Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 148
Documentaires

le (8m21s)

Chronique pygmées Bakoya de Mékambo, Gabon, avril 2006 : représentation des épidémies de maladie à virus Ebola de 2001-2002

Que reste-t-il dans les mémoires en 2006 de l'épidémie d'Ebola de 2001-2002 à Mékambo au gabon ? En particulier chez les Bakoya, Pygmées, peuple autochtone de la région dont les chasseurs sont réputésÀ la sous-préfecture de Mékambo, deux affiches sont exposées dans le hall : l'une d'un parc national avec des têtes de gorilles en très gros plan, l'autre consacrée à Ebola et indiquant les mesures et comportements à prendre, pour éviter de se contaminer. Angeste Étienne, chanteur et joueur réputé de harpe cithare enye interprête à son domicile la chanson sur Ebola qu'il a inventé lors de l'épidémie. ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (8m19s)

Chronique aka, Akungu décembre 1994 : cure de la migraine de Bonéné et histoire de la folie de Koti

Cure de la migraine de Bonéné et histoire de la folie de Koti, des crises migraineuses qui la poussaient à fuire en forêt Bonéné profite du passage d'un guérisseur pour se faire soigner ses maux de tête, sa migraine. Après avoir tergiversé, le guérisseur accepte de la consulter et devine la présence de mauvais sang dans sa tête responsable de ses maux. Il lui fait scarifier le front par Bokayo, puis suce le sang et va le cracher derrière la maison.0 s                       Le nganga, le devin-guérisseur, ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (29m54s)

Chronique aka, novembre 1989, Mongoumba, Akungu, RCA : enquête sur la mort de Jean-Marie Elima à la suite d'un rapport sexuel avec une femme villageoise

Jean-Marie Elima, Pygmée aka de Mongoumba, assistant et ami de l'ethnologue, est un un des premiers Aka à avoir été scolarisé du temps de l'Empereur Bokassa. Il est marié à deux femmes, l'une originaire de Mongoumba, l'autre de Bagandou, et père de deux enfants. En avril 1989, lors d'une campagne de pêche très fructueuse dans un campement proche de Bétou, il est l'objet du harcèlement sexuel d'une femme villageoise, désireuse d'obtenir du poisson en échange.Au delà de l'adultère, le racisme dont les Aka sont l'objet de la part des populations environnantes interdit toute relation sexuelle entre un homme pygmée et ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (1m50s)

Traitement du sein amer ou du refus de téter 1983 Ibel Sénégal oriental)

Ibel, sous préfecture de Bandafassi, février 1983Images enregistrées sur pellicule Super 8.Une jeune femme consulte un guérisseur spécialisé dans le traitement de la maladie du sein amer, caractérisée par le refus de têter du nourrisson, associé ou non à de la fièvre, un début de maladie telle que'une infection des voies aériennes supérieures, une diarrhée, un paludisme... Cette maladie est attribuée à une corruption du lait, soit du fait de la présence d'animalcules spécifiques, soit du fait qu'un sorcier anthropophage est venu mystiquement succé les seins de la jeune mère.Le guérisseur prépare des feuilles qu'il a frotté dans de l'eau.La ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (25m12s)

L'éducation c'est comme ça à Dakar-Pikine : une matinée à Malicka

Le déroulement d'une matinée dans la maison d'un fabricant de chapelets et de sa femme, fabricante de balayettes, à Malicka, faubourg de Dakar-Pikine au Sénégal. Tandis que l'artisan, assis dans la cour, fabrique un chapelet, les autres membres de sa famille s'activent à diverses tâches : balayage de la cour, puisage de l'eau, lessive, préparation du repas et service du thé... Les enfants, Wawa et sa copine Yacine sourde-muette notamment,  se livrent à différents jeux (corde à sauter, football...), à la fabrication de semelles de chaussures, chantent et participent à des conversations animées.6 s           ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (29m25s)

Du rite au soin : toilette et guérissage à Joal (Sénégal, décembre 1997)

À Joal, dans une petite concession très pauvre d'un quartier inondable habité par une veuve, deux de ses enfants et petits enfants, nous assistons à la toilette matinale et au petit déjeuner des neveux et nièce de Aliou, Henri Diouf, un jeune homme sérer, musicien, récupérateur à ses heures, collaborateur de l'anthropologue, fiancé-époux d'une jeune femme avec laquelle il ne réussit pas à avoir un enfant.Tandis que la maman des enfants prépare le petit déjeuner, la grand mère berce le nouveau né.  La caméra suit attentivement les comportements de la fillette de 2-3 ans, qui du fait de l'arrivée de ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (13m43s)

Chronique aka, avril 1987 : travail, jeux et toilettes d'enfants ngbaka au bord de l'Oubangui

ACTEURS : Franck, Kizito, Irma & Cie, les enfants d'Honorine Matanda et de son frère Gabriel Matanda LévyCAMÉRA, MONTAGE, RÉALISATION : Alain EpelboinAvril 1987, quartier Compagnie, Mongoumba, République centrafricaineAccompagnement d'enfants lors de leurs activités au bord de l'eau dans le fleuve Oubangui : toilettes du petit dernier par ses grandes soeurs et tantes, lessive, vaisselle et toilette des fillettes et jeunes filles, jeu de construction de modèles miniature de maison et jeu d'immersion complète du petit dernier dans l'eau.Ce dernier jeu est remarquable parce que, dans cette société riveraine du fleuve et donc amenée à des déplacements en pirogue, il ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (10m49s)

Chronique aka 1987, Akungu : chante-fable du lémurien

Premières images des résidentes et résidents du campement d'Akungu qui seront les acteurs principaux de la Chronique vidéographique aka 1980-2006, tournées par l'ethnologue à son arrivée à Akungu en 1987.Ginza et ses parents entonnent le chante-fable du lémurien, nzike, nommé à tort "écureuil"..Nzike est un Galago, un petit lémurien aux yeux protubérants et au ventre volumineux. Dans un chant-fable très prisé, reprenant un mythe fondateur, il est décrit comme très goinfre. Un jour il fait le pari avec komba le civilisateur démiurge, avatar de Tôlé, que celui-ci n'arriverait pas à le nourrir à satiété. Le jour dit, il se ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (2m42s)

Chronique aka avril 1987, rivière Gouga, Lobaye, RCA : deuxième contact avec Gbédélé

Ce court document est centré sur Gbédélé, gamine délurée, petite soeur de Jean Marie Elima, décédé en 1989. premier assistant de l'ethnologue.L'action a lieu à Gouga, dans le campement installé à proximité d'un site de pêche au moment où un vieux Villageois s'apprête à rentrer au village avec son chargemnt de feuillages, un poulet et une tortue.Le spectateur suit Gbédélé, lorsqu'elle découvre ses propres photos prises lors de la mission précédente, dans ses jeux de balançoire et surtout dans ses rapports avec sa mère Mowo, qu'elle harcèle jusqu'à ce qu'elle lui cède son mégot de chanvre indien.5 MN 24 ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (45m12s)

Regards ethnographiques à propos des amulettes et du guérissage. Sénégal, Guinée, Mali, région parisienne 1983-2012.

Montage d'extraits de films ethnographiques relatifs à la vie quotidienne et aux consultations de devins-guérisseurs, présentant les usages et les fabrications d'amulettes, réalisé pour les projections permanentes de l'exposition de l’Institut du monde arabe de Tourcoing de 2014. :Partie 12001 Epelboin A., Musique électrique peule chez les Nyokholonké de Baraboy, janvier 1990. 14 mn 54. Production SMM, CNRS-MNHN.http://www.canal-u.tv/video/smm/regards_ethnographiques_a_propos_des_amulettes_et_du_guerissage_senegal_guinee_mali_region_parisienne_1983_2012.15435 2014 Epelboin A. & Epelboin S. Fabrication d’une cordelette à noeuds, protectrice de grossesse, Ibel, Sénégal oriental 1983. 2 mn 46. Prod. SMM, CNRS-MNHN Paris.http://www.canal-u.tv/video/smm/fabrication_d_une_cordelette_a_noeuds_protectrice_de_grossesse_ibel_senegal_oriental.16368 1991 Epelboin A. Du savon dans les yeux : ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte