Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 70
Conférences

le (1h15m2s)

Derniers résultats de la mission Planck

Ébauchée en 1992, sélectionnée par l'ESA en 1996, lancée en 2009, la sonde spatiale Planck fut désactivée en 2013, à l'issue d'une collecte de données qui a dépassée toutes les attentes. La collaboration Planck a fourni un premier ensemble de données cosmologiques en mars 2013, et un ensemble complet en février 2015. Une des cartes produite montre des variations minuscules de la température du rayonnement fossile (CMB).autour de sa température moyenne de 2,725 K en fonction de la direction d'observation. Ces anisotropies du CMB caractérisées notamment par leur spectre de puissance ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h15m20s)

La vie dans des conditions extrêmes

Au cours des 30 dernières années, nous avons assisté à la découverte d'une extraordinaire diversité de microorganismes habitant des milieux que l'on croyait auparavant hostiles à la vie. Aujourd'hui, on sait que la vie microbienne s'étend sur Terre partout où l'on trouve l'eau à l'état liquide, des calottes polaires jusqu'aux sources hydrothermales sous-marines, dans les déserts, dans des lacs hypersalins ou de soude, dans des eaux acides, à l'intérieur de la croûte terrestre... On a baptisé comme « extrêmophiles » ces organismes limites du vivant, qui se développent optimalement dans des environnements où les conditions physico-chimiques sont insoutenables pour le ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h19m11s)

Les relations entre science et politique dans le régime climatique: à la recherche d'un nouveau modèle d'expertise ?

Depuis vingt-cinq ans, le changement climatique anthropique est appréhendé comme une question d’environnement global. Les sciences du climat jouent un rôle primordial dans la construction du problème, résumé par la formule « science speaks truth to power », science et politique étant supposées séparées et étanches. Ce cadrage jusqu’ici dominant est aujourd’hui ébranlé par l’échec des négociations internationales : il est devenu manifeste que le consensus scientifique ne suffit pas à engendrer des décisions politiques globales significatives. À l’heure de la COP de Paris, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h41m55s)

L’Anthropocène, un récit pluriel / Catherine Jeandel, Sinda Haouès-Jouve, Matthieu Duperrex

L’Anthropocène, un récit pluriel / Catherine Jeandel, Sinda Haouès-Jouve, Matthieu Duperrex, conférence présentée dans le cadre de la série "Savoirs partagés" sur le thème "Transitions", animée par Nathalie Dessens, vice-présidente Diffusion des savoirs, Université Toulouse Jean Jaurès, 10 octobre 2019.Depuis que le chimiste Paul Crutzen, prix Nobel pour ses travaux sur la chimie de l’atmosphère, a suggéré l’emploi de ce terme en 2000, l’Anthropocène (littéralement, le nouvel âge de l’homme : anthropos, l’homme et kainos, nouveau) a fait une carrière aussi fulgurante qu’étonnante pour une notion scientifique émise dans le champ circonscrit de la géologie. C’est qu’avec ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h44m9s)

Du lac Tchad aux bords de la Seine : l’interdisciplinarité coule de source.

La multi/interdisciplinarité c’est d’abord se poser une question susceptible d’interpeller les différentes disciplines impliquées, ou qui nécessite une telle implication à l’exemple de l’approche systémique des interactions sociétés/milieux. L’interdisciplinarité n’est pas une fin en soi, c’est une manière de répondre à des questions que nous nous posons ou qui interpellent la société. C’est sur le terrain que je l’ai pratiquée selon la bonne formule : unité de temps, unité de lieu et unité d’action. C’est d’abord une aventure humaine et intellectuelle entre individus curieux de faire reculer la frontière des connaissances. C’est pourquoi elle ne se décrète pas mais on peut ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h25m38s)

Observer mesurer comprendre

En réunissant des scientifiques, des experts du Groupe intergouvernemental d'étude du climat (GIEC), des représentants d'administrations et d'institutions de diffusion de (information scientifique, le colloque se propose de mettre en évidence comment des disciplines scientifiques aussi différentes que les sciences de la Terre et de l'atmosphère, les sciences naturalistes et les sciences économiques, convergent pour estimer les conséquences néfastes du changement climatique et fournir des éléments de réponse de nature politique pour en atténuer les effets et permettre les nécessaires adaptations. Comment en est-on arrivé, dans une perspective historique, au « Global Warming » actuel ? Comment le traitement ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h45m43s)

Simulations, scénarios et prospectives

En réunissant des scientifiques, des experts du Groupe intergouvernemental d'étude du climat (GIEC), des représentants d'administrations et d'institutions de diffusion de (information scientifique, le colloque se propose de mettre en évidence comment des disciplines scientifiques aussi différentes que les sciences de la Terre et de l'atmosphère, les sciences naturalistes et les sciences économiques, convergent pour estimer les conséquences néfastes du changement climatique et fournir des éléments de réponse de nature politique pour en atténuer les effets et permettre les nécessaires adaptations. Comment en est-on arrivé, dans une perspective historique, au « Global Warming » actuel ? Comment le traitement ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte