Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 143
Documentaires

le (1h10m50s)

Chronique Aka 2008 fév Mantes-la-Jolie : Le spectacle des V.I.P 2 filmé par Zoko, Pygmée aka de RCA

À l'invitation d'associations centrafricaines de Mantes-La-Jolie (SFC, UNAC, COCHAF), soutenues par la mairie et le conseil général, un groupe de musiciens pygmées aka de la région de Mongoumba (Lobaye, République centrafricaine), sous l'égide du ministère de la culture de RCA, programme TOPA (Traditions orales des Pygmées Aka) est invité à réaliser un programme de musique et de danse.  Ce troisième document, d'une série de trois présente le spectacle et l'après spectacle exécuté au Musée de l'Hôtel-Dieu de Mantes-la-Jolie, le 22 février 2008. L'originalité du document, c'est qu'e en dehors du spectacle, il a été filmé par ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h9m42s)

La concentration économique et ses limites

La concentration économique recouvre un processus dynamique de regroupement des entreprises, qui tend à conférer aux firmes concernées un certain pouvoir d'influence sur les marchés dont l'aboutissement extrême serait un pouvoir de monopole. Selon la théorie économique, la meilleure forme d'organisation des marchés est celle de la concurrence pure et parfaite. Pour préserver l'intérêt général, il faut donc surveiller la concentration et les conséquences qu'elle peut avoir sur la vigueur de la concurrence. C'est aux États-Unis que cette fonction de surveillance a été établie, dès 1890 à la suite de la première loi antitrust, le Sherman Act. La concentration économique ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (1h2m47s)

Chronique aka 1987-1992 : vie quotidienne, malheur et guérissage chez les Pygmées aka de République centrafricaine.

Montage d'extraits de la Chronique aka 1987-1993 pour le vidéodisque interactif réalisé pour l'exposition "lhomme et la santé", Cité des Sciences et de l'Industrie, La Villette, Paris 1993Les auteurs principaux, outre les chercheurs, éditeurs de l'Encyclopédie des Pygmées Aka" sont les "Acteurs de la Chronique", Monduwa, Mambi, Wawa, Yakpata, Ginza & Cie. Caméra, son : Alain Epelboin Textes du commentaire : A. Epelboin & Serge Bahuchet Réalisation : A. Epelboin, S. Bahuchet, Richard Vargas, Maud Livrozet, Mathias Haby, Annie Marx ©2014 (1993) A. Epelboin & Co -> http://www.ecoanthropologie.cnrs.fr-> epelboin@mnhn.fr -> Bibliographie écrite ww.peeters-leuven.be/boekoverz.asp?nr=7523 THOMAS J.M.C., ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (1h1m51s)

Chronique aka, Akungu décembre 1995 : Mort et naissance de Masiki

Chronique pygmée Akungu, Centrafrique, décembre 1995 : mort et naissance de Masiki   Dans le campement d'Akungu en République centrafricaine où vivent Ginza, sa famille et les parents associés, la communauté est sous le choc de la mort récente de deux fillettes, provoquée par la consommation d'une igname toxique. Les journées sont marquées par différents événements, en particulier de thérapie familiale. Mambi raconte l'avortement qu'elle vient de vivre. Sa grossesse n'était pas désirée et menaçait sa vie et celle de son dernier-né. Elle met en cause son mari, Ginza qui ne veut pas utiliser de préservatifs. Koti, la co-épouse stérile ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (59m21s)

Chronique aka, Akungu 1994 : discordes, infortunes et réparations

Chronique d'Akungu juin 1994, discordes, infortunes et réparationstraduction et voix en français : Bobino Patrice Topesua MbatoEn juin 1994, les habitants du campement pygmée d'Akungu, en République centrafricaine, sont frappés d'infortunes. Divers rituels sont pratiqués pour ramener le bien-être et la concorde. Une jeune femme, Mambi, pratique un rituel sur le corps de son dernier-né, afin de pouvoir consommer un animal interdit aux femmes allaitantes. Monduwa, un guérisseur étranger au campement, purifie un fusil souillé par du sang menstruel. Pour un prétexte futile, I'emprunt d'une harpe, une bagarre éclate: nombre d'habitants en profitent pour contester l'autorité du chef Yakpata. Mambi effectue une ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (57m23s)

Leçons d'humanité : les récupérateurs d'ordures de Mbebess (Dakar, Sénégal 1986-1996)

01 gamins collecteurs02 réveil03 le collecteur et réparateur de claquettes04 parole de paix06 l'atelier de stockage 07 la fabricante de patchwor08 faire boire bébé09 la cafetière10 la gargotière11 divination et thérapeutique12 à la gargotte13 l'ancienne ordonnance militaire14 la gargotière et ses filles15 la gargotière et ses clients16 ablution avant la priere17 bébé et thé18 bavardage et amulette de ceinture19 visite de petits talibés-mendiants20 la petite porteuse d'eau21 visite du collecteur de rouge et de fer22 achat d'amulette23 à la boutique24 l'homme aux 100 boubous25 la sourde-muette2627 leçon d'amour
Voir la vidéo
Documentaires

le (55m39s)

Ébola, ce n'est pas une maladie pour rire

2007 F. Brunnquell, A. Epelboin & P. Formenty Ebola, c’est pas une maladie pour rire / Ebola : no laughing matter, (Congo), 51 mn 28, Prod. CAPAVersions anglaise et espagnoleEBOLA : NO LAUGHING MATTER EL ÉBOLA NO ES UNA ENFERMEDAD PARA LAS RISAS Comment parer à une urgence médicale tout en respectant les coutumes et les croyances d'une population ? Et comment sensibiliser des familles en détresse aux dangers d'un virus meurtrier ? Retour au Congo sur les lieux d'une épidémie effrayante. Ebola : un virus redoutable qui tue 85 % des personnes ...
Voir la vidéo
Conférences

le (53m43s)

Ébola en Guinée Conakry : conférence de sensibilisation au virus Ébola, préfecture de Guéckédou, 7 avril 2014

Conférence de sensibilisation au virus Ébola, prononcée le lundi 7 avril 2014 par le préfet de Guéckédoun El Mohamed V Keita, administrateur civil et le Dr Pépé Bilivogui, directeur national de l'hygiène publique à l'attention des notables  de la région, réunis dans la salle de conférence la préfecture de Guéckédou, République de Guinée Conakry. Longuement, ils expliquent l’apparition de la maladie, ses signes, son traitement. Ils insistent sur la nécessité d'isoler les malades et de suivre les contacts, sur les mesures d’hygiène qui interdisent de toucher sans protection les malades et les cadavres, ce qui va à l’encontre des coutumes, notamment funéraires. Ils démentent énergiquement ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (52m15s)

Ebola is not a laughing matter

For a humanized response to Viral Hemorrhagic Fever epidemicsComment parer à une urgence médicale tout en respectant les coutumes et les croyances d'une population ? Et comment sensibiliser des familles en détresse aux dangers d'un virus meurtrier ? Retour au Congo sur les lieux d'une épidémie effrayante. Ebola : un virus redoutable qui tue 85 % des personnes infectées. En 2003, l'épidémie de fièvre hémorragique dont il est le responsable a fait cent cinquante-sept victimes, dans les villages isolés du nord du Congo, avant d’être contrôlée. C’est dans cette région, à plusieurs journées de piste de la capitale Brazzaville, que la caméra ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (50m16s)

Chronique des pygmées babongo 2007 : Préparation du parfum remède & traitement

Maison de Loundu Daniel à Moughombofouala, le 26 fév 2007, (Ogoué Lolo, préfecture de Koulamoutou, Gabon) 1 ère partieCHRONIQUE DES PYGMÉES BABONGO 2007 : DIVINATION PAR LA CHUTE DE MORCEAUX D'ÉCORCES 2 ème partieCHRONIQUE DES PYGMÉES BABONGO 2007 : CUEILLETTE RITUELLE DE REMÈDES 3 ème partie Pièce-cuisine de la maison de Loundu Daniel à Moughombofouala, le 26 fév 2007 (Ogoué Lolo, préfecture de Koulamoutou, Gabon) : Maquette brute provisoire La troisième phase de la consultation a lieu dans l'espace féminin de la maison, avec l'assistance de l'épouse et du fils du guérisseur. Elle est précédée ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte