Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 148
Documentaires

le (25m23s)

Chronique aka, juin 1989 & juin 2006, St Martin du Bosc, France & Békélé, RCA : Encyclopédie des Pygmées aka 1983-2019, Editions SELAF-Peeters, causerie entre J. M. C. Thomas, S. Bahuchet & A. Epelboin et mot de la fin de Ginza Gabriel, filmé par son fils

Première partie en 1989 à St Martin du Bosc chez Jacqueline M. C. Thomas et Luc Bouquiaux : discussion entre Jacqueline M. C. Thomas, ethnolinguiste, fondatrice du LACITO (laboratoire de langues et civilisations à traditions orales) du CNRS, de Serge Bahuchet, écoanthropologue, et d'Alain Epelboin, médecin anthropologue vidéaste, à propos de l'Encyclopédie des Pygmées aka, illustrée par des extraits de la Chronique vidéo aka 1987-2007 Deuxième partie en 2006 à Békélé, RCA au bord de la rivière : séance de travail sur les derniers volumes de l'Encyclopédie des Pygmées aka avec l'équipe de collaborateurs, interrompue par une pluie, malgré ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (1h14m37s)

Chronique Aka 1992 Akungu : entre forêt et campement.

Poursuite du suivi des acteurs de la Chronique vidéo aka au travers des activités quotidiennes, de deux soirées de danse et aussi des séquences divinatoires et thérapeutiques.Acteurs principaux :- Yakpata, l'aîné du campement, devin-guériseur et sa première épouse Masiki- leur fils aîné Ginza, ses épouses Koti et Mambi , et les enfants de cette dernière, Makanda, Mongay,  Koti, Pauline- Mombaka, le fils aîné de Ginza d'une première é^pise décédée- Mboma, le fils d'Isanya, cadet de Ginza- Mbonga, cadet de Ginza, son épouse et leur fils Ekondo- Nzaka, un voisin excellent danseur- Ndangulu, un cousin de Yakpata- Akungu, une fille de ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (47m19s)

La parole muette de Yacine

ACTEURSYacine la fillette sourde muette, Nyanya sa copine, ses soeurs, sa mère fabricante de balayettes, son père, fabricant de chapelets et des enfants du voisinageIl s'agit du suivi vidéographique d'une petite fille sourde-muette de 8 ans vivant à Malicka, dans une petite communauté wolofophone des faubourgs urbains de Dakar-Pikine. Cette étude de l'apprentissage autochtone des sens permet de repérer des retards psychomoteurs de la fillette lors de l'exécution de taches du quotidien, mais aussi de l'acuité compensatrice de l'usage de son regard.8 s ...
Voir la vidéo
Conférences

le (24m43s)

Baguenaude au Musée de l'Homme : aller à l'école de la diversité

Dans la série Baguenaude au Musée de l'Homme, nous suivons les réactions de Julienne Ngoundoung Anoko, socio-anthropologue, spécialisée notamment dans l'anthropologie du genre, de la santé publique, lors de sa visite "partielle et partiale" de l'exposition permanente du Musée de l'Homme de Paris.14 s : rôles de femme et de mère ou comment cuisiner les bébés 1 mn 10 : marquer le corps d'une enfant chétive pour brouiller les esprits qui veulent prendre les enfants 3 mn : différencier les genres 3 mn 16 : grandir fille entre ville et village, entre électricité et monde des esprits ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (15m24s)

Chronique aka 1992, Motonga, 4 décembre 1992 : Le devin guérisseur pygmée et les djinns de Hamidou

Alain Epelboin, le médecin ethnologue avec l'aide De Bobino Topessua Mbato Patrice, son assistant-traducteur, présente le cas de Hamidou à Monduwa, célèbre nganga, devin-guérisseur Aka sous forme d'une vidéo de 27 mn intitulée Les djinns de Hamidou en région parisienne (1991-1992), 27 mn, Prod SMM CNRS-MNHN (diffusion limitée). Durant ce film, on suit les crise de possession d'un préadolescent, fils aîné d'une famille de migrants sénégalais, soninkés en région parisienne, jusqu'à guérison et acquisition de dons de voyance du fait de la familiarité acquise avec l'univers des djinns.Monduwa, parfaitement ethnocentrique, commence par évoquer une consommation de singe interdite durant la grossesse ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (1h2m47s)

Chronique aka 1987-1992 : vie quotidienne, malheur et guérissage chez les Pygmées aka de République centrafricaine.

Montage d'extraits de la Chronique aka 1987-1993 pour le vidéodisque interactif réalisé pour l'exposition "lhomme et la santé", Cité des Sciences et de l'Industrie, La Villette, Paris 1993Les auteurs principaux, outre les chercheurs, éditeurs de l'Encyclopédie des Pygmées Aka" sont les "Acteurs de la Chronique", Monduwa, Mambi, Wawa, Yakpata, Ginza & Cie. Caméra, son : Alain Epelboin Textes du commentaire : A. Epelboin & Serge Bahuchet Réalisation : A. Epelboin, S. Bahuchet, Richard Vargas, Maud Livrozet, Mathias Haby, Annie Marx ©2014 (1993) A. Epelboin & Co -> http://www.ecoanthropologie.cnrs.fr-> epelboin@mnhn.fr -> Bibliographie écrite ww.peeters-leuven.be/boekoverz.asp?nr=7523 THOMAS J.M.C., ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (6m41s)

Chronique aka 1987, Akungu : "berceuse" aka

L'action se passe à Akungu, établissement pygmée fixe indépendant des Villageois, situé en grande forêt au coeur d'une bananeraie proche du cours d'eau Akungu. Nous assistons à "l'enculturation polyphonique" de Wawa, un bébé aka dans les bras de son père Ginza, tandis que sa mère Mambi est partie à la source chercher de l'eau et faire sa toilette..Ginza s'efforce de calmer Wawa, sa dernière née, qui s'est réveillée, tandis que la maman de la petite, Mambi, est partie chercher de l'eau à la source. Tenant l'enfant très serrée contre sa poitrine, approchant sa bouche de l'oreille de la petite avec ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (36m40s)

Consultations de Souley Nyakh, tradipraticien à Joal (déc. 2012) - "versements" aux pangols domestiques, onctions et fabrication d'amulettes - visite et "versements" aux habitants d'une forêt de baobabs sacrés

- "versements" aux pangols domestiques, onctions et fabrication d'amulettes Le tradipraticien sérer Souley Niakh de Joal, au Sénégal, âgé d'une quarantaine d'années, reçoit simultanément deux clients dans sa chambre. Il les  fait asseoir sur le lit et des fauteuils en plastique. Lui-même est installé sur une natte synthétique posée à côté du lit, les jambes écartées devant un boubou-tunique en toile de coton traditionnelle, recouvert d'une crasse patinée  correspondant à des versements de sang de poulets sacrificiels. D'une sacoche noire à plusieurs poches, de type pour ordinateur, il extirpe les objets ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte