Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 31
Label UNT Documentaires

le (11m10s)

Odeillo, le soleil apprivoisé (2002)

Le four solaire d'Odeillo (Pyrénées Orientales) est le plus puissant appareil de ce type construit à ce jour (1 000 kW) et sert de référence en la matière. Il dépend de l'Institut de science et de génie des matériaux et procédés (IMP) du CNRS. La lumière solaire est captée par un champ de 63 miroirs plans appelés héliostats, mobiles sur deux axes de façon à pouvoir suivre la course du soleil. Les rayons solaires sont réfléchis sur un grand miroir parabolique (hauteur : 40 m, largeur : 54 m) et sont concentrés dans la tour foyer de 20 m de ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (18m16s)

Thémistocle (1990)

Parmi les signaux que nous envoie l'espace sous forme de photons, les rayons gammas, venant des profondeurs de l'univers, sont les plus énergétiques. Ce film explique à l'aide d'animations l'origine des gammas cosmiques et le principe de leur détection, et présente l'expérience Thémistocle qui utilise des réseaux de détecteurs optiques au sol pour repérer des sources de rayons gammas. Lors de son entrée dans l'atmosphère, une particule cosmique est multipliée et forme une gerbe de particules secondaires d'énergies plus faibles. Le fait que les gammas arrivent d'une direction fixe dans l'espace permet de les identifier comme tels. Dans les Pyrénées, ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (29m18s)

Les cyclotronistes du Collège

Le 1er cyclotron français, construit au Laboratoire de chimie nucléaire du Collège de France, dirigé par Frédéric Joliot, commence tant bien que mal à fonctionner en 1938. Sa principale mission est de produire les radioéléments artificiels que demandent les chercheurs, parmi lesquels Irène Joliot-Curie. Modifié 20 ans plus tard, il permettra d'étudier les réactions nucléaires. Le fonctionnement de cet accélérateur de particules ionisées repose sur une équipe technique. Les témoignages de ces cyclotronistes, anciens collaborateurs des Joliot, remontent pour certains, à la période de l'Occupation. Tous se remémorent cette époque des débuts de la Big Science, qui fut aussi celle ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (26m3s)

Dans les profondeurs du climat (2006)

L'océan austral, qui entoure le continent Antarctique, abrite le courant marin le plus puissant de la planète : le courant circumpolaire Antarctique. Ce courant est le seul lien profond entre les trois océans, Atlantique, Indien et Pacifique. Considéré comme un élément clé du système climatique global, il joue un rôle primordial dans les échanges de propriétés entre les océans (sel, chaleur,...). En janvier 2006, une mission océanographique composée d'une équipe de 40 personnes à bord du plus grand navire de recherche du monde, le Polarstern, dépose dans le passage de Drake, entre la Terre de feu et la péninsule Antarctique, ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (25m41s)

A la poursuite de la particule fantôme (1997)

Le neutrino a été imaginé en 1936 par Wolfgang Pauli pour sauver le principe de conservation de l'énergie. Son existence a été vérifiée expérimentalement vingt ans plus tard. Depuis, les physiciens s'acharnent à traquer cette particule avec des moyens de plus en plus sophistiqués et de plus en plus coûteux. Ce film est une enquête qui nous fait découvrir trois "pièges" à neutrinos différents dans trois lieux différents. A Gran Sasso dans les Abruzzes en Italie, l'expérience GALLEX tente de capter les neutrinos émis par le soleil. A Chooz dans les Ardennes, la source de neutrinos est une centrale nucléaire. ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (53m49s)

POMME, la mission

Le programme POMME (Programme océan multidisciplinaire à méso échelle) a pour principal objectif de mieux comprendre le rôle de l'océan sur le climat en tant que réservoir de carbone, de chaleur et de transformation de la matière vivante. Du 16 avril au 7 mai 2001, le navire océanographique Atalante a effectué une des quatre campagnes de mesures de ce programme de recherche dans l'Atlantique Nord-Est à mi-chemin entre le Portugal et les Açores. Les eaux océaniques de surface hivernales s'enfouissent à des profondeurs intermédiaires au début du printemps (processus de subduction). C'est à peu près durant la même période que ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (28m2s)

De LURE à SOLEIL (1997)

Vingt cinq ans de rayonnement synchrotron en France Pour obtenir une trajectoire circulaire dans un accélérateur de particules, on utilise des aimants qui font dévier le faisceau d'électrons. Le faisceau perd alors de l'énergie qui est émise à l'extérieur de l'accélérateur sous forme de lumière dans une gamme de longueur d'onde qui va de l'infrarouge aux rayons X : c'est le rayonnement synchrotron. En 1962, Yvette Cauchois fut la première chercheuse à vouloir utiliser ce rayonnement sur un anneau de stockage pour des expériences de physique, mais ce n'est qu'en 1971 qu'une première ligne de lumière put être installée autour ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (18m11s)

Mission Expresso

Expresso (Experiment for regional sources and sinks of oxidants) est le nom d'une mission internationale qui avait pour objectifs d'étudier les émissions des écosystèmes tropicaux et leur transformation dans la basse atmosphère conduisant à la production d'ozone. Les expériences ont lieu en 1996 au Congo et en République Centrafricaine dans les zones de forêts et à l'interface forêt-savane. Les chercheurs, français, américains et africains, effectuent des analyses des composants de l'atmosphère depuis le sol jusqu'à mille mètres d'altitude environ. Ils utilisent un avion, des ballons captifs et une tour de 55 m de hauteur. Les émissions sont constituées par des ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (2h59m30s)

La société du risque ?

Ce programme est le troisième chapitre d’un cours de sociologie sur « La société à l’aube du XXIème siècle ».Sous le mode de la conversation, Jean-Yves Trépos, Christelle Stupka et Sabrina Sinigaglia-Amadio nous proposent d’aborder notre société et le passage du XXème au XXIème siècle par le biais de la question de « la société du risque ? » A travers les travaux de d’Ulrich Beck, Anthony Giddens, Peter Knight ou Robert Castel, entre autres auteurs, ils abordent la question de la place de différents types de risques dans notre société, leur mesure, leur expertise et leur perception (risques calculés, ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte