Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 14
Label UNT Conférences

le (1h23m2s)

Origines et position de l'homme dans l'évolution : la connexion chromosomique

Il est possible de montrer que l'homme partage ses chromosomes, support de l'hérédité, avec l'ensemble des mammifères, et d'utiliser les différences, d'espèce à espèce, pour reconstruire leur phylogénie, c'est-à-dire leurs positions respectives dans l'arbre de l'évolution. L'étude qui sera basée sur des approches de cytogénétique classique et moléculaire, utilisant des sondes spécifiques de chromosomes humains, appliquées à une centaine de primates et une centaine de mammifères appartenant à d'autres ordres comme les carnivores, les rongeurs, les artiodactyles etc. Aujourd'hui, il n'est pas exagéré de dire que l'on connaît, de notre grand ancêtre mammalien, beaucoup mieux les chromosomes que la morphologie. ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (33m17s)

Marqueurs tumoraux: nouvelles perspectives

Pour le cancérologue, il est essentiel de disposer d'indicateurs signalant de façon fiable la présence d'une tumeurs cancéreuses lorsqu'elle est encore de petite taille, non détectable à l'examen clinique. Il est aussi très important de posséder des marqueurs des états précancéreux. Les nouvelles technologies proposées par la biologie moléculaire vont permettre de proposer des tests de détection de plus en plus sensibles
Voir la vidéo
Conférences

le (25m52s)

RDV santé Inserm : autour du clonage

Des médecins-chercheurs réunis par l'Inserm engagent la discussion avec une centaine de lycéens et d'étudiants à la faculté de médecine de Necker. Le clonage thérapeutique et reproductif, jeu de mots L'occasion de faire le point sur l'état des connaissances dans le domaine du clonage, où l'on apprend que ce terme est impropre, que les essais sur l'animal aboutissent souvent à des échecs… Questionner la question Loin de la fascination/répulsion que suscite le clonage, les scientifiques ne font pas l'économie d'un débat sur l'éthique de la recherche et le rôle du politique en la matière.
Voir la vidéo
Label UNT Entretiens

le (25m29s)

p53 , supresseur de tumeurs

La p53: mise en évidence, réarrangement et invalidation du gène Le virus simien 40 (SV40) exprime un oncogène, l'antigène grand T (AgT), qui est capable de transformer des cellules en culture et d'induire des tumeurs chez l'animal. Dans les cellules transformées, cet antigène viral s'associe à la protéine p53. C'est ainsi qu'en étudiant l'AgT, on a découvert la protéine p53. Les animaux porteurs de tumeurs induites par le virus SV40 produisent des anticorps contre l'AgT. Or, ces animaux synthétisent également des anticorps contre la protéine p53. Des études ultérieures menées chez l'Homme ont montré qu'environ 10 % des patients atteints ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte