Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 305
Conférences

le (2h7m30s)

Héritages et survivances de Jacques Derrida. Séance du matin - Samedi 8 novembre 2014

Héritages et survivances de Jacques Derrida, pour dire ce qui arrive à sa pensée et à son oeuvre, tout autant que ce qui en provient, et qui revient et reviendra. Dix ans après la mort du philosophe, les héritages de Jacques Derrida portent en eux plus d’un secret et plus d’un esprit. Leur réserve d’inconnu, au delà de tout héritage comptable, doit être aujourd’hui réaffirmée, réinterprétée, maintenue en vie. Le désir testamentaire, inscrit dans le titre de notre colloque, au-delà d’un certain deuil mortifère, signifie qu’il n’y aura nul  héritage sans l’invention d’un à-venir, et nul avenir ou survivance sans héritage incalculable et illégitime. Quelques dates choisies parmi ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (2h16m24s)

La culture triviale

Yves JEANNERET est professeur de sciences de l'information et de la communication à l'Université Paris IV Sorbonne (CELSA), où il dirige le GRIPIC (groupe de recherches interdisciplinaires sur les processus d'information et de communication).Normalien, agrégé de lettres classiques, il a d'abord travaillé sur la construction sociale des figures littéraires, avant de développer plus généralement des recherches et des enseignements relatifs à une approche "triviale" de la culture et des savoirs, à partir de leur circulation dans la société, de leur reformulation et de leur appropriation. Il est corédacteur en chef, avec Emmanuël Souchier, de la Revue 'Communication et langages'. Il ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h26m15s)

Intervention de Georges Didi-Huberman / Intervention de Marie-José Mondzain

Que se passe-t-il quand les images viennent au monde ? Comment une imago mundi peut surgir pour nous aujourd’hui, alors que les liens spatio-temporels du vivre ensemble ont volé en éclats au seul avantage de revendications identitaires désordonnées qui s’appuient sur des signes dont on a depuis longtemps oublié l’origine ? Nous avons décidé de faire confiance aux images, à leur déconcertante générosité, à leur puissance qui garde en réserve d’infinies possibilités d’actualisation, pour les suivre à travers des géographies et des temporalités hétérogènes, écartant les ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h26m29s)

Intervention de Monica Juneja / Intervention de Morad Montazami

Que se passe-t-il quand les images viennent au monde ? Comment une imago mundi peut surgir pour nous aujourd’hui, alors que les liens spatio-temporels du vivre ensemble ont volé en éclats au seul avantage de revendications identitaires désordonnées qui s’appuient sur des signes dont on a depuis longtemps oublié l’origine ? Nous avons décidé de faire confiance aux images, à leur déconcertante générosité, à leur puissance qui garde en réserve d’infinies possibilités d’actualisation, pour les suivre à travers des géographies et des temporalités hétérogènes, écartant les ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h29m45s)

Dürer, Schiller, Heidegger : l'œuvre d'art, la chose, le monde (par Jean-François Courtine)

Dürer, Schiller, Heidegger : l'œuvre d'art, la chose, le mondeLa semaine dernière, après avoir envisagé dans son contexte (l’œuvre de Ernst Jünger : La mobilisation totale, Le travailleur), puis amorcé l’étude de quelques termes directeurs de la réflexion heideggérienne consacrée à « l’essence de la technique » : la Machenschaft comme l’empire du faire et de l’efficience, le Ge-stell, comme dispositif général de mise à disposition et d’exploitation de tout ce qui est, nous étudierons lors de la séance du mardi 11 février une autre entente et une autre accentuation de la tekhnè, au titre de l’art et de l’œuvre ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h41m3s)

Arts de dire et formes de contrôle en situations de plurilinguisme (1/3) - Passages de langues et légitimités linguistiques

« Passages de langues et légitimités linguistiques » est la première partie de la Grande Leçon Arts de dire et formes de contrôle en situations de plurilinguisme. Il est utile d’aborder les problèmes sociologiques touchant au plurilinguisme par l’observation des conditions de circulation entre les langues. Bilinguisme et diglossie sont parmi les formes les plus évidentes de cette circulation. Ils peuvent alors être analysés comme des expressions de rapports sociaux, qui engagent des questions globales de légitimité et de normes et non pas seulement des questions de degrés de maîtrises des langues. L’alternance codique est l’un des phénomènes marquants de ces ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte