Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 11629
Conférences

le (31m5s)

Le retrait comme force de suspension / Natacha Vellut

Le retrait comme force de suspension / Natacha Vellut. In Hikikomori : le retrait social des jeunes au Japon, Journée d'étude organisée par le Centre d'études japonaise (CEJ, antenne de Toulouse de l'INALCO) et le Laboratoire Cliniques pathologique et interculturelle (LCPI) de l'Université Toulouse II-Le Mirail, 31 janvier 2014.S'adossant à la formule de Bartleby (personnage d'un roman de Herman Melville) -"I would prefer to not" / "je préfèrerais ne pas"- analysée par Gilles Deleuze et Giorgio Agamben, Natacha Vellut propose l'hypothèse que les hikikomori présentent « une suspension dans un idéal non réalisé et l'absence d'actualisation du potentiel adolescent qui ...
Voir la vidéo
Conférences

le (31m11s)

Michel Legrand et la musique de film (5/8) : La période américaine

"Jacques Demy, Louis Malle, Jean-Luc Godard et les autres... Ils voulaient tous changer le cinéma et travailler avec des gens nouveaux. La musique de jazz collait merveilleusement à leurs films. Privé d'un repère mélodique précis, le spectateur ne pouvait pas anticiper l'évolution de la musique : les personnages devenaient ainsi plus imprévisibles, plus mystérieux. Ils étaient nombreux à fréquenter les clubs de Saint-Germain. Je pense à Roger Vadim, qui fit appel à Thelonious Monk pour la musique de ses Liaisons dangereuses, ou à Marcel Carné, qui décrivit cette atmosphère dans Les Tricheurs, avec des musiques de Dizzy Gillespie, Oscar Peterson ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte