Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 136
Entretiens

le (2h5m50s)

Que la danse continue : autour d'un film sur le chant, la danse et la possession d'esprits chez les Ovahimba et d'autres peuples de langue Otjiherero

Des sept années passées "chez les Ovahimba", Rina Sherman a rapporté une grande quantité d'images sur lesquelles elle travaille au quotidien pour nous faire découvrir toute la richesse de ces peuples Ovahimba, Ovadhimba, Ovahakaona, Ovagambwe, Ovakuvale et Ovatua qui tous partagent une même culture, un même système de pensée. Son dernier film intitulé : « Keep the Dance Alive / que la danse continue » porte sur les pratiques de musique, de danse et de transe de possession des groupes de langue Otjiherero du nord-ouest namibien et du sud-ouest angolais. La discussion avec l’auteur met en exergue ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (57m45s)

Introduction : Faire de la recherche en design ?

Les Ateliers de la Recherche Design® sont nés à Nîmes, portés par sa toute jeune Université et placés sous l’impulsion énergique de ses concepteurs : B. BORJA DE MOZOTA, A. FINDELI, G. SCHAMBACH. L’objectif est clair : il s’agit de constituer une communauté épistémique de chercheurs et de praticiens, essentiellement francophones soucieuse de construire une thématique autour de la question centrale : qu’est-ce que la recherche en design ?Il faut dissiper un malentendu. En France le substantif « design » a un sens restrictif si on le compare à l’acception qu’a ce mot dans la culture Nord Américaine ou Anglaise.Dans ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h35m17s)

Atelier 1 : Sciences de l'ingénieur

Les Ateliers de la Recherche Design® sont nés à Nîmes, portés par sa toute jeune Université et placés sous l’impulsion énergique de ses concepteurs : B. BORJA DE MOZOTA, A. FINDELI, G. SCHAMBACH. L’objectif est clair : il s’agit de constituer une communauté épistémique de chercheurs et de praticiens, essentiellement francophones soucieuse de construire une thématique autour de la question centrale : qu’est-ce que la recherche en design ?Il faut dissiper un malentendu. En France le substantif « design » a un sens restrictif si on le compare à l’acception qu’a ce mot dans la culture Nord Américaine ou Anglaise.Dans ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h13m25s)

L’analyse de l’image - Bernard Darras

L’analyse d’une image ne peut se faire selon une méthode scientifique (division en parties de l’image) car elle représente un tout synthétique. C’est donc sous une approche holiste et systémique que toute image doit être étudiée : le tout est supérieur à la somme des parties. C’est de cette affirmation que part Bernard Darras pour détailler sa conception de l’analyse d’un objet, quelque soit son genre ou sa typologie. L’étude d’une image comporte 4 grandes phases : - l’Ekphrasis : description- l’Exégèse : explication, interprétation- l’Herméneutique : art d’interpréter et de faire comprendre- le ThéoriqueUne conférence de l'UTLS au ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h59m54s)

Retour sur trente ans de recherches avec les Aborigènes : du terrain à l'Internet

Le processus actuel d’interconnexions culturelles et de fragmentation des entités politiques et étatiques fournit à l’anthropologie de nouveaux terrains et de nouvelles altérités à identifier. L’enjeu est d’analyser comment certains groupes humains mis à la marge (peuples autochtones, populations urbaines stigmatisées) énoncent et construisent leur singularité subjective collective dans une conjoncture d’indifférence ou d’hostilité de l’espace public, qu’il soit politique, médiatique ou même scientifique. Barbara GLOWCZEWSKI, « Retour sur trente ans de recherches avec les Aborigènes : du terrain à l'Internet » >> Pour visionner les extraits de clips vidéos du séminaire directement sur internet, cliquez sur les liens ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h59m59s)

Mondialisation, altérité : visibilité et invisibilité

Le processus actuel d’interconnexions culturelles et de fragmentation des entités politiques et étatiques fournit à l’anthropologie de nouveaux terrains et de nouvelles altérités à identifier. L’enjeu est d’analyser comment certains groupes humains mis à la marge (peuples autochtones, populations urbaines stigmatisées) énoncent et construisent leur singularité subjective collective dans une conjoncture d’indifférence ou d’hostilité de l’espace public, qu’il soit politique, médiatique ou même scientifique. Alain BERTHO, « Mondialisation, altérité : visibilité et invisibilité » >> Pour visionner les extraits de clips vidéos du séminaire directement sur internet, cliquez sur le lien ci-dessous : - Anthropologie du présent.
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte