Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 574
Séminaires

le (2h5m43s)

Analyse de rituels Papous

Le séminaire confronte la circulation des anciennes et nouvelles images de l'altérité construites par l'anthropologie, les médias ou les acteurs concernés, particulièrement les autochtones ou d'autres populations stigmatisées par la colonisation ou les discriminations sociales contemporaines. Ce cycle de conférences animées par Barbara Glowczewski, permettra d'interroger la circulation des anciennes et nouvelles images de l’altérité concernant tant les peuples autochtones que les métissages, les migrants, les réfugiés, les transgenres, la misère, la maladie, etc. L’enjeu est de redéfinir notre responsabilité en tant que producteurs, interprètes de textes, d’images et de sons dans la perception générale de ce que nous ...
Voir la vidéo
Autres

le (2h4m22s)

Littérature et histoire / Bruno Blanckeman, Hubert Mingarelli, Sylvie Germain, Patrick Boucheron

Littérature et histoire / Bruno Blanckeman, Hubert Mingarelli, Sylvie Germain, Patrick Boucheron, in 3ème séance du séminaire "Le passé au présent : les passeurs du patrimoine. 2. Transformation, recréation", organisé, sous la responsabilité de Jean-Yves Laurichesse, par le laboratoire Patrimoine, Littérature, Histoire (PLH) de l'Université Toulouse-Jean Jaurès, Musée des Abattoirs, 21 janvier 2016.Après une première année consacrée à la conservation et à la transmission du patrimoine (en 2014-2015), le séminaire « Le passé au présent : les passeurs du patrimoine » poursuit le dialogue entre les chercheurs et les acteurs qui, à divers titres, sont engagés dans une pratique du patrimoine. Autour des processus de transformation et de recréation, il ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h3m56s)

Quand d’autres historiens décryptent le monde: Cycle de conférences « D'autres regards sur le monde »

L’Occident a inventé la « science de l’histoire ». Il l’a aussi exportée dans les diverses parties du monde, à tel point qu’aujourd’hui les historiens de tous les continents s’efforcent de faire le récit du passé en se soumettant aux mêmes protocoles. Pourtant, cette uniformisation planétaire du métier d’historien n’empêche pas l’existence de discours et pratiques historiographiques proprement nationaux, qui expriment des visions, des préoccupations et des savoir-faire particuliers. Parfois, ces écritures ont une longue histoire, remontant à des siècles, voire à des millénaires. ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (2h3m50s)

La littérature des voyages

François MOUREAU est professeur à l'Université de Paris-Sorbonne (Paris IV), directeur du Centre de Recherche sur la Littérature des Voyages (CRLV) et de la collection "Imago mundi" aux Presses de l'Université Paris-Sorbonne (PUPS). Ses domaines de recherche sont multiples : la littérature des voyages (XVIe-XVIIIe siècles), la littérature française du XVIIIe siècle, l'histoire du théâtre français (XVIIe-XVIIIe siècles), ainsi que l'histoire du livre, de la presse et de la diffusion manuscrite (XVIIe-XVIIIe siècles).
Voir la vidéo
Conférences

le (2h2m55s)

Pages retrouvées d’un manuscrit à peintures de Kalila wa Dimna : Cycle de conférences « D'autres regards sur le monde »

Originaire d’Inde, passées par la Perse, les Fables de Kalîla et Dimna ont connu un grand succès dans le monde musulman médiéval. Présentées comme étant une traduction des Fables de Bidpaï, ces fables animalières, tirées d’une épopée fondatrice de la civilisation indienne – le Pantchatantra –, auraient été écrites en sanskrit, vers 200, par un brahmane inconnu, équivalent d’Ésope pour la tradition indienne, puis traduites en persan et, au VIe siècle, en syriaque. Sous la forme voilée de la fable, les deux héros, des chacals nommés ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h2m11s)

«Haratch», la voix arménienne de France : Cycle de conférences « D'autres regards sur le monde »

Haratch (1925-2009), premier quotidien arménien publié en Europe après le génocide, a connu une exceptionnelle longévité. Vecteur d’identité, lien entre les rescapés, lien entre le monde perdu et la terre d’accueil, il est devenu le pilier de la presse arménienne. Fondé par Chavarche Missakian (1884-1957), journaliste engagé, le journal était le témoin des grands et petits événements de la communauté arménienne et un acteur important de la vie littéraire arménienne d’Europe. Sur deux générations, seulement interrompu par l’Occupation, le fondateur puis sa fille Arpik ont fait de ce titre un ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h1m53s)

Nakai Masakazu et la renaissance des bibliothèques au Japon, 1945-1952

Le philosophe Nakai Masakazu (1900-1952) fut l’un des fondateurs de la Bibliothèque nationale de la Diète, qui ouvrit ses portes au public à Tokyo en 1948. Originaire du département de Hiroshima, il contribua en quelques années à transformer un système documentaire élitiste et peu développé en un remarquable outil au service de la population. Contrairement à ce qui a souvent été affirmé, cette mutation n’est pas uniquement le résultat de l’influence américaine pendant l’Occupation. En retraçant le parcours de Nakai, l’objectif est de faire mieux comprendre les valeurs des élites ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h59m54s)

Retour sur trente ans de recherches avec les Aborigènes : du terrain à l'Internet

Le processus actuel d’interconnexions culturelles et de fragmentation des entités politiques et étatiques fournit à l’anthropologie de nouveaux terrains et de nouvelles altérités à identifier. L’enjeu est d’analyser comment certains groupes humains mis à la marge (peuples autochtones, populations urbaines stigmatisées) énoncent et construisent leur singularité subjective collective dans une conjoncture d’indifférence ou d’hostilité de l’espace public, qu’il soit politique, médiatique ou même scientifique. Barbara GLOWCZEWSKI, « Retour sur trente ans de recherches avec les Aborigènes : du terrain à l'Internet » >> Pour visionner les extraits de clips vidéos du séminaire directement sur internet, cliquez sur les liens ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte