Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 108
Conférences

le (1h8m54s)

Le Socialisme en actes. Cultures urbaines 1

                             Le socialisme en actes. Cultures urbaines 1Modérateurs : Ophélie Rillon et Jean-Louis Robert Intervenants : Didier Nativel (Cessma, Université Paris-Diderot/Paris 7), Du passé faisons table rase? Héritages et productions de nouvelles cultures urbaines dans deux pays à régimes socialistes,Madagascar et le Mozambique entre 1975 et la fin des années 1980 Sophie Cohen (Université Paris 1), Arts et pouvoirs politiques et religieux en République populaire du Bénin sous Kérékou et au Burkina-Faso sous Sankara Claudia Gastrow (Department of Social Anthropology, University of ...
Voir la vidéo
Conférences

le (44m46s)

Visions des châteaux des Dardanelles

Avec le Bosphore, les Dardanelles sont l’un des deux détroits qui mettent en communication la Méditerranée et la mer Noire via la mer Égée et l’antique Propontide, aujourd’hui mer de Marmara. Elles constituent donc l’un des points stratégiques majeurs sur une route commerciale nord-sud fréquentée de tout temps. On sait peu de chose sur l’aspect des constructions qui en protégèrent l’accès avant que le souverain ottoman Mehmed II fasse édifier de part et d’autre du détroit deux forteresses qui, lors du siège de Constantinople en 1453, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h33m51s)

A la recherche du passé : Choiseul-Gouffier et la cartographie historique des Dardanelles au 18e siècle

Ambassadeur auprès de la Sublime Porte, le comte de Choiseul-Gouffier (1752-1817), auteur du Voyage pittoresque de la Grèce, fut à l’origine d’une active cartographie française des Détroits du Bosphore et des Dardanelles. Une partie des travaux menés sous son égide relevaient de la cartographie historique : il s’agissait non seulement d’établir des cartes topographiques de plus en plus exactes des lieux, mais aussi de retrouver dans la géographie du présent les traces du passé, et notamment les ruines de l’antique Troie, dans un contexte d’émulation scientifique entre ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h21m47s)

Les cartes des Détroits et d’Istanbul issues de la mission Graviers d’Ortières au XVIIe siècle

De Henri IV jusqu’à la fin de l’Empire ottoman, deux politiques françaises coexistent vis-à-vis de l’Empire  : l’une officielle, dictée par la «  raison d’État  », l’autre plus ou moins secrète, cachée, exprimée çà et là par des personnalités diplomatiques, militaires ou religieuses à peine «  autorisées  ». Ces politiques contradictoires s’expriment au XVIIe siècle d’un côté, par des professions de foi amicales, de l’autre par la participation plus ou moins clandestine des contingents français aux côtés des puissances en guerre avec l’Empire ottoman.Ces idéologies s’expriment  également à travers ouvrages, journaux, pamphlets, poèmes, mais aussi par des projets de croisade ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte