Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 240
Entretiens

le (24m26s)

« Nach dem Loop : Leben » : Interview mit dem Lyriker und Slammer Bas Böttcher / Roberto Di Bella

Chanteur, rappeur, slameur, poète, Bastian Böttcher a commencé sa carrière en introduisant le rap et ses éléments poétiques dans la scène allemande du hip hop. Des études à l’université du Bauhaus à Weimar l’ont initié à toutes les technologies des médias et de la mise en espace. Ce « poète de la scène » né en 1974 à Brême fut d’ailleurs l’heureux vainqueur de la toute première compétition de slam germanophone qui eut lieu en 1997. Depuis 2001, Bastian « Bas » Böttcher sillonne le monde en tant que poète et récitant. Il est monté sur scène avec les grands ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (24m23s)

Tentatives de définitions du film documentaire (Penser le cinéma documentaire : leçon 2)

Leçon 1 : définitionsPartie 1 : Tentatives de définition du film documentaire- définir le documentaire occasionne un débat sans fin :- est-ce simplement l’« interprétation créative de la réalité » ?- le documentaire n’est pas un genre au sens des films de genre, caractérisés par leurs sujets ou leurs effets sur les spectateurs- il a une généalogie, il évolue au cours de l’histoire- il a une finalité particulière : donner à connaître- il véhicule bien souvent des valeurs (même contestables !), il a un but sérieux- ses caractéristiques formelles ne suffisent pas à le définir- on constate empiriquement qu’il correspond ...
Voir la vidéo
Conférences

le (23m32s)

Michel Legrand et la musique de film (3/8) : Du jazz au cinéma

"Jacques Demy, Louis Malle, Jean-Luc Godard et les autres... Ils voulaient tous changer le cinéma et travailler avec des gens nouveaux. La musique de jazz collait merveilleusement à leurs films. Privé d'un repère mélodique précis, le spectateur ne pouvait pas anticiper l'évolution de la musique : les personnages devenaient ainsi plus imprévisibles, plus mystérieux. Ils étaient nombreux à fréquenter les clubs de Saint-Germain. Je pense à Roger Vadim, qui fit appel à Thelonious Monk pour la musique de ses Liaisons dangereuses, ou à Marcel Carné, qui décrivit cette atmosphère dans Les Tricheurs, avec des musiques de Dizzy Gillespie, Oscar Peterson ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (23m24s)

Session 5. Expériences musicales - Florence Eloy

Présidence : Stéphanie Molinero  François Debruyne : « Présence et écoute du rap en public : une banalisation inachevée ». Florence Eloy et Thomas Legon : « Les formes de distinction parmi les jeunes auditeurs de rap : d’une sociologie de la consommation à une sociologie de la réception ». Pauline Guérin : « La “conversation d’amateurs” de rap : légitimations et illégitimations des pratiques culturelles des femmes ». Jean Evenson Lizaire : « Raisons et liaisons du rap : comment se construit le feeling du mélomane et du rappeur pratiquant ? ».
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte