Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 116
Conférences

le (1h46m24s)

Le Millésime 2018 des vins de Bordeaux

Axel Marchal et Laurence Geny, de l'Institut des Sciences de la Vigne et du Vin de l'Université de Bordeaux, présentent le Millésime 2018 et proposent, avec Valérie Lavigne et Christophe Ollivier, une dégustation d'une sélection de vins de Bordeaux : St Estèphe, Margaux, St Emilion, Pomerol, Sauternes... 2018 : une année marquée par de grands contrastes climatiques, une période sèche faisant suite à plusieurs mois très humides, deux épisodes de grêle en mai qui ont saccagés certains vignobles... Pour autant, le ...
Voir la vidéo
Conférences

le (9m47s)

Le vin, ça envoie du bois ! / Ouverture & Introduction

17e Matinée des Œnologues de Bordeaux / "Le vin, ça envoie du bois"« L’Homme moderne est malade de n’avoir plus de racines, ni dans le passé ni dans le futur. L’arbre géant de l’espace et du temps, enraciné dans le ciel et dans la terre, mémoire de siècles et source de vie, amis de toujours, attend… que l’homme s’arrête, qu’il le regarde et qu’il lui dise: Continuons ensemble! »Ernest Zurcher. Le bois accompagne l’homme depuis toujours et l’appauvrissement de cette ressource compromettra notre existence. Ses qualités mécaniques, calorifiques, physico-chimiques, écologiques et économiques le rendent incontournable dans ...
Voir la vidéo
Conférences

le (18m12s)

Réfléchir la taille pour pérenniser la vigne - Le curetage: technique curative pour lutter contre les maladies du bois

17e Matinée des Œnologues de Bordeaux / "Le vin, ça envoie du bois"Les maladies du bois figurent parmi les problèmes les plus inquiétants que connaissent les viticulteurs. Bien que généralisées, ces maladies ne touchent pas toutes les exploitations avec la même intensité. En effet, des différences importantes sont observées avec certaines parcelles peu concernées. Sur ces parcelles, certaines pratiques telles que la qualité de la taille semblent influencer fortement l’expression des symptômes. Le Sicavac a mis en évidence deux paramètres importants favorisant ces maladies: - Tous les facteurs perturbant les flux de sève augmentent la ...
Voir la vidéo
Conférences

le (17m27s)

Vers le déploiement de variétés résistantes pour diminuer les traitements phytosanitaires

17e Matinée des Œnologues de Bordeaux / "Le vin, ça envoie du bois"La viticulture française doit faire face à de nouveaux défis : réduction de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques et adaptation au changement climatique, tout en maintenant la qualité et une diversité suffisante des produits. L’innovation variétale est l’un des leviers qui permettra de répondre à ces défis. L’innovation variétale suscite un vif regain d’intérêt chez la vigne, avec l’obtention de nouvelles variétés qualitatives et résistantes aux deux principales maladies fongiques: l’oïdium et le mildiou. Cette dynamique est favorisée par des changements législatifs récents permettant ...
Voir la vidéo
Conférences

le (11m58s)

Bois et écosystème : intérêts des haies et de l’agroforesterie

17e Matinée des Œnologues de Bordeaux / "Le vin, ça envoie du bois"Dans le cadre de sa politique stratégique basée sur le développement durable, la coopérative Les Vignerons de Buzet a initié en 2011 un diagnostic de biodiversité sur le domaine de Gueyze et les différents habitats qui le composent. Ce diagnostic, en plus d’un état des lieux de la faune et de la flore caractéristiques du domaine, a permis d’ébaucher des préconisations de gestion de la biodiversité à l’échelle de l’exploitation. Parmi ces préconisations, la plantation de haies champêtres apparaît comme une solution aux enjeux ...
Voir la vidéo
Conférences

le (15m41s)

Influence rapport feuille/fruit sur les réserves de la vigne

17e Matinée des Œnologues de Bordeaux / "Le vin, ça envoie du bois"La viticulture actuelle doit faire face à différents problèmes: nécessité de la réduction d’utilisation des pesticides, adaptation au changement climatique, maladies du bois, dépérissement, maintien du rendement. Les leviers potentiels permettant de résoudre ces problèmes sont l’amélioration génétique (réponse de long terme) et les pratiques culturales (court-moyen terme). Parmi ces pratiques, la taille, l’effeuillage et la vendange en vert modifient le rapport feuilles-fruits, avec des effets multiples et quelquefois opposés sur la physiologie de la vigne, en fonction de leur intensité et du moment ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte