Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 26172
Entretiens

le (2h11m42s)

Le travail et sa représentation. Lectures et table ronde.

Lecture (50 mn) d’extraits de pièces de théâtre de Joël Pommerat (Les Marchands), de Michel Vinaver (La Demande d’emploi), de Dominique Wittorski (Ohne), et table ronde (50 mn). Avec : Lyly Chartiez et Noémie Gantier: lectrices, Les Marchands, de Joël Pommerat Aude Denis, metteur en scène, comédienne Vincent Dhelin, metteur en scène (Compagnie « Les Fous à réaction ») Pierre Gembala, responsable du Pôle emploi spectacle de Lille Frédéric Gendre, chargé de médiation scientifique à la MESHS Yannic Mancel, dramaturge, conseiller littéraire du Théâtre du Nord Olivier Menu, metteur en scène, comédien (Compagnie « Les ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h11m43s)

Fascista à Vincennes : retour sur un scandale, Table Ronde

Enregistrements audiovisuels des Journées d’études des 5 et 6 décembre 2014 organisées par Anne-Violaine Houcke (Labex Arts-H2H), Hervé Joubert-Laurencin (Paris ouest Nanterre La Défense) et Cécile Sorin (Paris 8).  Le 6 décembre 1974, le film Fascista, de Nico Naldini, est projeté à l’Université de Vincennes. Pier Paolo Pasolini est là, avec son cousin, le réalisateur du film. Tous deux ont été invités par Maria-Antonietta Macciocchi, qui tient cette année 1974-1975 un séminaire intitulé « Analyse du fascisme, des origines à aujourd’hui », au cours duquel seront projetés et analysés des films comme La nave bianca, All’armi siam fascisti, Metropolis ou Le Juif Süss. Fascista, film de montage créé à ...
Voir la vidéo
Autres

le (2h11m44s)

Confusion. Lecture bruitée d'un scénario non-réalisé de Jacques Tati

Une lecture exceptionnelle de Confusion, un scénario jamais réalisé et visionnaire signé Jacques Tati. Une lecture mise en scène par Bruno Podalydès et jouée par Caroline Santini, Sylvie Aureille, Géraldine Barbe et Julien Duval.A Paris, la C.O.M.M. (« Compagnie d'Ordinateurs et de Matériels Multividéo »), immense usine ultra-réglée en apparence, veille à la bonne circulation des images et de l'information. Bref, « c'est moderne, tout communique ! », comme s'exclamait déjà Madame Arpel dans Mon Oncle. Mais la C.O.M.M. est un Big Brother aux pieds d'argile et peu à peu, suite à une série d'incidents techniques et humains indépendants de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h11m52s)

Profession : chef décorateur. Conférence de Jacques Ayroles et Françoise Lémerige

La collection des dessins de la Cinémathèque française est l'une des plus riches au monde, avec ses fonds de décorateurs russes (Ivan Lochakoff, Paul Minime, Boris Bilinsky), allemands (Hermann Warm, Emil Hasler, Rochus Gliese, Erich Kettelhut) et bien sûr français (Lazare Meerson, Alexandre Trauner, André Andrejew, Max Douy, Serge Pimenoff, René Renoux, Léon Barsacq). Les maquettes de décors peuvent être également des maquettes en trois dimensions, « petits théâtres » signés Jacques Saulnier ou Pierre Guffroy. Parmi la nouvelle génération, Jean-Marc Kerdelhué, Thierry Flamand, Jean Rabasse, Anne Seibel perpétuent la tradition des « architectes du rêve ».
Voir la vidéo
Conférences

le (2h12m0s)

A-t-on enterré l'espace public ? Partie 1

Journées d’études organisées par Publislam et le réseau Pratiques Politiques locales (Iris), Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), Paris. Le concept d’espace public – concept générique, analytique ou normatif – a occupé, pendant plusieurs décennies, une place centrale dans la pensée du politique. Mais aujourd’hui son usage connaît à la fois des décentrements et une certaine relégation. D’une part, sa fécondité heuristique semble s’étioler : dans les sociétés occidentales contemporaines des notions voisines, mais alternatives, prétendent s’y substituer, conduisant à une sorte de disqualification qui mérite d’être analysée. D’autre part, il est enrôlé pour analyser des situations ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h12m0s)

Ville compacte, ville diffuse - Francis Beaucire

La forme des villes, entendue comme la forme de l'espace urbanisé et de la répartition de ses fonctions, a évolué au fil du temps en fonction des opportunités offertes par les moyens de transport mis à la disposition des citadins grâce à l'innovation technologique et l'investissement économique : la forme des villes résulte pour une bonne part d'un système d'accessibilité, qui a tendu à son étalement et à sa fragmentation géographique. Mais ce modèle dominant n'est pas le seul : dans les mêmes conditions, la ville compacte s'est parfois maintenue dans son principe, au point de représenter un contre modèle, ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (2h12m15s)

Séminaire EREA, "Encontro de saberes" : une expérience d’accueil de maîtres "tradicionais" dans les universités publiques brésiliennes, Eduardo Rosse (Universidade Federal de Minas Gerais, Brésil)

... historique, au sein de l'université, des savoirs et des épistémologies dites « non-scientifiques », corollaire d'une fracture sociale complètement enracinée. Les échanges entre étudiants et maîtres invités se nouent de façon récurrente à travers la musique, la...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h12m18s)

[COLLOQUE] LE GESTE DE LA TRANSMISSION : DU CORPS A L’ESPRIT matin

COLLOQUE LE GESTE DE LA TRANSMISSION : DU CORPS A L’ESPRIT Lundi 12 Juillet de 10h à 12h30 Organisé par Isabelle Starkier, MCF en Etudes Théâtrales à l’Université d’Evry et Metteure en scène Joelle Richetta, MCF en Communication à l’Université d’Avignon et comédienne (Laboratoire SLAM de l’Université d’Evry axe Recherche-Création Théâtre) PROGRAMME : 10-13h/14h30-17h30 Matin : Sport et Art : le technique de la transmission ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h12m24s)

Ouvrir les sciences de la société à celles de la nature et… réciproquement !

Programmes communs, objets hybrides J’appelle précisément programmes communs les programmes de recherche impliquant plusieurs disciplines dans l’étude d’un objet hybride comme l’environnement. Les espaces temps et leurs échelles Le temps est peut-être le plus fascinant des objets hybrides. Il peut être abordé de façon claire par le versant sciences de le la nature (irréversibilité selon le second principe de la thermodynamique, systèmes dissipatifs créateurs d’auto-organisation). Son abord est beaucoup plus complexe par le versant sciences de la société (cas de l’histoire). ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte