Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 5073
Conférences

le (1h25m48s)

4e conférence hybride : la poésie en langue des signes

Enregistrement video de la conférence organisée le 4 novembre 2013 au Conservatoire national supérieur d'art dramatique par le labex Arts-H2H dans le cadre du projet CIGALE (Capture et Interaction avec des Gestes Artistiques, Langagiers, et Expressifs). Cette conférence est l’histoire d’une rencontre...Il sera question de poésie crée en différentes langues des signes, ces langues visuelles et de mouvements. Il sera aussi question d’art numérique et de réalité virtuelle. Et surtout, il sera question de ce que nous permet d’imaginer l’histoire de leur rencontre potentielle... Traducteurs en langue des signes : Vincent Bexiga et Julie Girard. Montage : ...
Voir la vidéo
Conférences

le (49m37s)

Génération Maïdan : vivre la crise ukrainienne

Enregistrement vidéo d'une rencontre avec Ioulia Shukan, qui a eu lieu le 23 février 2017 dans la Salle de la recherche de la bibliothèque universitaire de Paris 8. Lorsqu’éclate la révolution ukrainienne, Ioulia Shukan est sur le terrain. A Kiev, sur le Maïdan, ou dans l’est de l’Ukraine touché par l’insurrection, elle multiplie les enquêtes. Du partage des événements aux côtés des Ukrainiens, de la révolution puis de la guerre, elle a fait un livre dont elle est venu nous parler. Présentation : Catherine Dufour
Voir la vidéo
Conférences

le (1h41m38s)

Le passage au numérique en BD

Enregistrement vidéo d'une conférence de trois jeunes graphistes et auteur.e.s de BD qui a eu lieu le 16 mai 2017 dans la salle de la recherche de la bibliothèque universitaire de paris 8. Elvire de Cock, auteure de BD et coloriste, Jean-Paul Krassinsky, auteur de BD (Fluide Glacial), et Chrystel Laporte-Roy, graphiste et web-développeuse, sont venus parler de leur métier et de leur façon d'aborder le passage au numérique. Une rencontre animée par Magali Boudissa, enseignante à l'Université Paris 8 (UFR arts).
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (30m0s)

"Bénévole tout simplement, un rien de temps qui change la vie"

Des bénévoles d'accompagnement dans le feu de l'action témoignent de leur engagement auprès des grands malades. Ils expriment spontanément comment ce choix de donner de leur temps transforme leur vie personnelle. Ils sont en lien avec le malade mais tissent aussi des relations privilégiées avec les familles et un vrai partenariat avec les professionnels de santé. Sur leurs différents terrains d'intervention, à domicile ou à l'hôpital (service aigus, USP, long séjour gériatrique,...) ils construisent ensemble une solidarité humaine jusqu'au bout de la vie. Une équipe de permanents attentive et professionnelle et une vie associative les soutiennent.OrigineFILMED 2003 - 104 3605 ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (8m0s)

Chirurgie de la myopie forte : "De mon premier lasik à maintenant"

La chirurgie de la myopie forte lamellaire a été inventée il y a plus de 30 ans par José Barraquer. Elle trouve un regain d'intérêt avec la possibilité de faire la coupe réfractive au laser Excimer. Le principe de cette chirurgie réfractive cornéenne est de tailler un lenticule cornéen antérieur d'une épaisseur de 160 microns et de faire un laser excimer sur la face antérieure du stroma restant afin de corriger la myopie. Le lenticule est ensuite reposé. L'auteur décrit son premier cas, montre le résultat le lendemain de l'intervention. Il montre les résultats obtenus sur 16 cas effectués ensuite ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (7m40s)

Mutilations génitales : être femme et mutilée - Ière partie

Dans le cadre de l'Enseignement Post-Universitaire (EPU) sur les mutilations génitales, Khady KOITA du G.A.M.S. (Groupe femmes pour l'Abolition des Mutilations Sexuelles) intervient sur le thème suivant : être femme et mutilée. L'association Gynécologie sans frontières a fait un gros travail. Certains médecins ignorent encore le sujet; 3 millions de petites filles subissent encore l'excision dans le monde. 150 millions de femmes sont mutilées par ignorance ou par hypocrisie. Encore actuellement, l'excision est présentée comme une purification religieuse, le but principal pour rester vierge jusqu'au mariage , une nécessité de rester peu gourmande dans le plaisir sexuel. Dans l'éducation africaine, ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (21m25s)

Mutilations génitales : être femme et mutilée - IIième partie

L'auteur a été excisée très tôt ; on lui a appris à exciser, et soigner après l'opération. Après son mariage , elle a posé des questions à son entourage sur les raisons de l'excision. Nulle part dans le Coran, n'est inscrite cette tradition. L'auteur a refusé de faire exciser ses filles et s'est engagée dans le combat contre l'excision. Elle a tenu sa première conférence au Sénégal en 1997. Les jeunes filles aujourd'hui excisées doivent être suivies psychologiquement.OrigineCanal-U Médecine et SantéGénériqueMaternité Régionale de Nancy SPI-EAO Scd médecine
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte