Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 524
Conférences

le (1h19m54s)

L’ŒIL GÉANT DE L'EUROPE SUR L'UNIVERS : LE PROJET E-ELT

La construction du plus grand télescope au monde a débuté dans le désert d'Atacama au Chili. Ce télescope européen aura un miroir principal de 39 mètres de diamètre, constitué de plus de 700 segments individuels. La construction et la mise en opération de ce miroir, ainsi que de nombreux autres éléments de l'instrument, soulèvent de nombreux défis technologiques. Cet œil géant européen permettra l'observation directe de planètes hors de notre système solaire jusqu'aux galaxies les plus distantes aux confins de l'Univers...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h19m53s)

LES SITES DE FORMATION DES ÉTOILES, LES DÉCOUVERTES DU SATELLITE HERSCHEL

Le satellite Herschel, lancé en mai 2009, a fini sa mission depuis deux ans. Mais c'est loin d'être la fin de cette grande aventure scientifique car l'analyse des données récoltées durera encore des années. Dédié a l'observation du ciel dans les longueurs d'onde de l'infrarouge lointain (70 à 500 microns), un domaine de longueurs d'onde jusqu'à présent difficilement accessible, il a permis d'accéder à des observations essentielles sur la formation stellaire et planétaire, les galaxies, l'univers lointain et même le système solaire. Dans le cadre ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h19m50s)

LES COMPTES DES MILLE ET UNE EXOPLANÈTES

Dans le cadre des Journées de la Société Française d'Astronomie et Astrophysique (SF2A), qui se sont tenues à Paris du 4 au 7 juillet 2017, une conférence grand public dont le titre est « Les comptes des mille et une exoplanètes » a été organisée le mardi 4 juillet à 19h30 à l'Institut d'astrophysique de Paris (IAP). L'orateur est Daniel Rouan, Directeur de recherche au CNRS à l’Observatoire de Paris et membre de l'Académie des Sciences.
Voir la vidéo
Conférences

le (1h19m30s)

Le chaos : du problème des trois corps au cancer

La théorie du chaos est issue des travaux d’Henri Poincaré (1899) sur le problème des trois corps (interactions entre un soleil, une terre et une lune). Elle commença à expliquer la nature lorsqu’Edward Lorenz, météorologiste, montra en 1963 à partir d’un modèle simple que l’évolution de l’atmosphère était imprédictible à long terme en raison de sa grande sensibilité aux conditions initiales (effet papillon). Dans les années 1970, la théorie du chaos émergea : tout ce qui était apparemment imprédictible devenait chaos ! Depuis, le vivant semble s’accorder remarquablement avec les comportements chaotiques : évolution de populations en interaction, activité cardiaque, dynamique cérébrale, etc. Après ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte