Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 538
Conférences

le (1h24m24s)

LES GALAXIES CONFINÉES DANS LES AMAS ONT ELLES DES COMPORTEMENTS PARTICULIERS ?

L'Institut d'astrophysique de Paris se mets au direct ! La 3e conférence « à distance » aura lieu mardi 19 mai à 18h30, et sera donnée par Florence Durret (Sorbonne Université, astronome à l'IAP) : « Les galaxies confinées dans les amas ont-elles des comportements particuliers ? »À l'intérieur des amas eux-mêmes, les galaxies sont en mouvement rapide les unes par rapport aux autres et leurs propriétés sont influencées par les conditions physiques du milieu où elles se trouvent. En particulier, le frottement avec le gaz très chaud (détecté en rayons X) qui baigne tout l'amas va modifier la quantité ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h24m8s)

Les images de la science sont-elles trompeuses (IAP)

Conférence de l'Institut d'Astrophysique de Paris présentée par Daniel Kunth, directeur de recherche émérite à l'IAP, le 2 décembre 2014 à l'IAP.« Les images de la science sont-elles trompeuses ? »Comment obtenir une image et que dit-elle de la réalité? Je montrerai comment ont obtient une image (argentique ou numérique). J'analyserai ce qu'elle évoque et les moyens nécessaires à sa compréhension ainsi que les interprétations erronées que les images non commentées peuvent susciter dans l'esprit d'un public non averti. Je prendrai de nombreux exemples tant dans la biologie que dans ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h24m3s)

Le principe anthropique, science ou pas ? (IAP)

Conférence de l'Institut d'Astrophysique de Paris présentée par Suzy Collin (astrophysicienne à l'Observatoire de Paris-Meudon) et Christiane Vilain (historienne de la physique à l'Observatoire de Paris-Meudon) le 9 avril 2013.Depuis des décennies, une discussion agite le monde scientifique et plus particulièrement le monde astronomique. Pourquoi vivons-nous dans un Univers qui paraît organisé spécifiquement pour y engendrer la vie, avec un grand nombre de coïncidences sans lesquelles elle n'aurait pu se développer ? Si l'Univers n'avait pas vécu aussi longtemps, s'il avait été un peu plus ou un peu moins accéléré, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h24m3s)

CURIOSITY ET MARS

Le rover Curiosity s'est posé sur Mars en août 2012. Depuis il explore le cratère Gale afin de déterminer son histoire géologique passée y compris quand il était rempli d'eau tel un lac. Depuis près de 3 ans, son objectif est de longer une longue dune de sable sombre qu'il ne peut pas franchir. Fin 2015, Il est enfin arrivé à l'extrémité de cette dune qu'il est en train d'étudier pour la première fois in situ. Ensuite il doit se diriger vers le mont Sharp. Cette montagne qui ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h23m40s)

PLUTON RÉVÉLÉE PAR LA SONDE NEW HORIZONS

Le 14 juillet 2015, la sonde NASA New Horizons a, pour la première fois, survolé Pluton, sa lune Charon et leur quatre petits satellites. Elle a découvert un monde actif et spectaculaire, au cœur d'un système planétaire complexe et étonnant, révélateur de la richesse des objets « transneptuniens » qui gravitent aux confins du système solaire. Pour comprendre Pluton, nous devons inventer une nouvelle géophysique, totalement différente de ce que nous connaissons sur Terre.
Voir la vidéo
Conférences

le (1h23m32s)

EXOPLANÈTES ET DISQUES CIRCUMSTELLAIRES OBSERVÉS DIRECTEMENT AVEC SPHERE

L'imagerie haut contraste est une méthode directe de détection de planètes extrasolaires. Elle consiste à résoudre spatialement l'orbite de la planète tout en atténuant l'étoile avec diverses techniques instrumentales ou numériques. La formation d'images directes donne également accès aux autres composantes des systèmes exoplanétaires, en particulier la poussière qui se distribue sous forme de disques, d'anneaux, de spirales ou de structures plus complexes. Ces observations sont cruciales pour comprendre les différents mécanismes de formation planétaire et les interactions entre disques et planètes après leur ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h22m41s)

LE PHOTON, PARTICULE OU ONDE ?

La notion de particule de lumière - le photon - introduite par Einstein en 1905, est difficile à concilier avec le modèle ondulatoire de la lumière, fermement établi au XIXème siècle par Young, Fresnel, Maxwell, et bien d'autres... La dualité onde-particule de Louis de Broglie reste aujourd'hui "un grand mystère", comme a pu l'écrire le grand physicien Richard Feynman. Les méthodes modernes de l'optique quantique ont permis de réaliser ce qui n'était pendant longtemps que des "expériences de pensée". On décrira quelques expériences sur la lumière ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h22m23s)

Le Soleil sous toutes ses faces : apport des observations multi-satellitaires (IAP)

Conférence de l'Institut d'Astrophysique de Paris présentée par Nicole Vilmer, astrophysicienne au Laboratoire d'études spatiales et d'instrumentation en astrophysique (LESIA) de l'Observatoire Paris, le 7 octobre 2014 à l'IAP.« Le Soleil sous toutes ses faces : apport des observations multi-satellitaires »Le Soleil est l'étoile la plus proche de la Terre, sans doute la plus observée et ceci depuis plusieurs siècles. Pourtant, certains aspects de son comportement sont encore mal compris et demeurent l'objet de recherches très actives pour les physiciens
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte