Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 1009
Label UNT Vidéocours

le (5m15s)

Exemple de la pensée conspirationniste

La défiance qui nous préoccupe ici ne s'oppose pas à une confiance aveugle comme celle d'un enfant qui dort dans les bras de son père. Rien ne justifie une confiance aveugle. Cette défiance s'oppose plutôt à un scepticisme raisonnable, à l'analyse critique des thèses qui se confrontent dans les débats de société. Elle s'oppose à un travail d'enquête sérieux. Et dans certains cas, celui-ci peut mettre à jour des connivences, des manipulations, des affaires de corruption dans certains projets technologiques. Ce scepticisme raisonnable est souvent une attitude saine qui nous oblige à penser et à évaluer les arguments ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (2m8s)

Pourquoi la pensée conspirationniste est-elle souvent séduisante ?

Les hommes ont souvent été séduits par des théories du complot pour expliquer leurs malheurs ou pour expliquer le bonheur (des autres), ou encore pour rendre compte de phénomènes qu'il ne comprenaient pas : des hommes ont cherché dans des complots l'explication des grandes épidémies, des guerres, des famines, mais aussi des grands succès inespérés de leurs adversaires, ou des gloires qui peuvent susciter l'incompréhension ou la jalousie, etc. Dans l'imaginaire des auteurs des théories du complot, certaines institutions et certains groupes ont traditionnellement rempli le rôle des comploteurs : les jésuites, les juifs, les francs-maçons, les communistes, les capitalistes, ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte