Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 517
Conférences

le (1h7m13s)

LE RÔLE INSOUPÇONNÉ DES GALAXIES NAINES DANS L'HISTOIRE DE L'UNIVERS : QUE NOUS RÉSERVE LE TÉLESCOPE SPATIAL JAMES WEBB ?

Notre compréhension de la formation et de l'évolution des galaxies a longtemps reposé sur l'étude des galaxies brillantes et massives. Durant la dernière décennie, le Télescope spatial Hubble allié à l'effet de lentilles gravitationnelles a permis d'identifier et de caractériser la nature des galaxies naines distantes ; elles se révèlent constituer la population dominante, contrairement à ce qui est observé dans l'Univers local. Elles ont sans doute contribué à l'une des transitions majeures de l'Univers, en ionisant la quasi-totalité de son contenu en hydrogène ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h7m19s)

EXPLOSIONS ET SURPRISES : LA VIOLENCE DE NOTRE GALAXIE VUE EN RAYONS GAMMA

Le satellite Fermi et les télescopes HESS sont dédiés à l'observation du rayonnement le plus énergétique qui bombarde la Terre : les rayons gamma. Ils observent le ciel depuis plus de dix ans à présent et ont fourni une pléiade de résultats tous plus inattendus les uns que les autres. Je présenterai les surprises rencontrées dans notre propre Galaxie. Des sursauts titanesques de la nébuleuse alimentée par le pulsar du Crabe, en passant par les bulles de rayons gamma de plus de 50° émis au centre ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h7m38s)

LES PREMIERS RÉSULTATS DES MISSIONS SPATIALES DE RETOUR D'ÉCHANTILLONS HAYABUSA 2 et OSIRIS-REx

Deux missions spatiales de retour d'échantillons de matière inaltérée ont été récemment lancées vers des astéroïdes géocroiseurs primitifs pour étudier leur composition. Ces missions ont le potentiel de révolutionner notre compréhension des propriétés du matériel primitif présent dans le Système solaire et de nous éclairer sur la nature des petits corps. Cela constitue une étape essentielle pour comprendre les conditions primordiales responsables de la formation des planètes et de l'émergence de la vie. À l'inverse des planètes, qui ont subi des processus d'évolution durant ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h7m44s)

PLEINS FEUX SUR LA MATIÈRE NOIRE

Qui imaginerait que l'ensemble des astres et galaxies ne constitue que 5% de l'Univers ? C'est pourtant le constat qui tourmente les esprits depuis près d'un siècle. Mais les chercheurs n'ont pas dit leur dernier mot ! Données issues de télescopes sur terre ou embarqués sur des satellites, simulations numériques colossales, chaque indice est minutieusement étudié afin de percer à jour la nature de cette matière noire. Les pistes sont nombreuses, mais sont-elles toutes solides ? Nous tenterons d'y voir plus clair !
Voir la vidéo
Conférences

le (1h8m17s)

TWEAKING GENERAL RELATIVITY: MOND RELATIVISTIC GRAVITY THEORY AS A SUBSTITUTE FOR DARK MATTER

The success of the standard concordance cosmological model in predicting the primordial abundances of the light elements, and modeling the power spectrum of fluctuations of the cosmic microwave background have suggested to many that its ingredients are all one needs to understand galaxies and galaxy systems. However, a number of known problems with this expectation may signal the failure of standard gravity theory already on galaxy scales. An alternative nonrelativistic gravity theory - AQUAL, suggested by the phenomenological MOND paradigm, does rather well for ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h8m23s)

Pourquoi la matière change-t-elle d'état : la compétition entre ordre et désordre

"Les changements d'état de la matière, sous l'effet d'une élévation ou d'un abaissement de température, sont des phénomènes bien familiers. De même, on connaît depuis longtemps des substances dont la structure ou encore les propriétés électriques ou magnétiques, se modifient de manière discontinue avec la température ; citons les études de Pierre Curie sur l'apparition ou la disparition de l'aimantation des oxydes de fer, ou encore celles qui concernent la supraconductivité.Or, si ces phénomènes sont bien quotidiens, ils n'en restent pas moins fort surprenants si l'on examine leur signification à l'échelle microscopique des atomes et molécules. La solidification d'un fluide ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h9m44s)

Les courbes planes aléatoires

Une des questions fondamentales en théorie des probabilités ainsi qu'en physique statistique est de comprendre le comportement macroscopique "typique" d'un système formé de nombreuses composantes microscopiques aléatoires. Parfois, on peut comprendre ce système en utilisant un modèle continu duquel le système discret (mais grand) se rapproche. Ainsi, les longues marches aléatoires ressemblent à une courbe continue aléatoire - le mouvement brownien. On peut décrire de nombreux systèmes plans à l'aide de courbes qui sont autoévitantes : la frontière d'un domaine aléatoire par exemple. L'étude de telles formes aléatoires est une question à laquelle les chimistes, les physiciens théoriciens et plus ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h9m46s)

Towards the Expressive Design of Virtual Worlds: Combining Knowledge and Control

Despite our great expressive skills, we humans lack an easy way of conveying the 3D worlds we imagine. While impressive advances were made in the last fifteen years to evolve digital modeling systems into gesture-based interfaces enabling to sketch or sculpt in 3D, modeling is still generally limited to the design of isolated, static shapes. In contrast, virtual worlds are composed of distributions or assemblies of elements which are too numerous to be created or even positioned one by one; the shapes of these elements may ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte