Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 11290
Label UNT Conférences

le (1h13m23s)

La globalisation financière

Le phénomène auquel nous assistons aujourd'hui n'est pas un simple retour à l'age d'or de la globalisation de la fin du XIXème siècle. En obligeant les gouvernements à renoncer soit à la stabilisation interne (qui leur permettrait par exemple de diminuer le chômage en période de récession) soit à la stabilisation externe, la globalisation financière remet en cause les données des politiques économiques au niveau national. La libéralisation des mouvements de capitaux, qui voue les marchés de change à une extrême volatilité, est aussi à l'origine de la multiplication et de la contagion des crises financières: la croyance qu'une crise ...
Voir la vidéo
Autres

le (10m11s)

Acariens des poussières

Parmi les arthropodes (insectes, crustacés, etc.) les acariens ont une place importante en santé humaine et animale, parce qu'ils transmettent des germes, comme les tiques ; parce qu'ils sont une cause directe de maladies, comme les sarcoptes de la gale ; ou encore parce qu'ils sont responsables d'allergies graves, comme nombre de crises d'asthme.Ce documentaire présente les souches élevées pour études par le docteur IZRI, de l'hôpital Avicenne (Bobigny). Il présente les acariens dans toutes leurs variétés et leurs rapports avec l'allergie. Il propose des images indéites d'acariens vivants. Il passe ainsi en revue les acariens des poussières lits, ceux ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h26m10s)

Le consommateur roi

Depuis longtemps, le commerce a une maxime : " le client est roi ". Pourtant, l'offre a longtemps mené le marché. Aujourd'hui, les choses s'inversent : les industriels et les distributeurs proposent, mais c'est le consommateur qui décide. La situation apparaît bien paradoxale : nous sommes dépendants de la consommation, il n'y a pas une journée où il ne nous faille sortir plusieurs fois un peu de monnaie, ou une carte de crédit et pourtant, nous n'avons jamais été autant libres d'accepter ou de refuser d'acheter chacune des références qui nous sont proposées. L'hyper choix dans le supermarché incite certes ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h20m36s)

Economies informelles, économies criminelles : la face cachée de la mondialisation

"La mondialisation est-elle bien celle dont on parle ? En fait, mais nous avons du mal à en pendre conscience, la vraie mondialisation est celle de la pauvreté. Notre planète est en passe de devenir un gigantesque bidonville, insalubre et surpeuplé, dont n'émergent que quelques îlots de prospérité. Ce vaste bidonville est l'empire du crime et de l'informel. Les populations les plus pauvres n'ont d'autres choix que de construire une autre économie ou de réactiver des circuits traditionnels d'échange. Les économies populaires ne sont rien d'autre que ces économies d'échange a priori informelles, en réalité structurées par le lien social ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h8m29s)

Les associations et la démocratie : la singularité française

"La crise profonde qui affecte la démocratie représentative invite à l'hypothèse d'une discontinuité ou d'une rupture : le politique paraît en recul, et avec lui ses expressions ""conventionnelles"", syndicales et partisanes. Le mise en avant de la ""citoyenneté associative"", répond aujourd'hui à cet effacement. Un regard sur les différentes phases du développement associatif éclaire ce constat. Fruit d'un compromis entre l'idéal républicain et les courants anti-individualistes, le modèle associatif français consacré en 1901 présente une incontestable originalité. Les formes juridiques, symboliques et politiques du ""partenariat"" qui s'instaurent entre l'État et les associations, et la spécificité du modèle originel conduisent au ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h21m46s)

Les groupes

"A l'opposé d'un monde moderne dominé par une grande homogénéisation et ce dans l'ordre du social, de l'économie ou du politique , ce dont rend bien compte les grandes institutions qui se sont constituées au siècle dernier, nombreux sont les indices actuels qui soulignent une, non moins importante, hétérogénéisation. L'émergence, dans tous les domaines, des ""tribus"" postmodernes, en témoigne. Reposant sur une sorte ""d'affinité élective"", celles-ci mettent l'accent sur le sentiment d'appartenance. Une telle fragmentation des sociétés mérite attention en ce qu'elle est, peut-être, l'annonce d'un idéal en gestation : celui d'un nouvel ""idéal communautaire"". "
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte