Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 438
Vidéocours

le (13m2s)

La capacité de la personne morale

L’ordonnance de réforme du droit des contrats n’affecte que les dispositions du droit commun des contrats et ne concerne donc pas, a priori, le droit des sociétés. A priori seulement, car les dispositions générales relatives à la capacité et à la représentation des contractants pourraient avoir une incidence en droit des sociétés.M. Lucas, professeur à l’École de droit de la Sorbonne et directeur de l’IEJ Jean Domat, explique pourquoi ces nouvelles dispositions pourraient être source d’insécurité juridique.Retrouvez l'intégralité de la présentation de la réforme du droit des contrats sur le site de l'IEJ.
Voir la vidéo
Entretiens

le (26m58s)

Rencontre-lecture avec la poétesse mexicaine Carmen Boullosa

Rencontre présentée par Assia Mohssine, maître de conférences au département d'Espagnol de l'Université Blaise Pascal.Carmen Boullosa est romancière, poète, dramaturge, essayiste, scénariste et éditrice de livres d'art. Lui ont été décernés de nombreux prix : le Prix Xavier Villaurrutia en 1990 pour son roman Antes, le prix Liberatur de Francfort et le prix Anna Seghers de l'Académie des Arts de Berlin en 1997 pour l'ensemble de son œuvre, et, à Madrid, le Prix Gijón (1998) pour son roman Le complot des romantiques (El complot de los románticos). 
Voir la vidéo
Conférences

le (1h7m41s)

Danielle Darrieux : elle et lui (et nous). Conférence de Bernard Benoliel

C'est après-guerre que Danielle Darrieux entre dans la danse des films de Max Ophuls (La Ronde, Le Plaisir, Madame de...). Valse à trois temps où l'un et l'autre s'entendent à ravir et se réfléchissent. Un accomplissement, en somme. Comme après une longue attente qui trouve enfin, à l'inverse du tragique des films d'Ophuls, son heureux dénouement. D'elle, il ne voulait plus se passer et désirait même en faire sa Lola Montès ; de lui, elle a dit : « Max Ophuls m'a permis de découvrir le cinéma ou, plutôt, un autre cinéma ».
Voir la vidéo
Conférences

le (1h24m21s)

La peinture animée depuis Emile Reynaud. Une conférence de Dominique Willoughby

En 1880 avec son Praxinoscope à projection, Emile Reynaud parvient à coupler la synthèse graphique du mouvement avec la lanterne magique, créant une nouvelle technique de peinture animée lumineuse, distincte des formes antérieures de projection et qui précède le cinéma photographique. Inventeur et artiste accompli, il crée ensuite le jeu expressif des personnages peints et animés dans ses Pantomimes Lumineuses, puis la Photo Peinture animée. De toutes ces inventions on peut retrouver des développements au fil des évolutions du cinéma, des films absolus au dessin animé narratif, en passant par les films coloriés et les hybridations graphiques et photographiques. Cependant ...
Voir la vidéo
Conférences

le (56m45s)

Babelsberg et les autres studios berlinois (...). Conférence de Werner Sudendorf

« Babelsberg et quelques autres studios berlinois des années 10 aux débuts du parlant : une course entre technique et esthétique »Werner Sudendorf est directeur des collections de la Deutsche Kinemathek de Berlin. Il est l’auteur de nombreuses contributions sur le cinéma allemand de l’entre-deux-guerres, sur Marlene Dietrich et le décorateur Erich Kettelhut, notamment.
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte