Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 5117
Entretiens

le (11m57s)

Mobilisations sociales, politique et société dans le Kirghizistan contemporain, par Asel Doolotkeldieva (podcast)

Asel Doolotkeldieva est docteure en sciences politiques et chercheuse associée à l’OSCE (Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe) à Bishkek. Après avoir réalisé une partie de ses études en France, Asel a soutenu en 2016 sa thèse portant sur les origines des mobilisations sociales au Kirghizstan à l’Université d’Exeter. Grâce à l’appel entre la FMSH et l’Institut Française d’Etudes sur l’Asie Centrale (IFEAC) du Programme de mobilité Atlas, elle a pu venir revenir en France en 2019 afin de poursuivre ses recherches et avancer sur son projet de livre. Les soulèvements populaires qui ont lieu ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (12m0s)

Entretien avec Carlos Osuna (Rencontres 2008)

Carlos Osuna, artiste colombien, est à la fois cinéaste, vidéaste, musicien, et travaille au sein du Collectif Fantasmas qui est un groupe réduit de permanents mais échange à travers Internet avec des groupes de tout le continent et au-delà, et monte des spectacles, des installations et autres évènements artistiques avec des artistes de théâtre ou de musique, de danse, à Bogotá, ou ailleurs s'ils sont en déplacement, ces jours-ci à Toulouse. Leur public est à la fois difficile à évaluer et très présent, puisque leur travail est connu et demandé, via Internet, dans tout le continent et aussi en Espagne, ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (12m0s)

Entretien avec Ciro Guerra (Rencontres 2008)

Ciro Guerra, cinéaste colombien, a fait un film, "L'ombre de Bogotá" (La sombra del caminante), singulier et austère, qui relate une amitié entre deux hommes, l'un est un déplacé victime de la guerre, l'autre un homme étrange et masqué, qui exerce un vieux métier: celui de porteur d'hommes. Le cinéaste est arrivé à la capitale à l'époque où ont commencé à affluer les déplacés, où certains ont occupé des lieux et il veut traiter le sujet de la guerre sans se laisser écraser par les images télévisées et banalisantes, en montrant comment la guerre pénètre les consciences, et seule l'amitié ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (12m0s)

Entretien avec Yulene Olaizola (Rencontres 2008)

Le film "Intimidades de Shakespeare y Victor Hugo" présenté par Yulene Olaizola est un travail d'école, mais qu'elle revendique comme un film à part entière. Il raconte une histoire dont elle a toujours entendu parler, elle a connu l'homme qui en est le centre et était un grand ami de sa grand-mère. La personnalité de cette femme indépendante était aussi une chose importante pour elle, c'est pourquoi son premier documentaire devait porter sur cette femme-là, cet homme-là, et la façon dont elle le pensait. Au-delà de ce film, faire du cinéma au Mexique actuellement est très gratifiant, elle a eu ...
Voir la vidéo
Témoignages

le (12m2s)

Tanner par Tanner : une leçon de cinéma (4/6)

Partie 4 : La politique, le refuge de la beauté, filmer un lieu, voir et revoir Jonas"Le désir est une nécessité absolue pour faire du cinéma. Ce métier demande du temps, de la patience, de l'énergie. Sans un désir très fort, les choses partent en quenouille. Il faut, pour travailler le cinéma, être travaillé par lui. Il ne faut pas vouloir faire des films, mais faire du cinéma, ce qui est très différent. Ce désir doit être comme un poing fermé, qu'on laisse au fond de sa poche pendant le travail du film. (...) Je sais parfaitement pourquoi on rate ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte