Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 5680
Entretiens

le (0s)

Chamanisme des peuples autochtones de Mongolie et de Sibérie

Lors de cet entretien, Roberte Hamayon revient sur ses travaux de recherche consacrés au chamanisme des peuples autochtones de Mongolie et de Sibérie. Anthropologue, elle s’est d’abord consacrée à l’étude de la langue mongole et à l’ethnographie de la vie quotidienne des Mongols et des Bouriates chez lesquels elle a effectué de nombreuses missions à partir de 1967. Peu à peu, elle s’est rendue également en Mongolie Intérieure (Chine). Dans ses travaux sur le chamanisme, thème qui va devenir l’objet principal de ses recherches, elle a été amenée à approfondir, entre autres, les notions d’épopée, d’imaginaire de la chasse ...
Voir la vidéo
Conférences

le (0s)

Ouverture du « Printemps de la MSHA »

La Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine inaugure en 2008 une série de manifestations scientifiques d’envergure, dont l’objectif principal est la mise en exergue de sa vocation interdisciplinaire, interuniversitaire et internationale dans le domaine des sciences humaines et sociales. L’idée du projet a germé dans le contexte actuel de remodelage du paysage universitaire bordelais, aquitain et national. Dans ce but, nous avons décidé de mettre en oeuvre le « Printemps de la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine/MSHA », qui a eu lieu sur une journée et demie les 20 et 21 mars 2008. Cette rencontre a ...
Voir la vidéo
Conférences

le (0s)

Présentation du « Printemps de la MSHA »

La Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine inaugure en 2008 une série de manifestations scientifiques d’envergure, dont l’objectif principal est la mise en exergue de sa vocation interdisciplinaire, interuniversitaire et internationale dans le domaine des sciences humaines et sociales. L’idée du projet a germé dans le contexte actuel de remodelage du paysage universitaire bordelais, aquitain et national. Dans ce but, nous avons décidé de mettre en oeuvre le « Printemps de la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine/MSHA », qui a eu lieu sur une journée et demie les 20 et 21 mars 2008. Cette rencontre a ...
Voir la vidéo
Conférences

le (0s)

Bilan des journées et perspectives

La Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine inaugure en 2008 une série de manifestations scientifiques d’envergure, dont l’objectif principal est la mise en exergue de sa vocation interdisciplinaire, interuniversitaire et internationale dans le domaine des sciences humaines et sociales. L’idée du projet a germé dans le contexte actuel de remodelage du paysage universitaire bordelais, aquitain et national. Dans ce but, nous avons décidé de mettre en oeuvre le « Printemps de la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine/MSHA », qui a eu lieu sur une journée et demie les 20 et 21 mars 2008. Cette rencontre a ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (0s)

Penser la controverse des sexes

Geneviève FRAISSE est directrice de recherche au CNRS. Elle était auparavant professeure de philosophie. Elle a été invitée à l’Institute for Advanced Study de Princeton, USA (1990-1991) et à Rutgers University, USA (2000-2002). Elle est cofondatrice du réseau des femmes philosophes (Unesco) et présidente du comité scientifique de l’Institut Emilie du Châtelet depuis 2007. Elle a été aussi déléguée interministérielle aux droits des femmes auprès du Premier ministre (1997-1998) et députée au Parlement européen (1999-2004). D’autre part, elle est, depuis 2004, productrice de l’émission « l’Europe des idées », sur France Culture. Geneviève Fraisse a écrit ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (0s)

La France, l'Islam et le monde arabe

A travers une œuvre riche et variée, Jacques FREMEAUX témoigne d'un intérêt soutenu pour l’histoire du Maghreb et du monde arabe. Dans cet entretien, il nous dévoile les raisons personnelles de cet intérêt et nous apporte un éclairage précieux sur les principaux moments historiques qui ont jalonné les rapports entre la France et le monde arabe depuis le XVIIIe siècle. Frémeaux s’exprime sans complaisance sur quelques sujets de discorde (héritage colonial, crispation identitaire) et plaide pour de nouvelles occasions de dialogue et d’enrichissement mutuel.Jacques FREMEAUX, né en Algérie, est professeur à l’université Paris IV - Sorbonne, historien spécialiste de l’Islam, ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (0s)

El proceso de democratización y el desarrollo de la sociedad civil en Centroamérica

Kees BIEKART es politólogo, "Senior Lecturer" en Sociología Política en el Instituto de Estudios Sociales (ISS) en La Haya, Países Bajos, donde es también coordinador del Master en Políticas de Desarrollo Alternativo y coeditor de la revista "Development and Change". Es además el coordinador de la Red de Conocimiento sobre Sociedad Civil (proyecto del ISS y del Instituto Humanista para la Cooperación con los Países en Desarrollo). Ha sido coordinador de investigación en el "Transnational Insitute" (TNI) en Amsterdam, profesor invitado en diversas universidades neerlandesas, alemanas y españolas y Presidente de la Asociación Neerlandesa para los Estudios de América Latina ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (0s)

Les différents langages de l'archéologie

Guylaine DARTEVELLE est historienne de l’art et de l’archéologie, vice-président fondateur et chercheur attaché à l’Institut européen de la mémoire économique et financière : Economie Art Culture (IMEF). A travers son parcours original, qui l’a formée à l’étude des textes littéraires du Moyen Age et à l’apprentissage des langues anciennes, elle se rapproche de l’histoire de l’art et plus spécifiquement de l’archéologie, en étudiant, dans sa thèse de doctorat, l’architecture monumentale. Son souci de la confrontation l’amène à mettre son savoir à l’épreuve d’expériences pédagogiques, grâce auxquelles elle cherche à donner une place discursive aux images ...
Voir la vidéo
Conférences

le (0s)

Les Palestiniens, une nation sans État Par Jean-Paul Chagnollaud

Au lendemain de la Première Guerre mondiale, à la suite de l’effondrement de l’Empire ottoman, les grandes puissances de l’époque, la France et la Grande-Bretagne, décident de la création de nouveaux États qui vont, avec le système des mandats, rester sous leur domination jusqu’à leurs indépendances. Deux peuples sont alors marginalisés : les Kurdes et les Palestiniens. Plus d’un siècle après la Déclaration Balfour de novembre 1917, les Palestiniens sont toujours en quête de leur "toit politique" même si, au fil des ans, leurs revendications ont été prises en ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte