Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 445
Documentaires

le (8m19s)

Chronique aka, Akungu décembre 1994 : cure de la migraine de Bonéné et histoire de la folie de Koti

Cure de la migraine de Bonéné et histoire de la folie de Koti, des crises migraineuses qui la poussaient à fuire en forêt Bonéné profite du passage d'un guérisseur pour se faire soigner ses maux de tête, sa migraine. Après avoir tergiversé, le guérisseur accepte de la consulter et devine la présence de mauvais sang dans sa tête responsable de ses maux. Il lui fait scarifier le front par Bokayo, puis suce le sang et va le cracher derrière la maison.0 s                       Le nganga, le devin-guérisseur, ...
Voir la vidéo
Autres

le (1m56s)

Bande annonce: Une nuit au Caire avec le maître Ahmed Wahdan, Musiques et ambiances urbaines

Une nuit au Caire, avec le maître Ahmad Wahdan (chant, luth arabe et accordéon), Musiques et ambiances urbaines Une proposition de Vincent Battesti & Nicolas Puig, 2016 L’artiste Ahmed Wahdan est un artiste populaire égyptien et l'un des derniers représentants de l'école de l'Avenue Mohamed Ali au Caire. Cette avenue — longtemps prestigieux centre de la musique en Égypte — est désormais fréquentée par des chanteurs et des instrumentistes issus des quartiers populaires environnants. Il s’agit de musiciens non-académiques et la plupart du temps non lecteurs. Ils exercent dans les mariages populaires, les ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (22m45s)

Le Dictionnaire

Sébastien Bodinga bwa Bodinga, 79 ans, Érudit Gabonais, vit à Fougamou, au sud de Lambaréné. En 1986, il entreprend de réaliser un lexique de sa langue, le Geviya, dialecte oral, pour en préserver la mémoire. On peut estimer, en effet, le nombre de bons locuteurs de cette langue à 40 seulement.Grâce à une collecte de plusieurs années auprès des anciens, il compose un document de 1200 pages, l’œuvre de sa vie. Lolke Van Der Veen, 45 ans, Professeur de linguistique néerlandais, vit et travaille à Lyon. En 1988, son directeur de recherche lui propose de rencontrer Sébastien, pour ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (4m35s)

20 entretiens en Anthropologie Bio Culturelle : Modélisation Génétique et Démographie

Anna Degioanni : On ne touche pas à l'os, on ne touche pas à du matériel biologique, on touche plutôt au clavier. Notre travail est un travail de bio informatique. On utilise les ordinateurs pour construire des modèles, des formules mathématiques très simples, qui peuvent nous donner des renseignements sur l'homme, sur son évolution et sa variabilité. J'utilise le concept de patronyme considéré comme un gène. En réalité, le patronyme dans notre société est transmit de père en fils, exactement comme un gène qui se trouve sur le chromosome Y, qui est donc transmit de père en fils. On a ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (5m16s)

20 entretiens en Anthropologie Bio Culturelle : Croissance osseuse et développement

Croissance osseuse en Imagerie. Kathia Chaumoitre. Michel Panuel entretien avec Laurent Maget.Variabilité de la maturation osseuse et validité des méthodes d’évaluation radiologiqueLes travaux sur la maturation osseuse entrepris dans le cadre de précèdent quadriennal doivent se poursuivre. Un des objectifs est de déterminer à partir des données obtenues dans le Service d’Imagerie Médicale de l’Hôpital Nord (Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille, CHU Marseille) les intervalles de confiance de maturation osseuse pour les différentes tranches d’âges afin d’estimer la variabilité au sein d’une population. Si l’on considère la bibliographie, rares sont les publications où ces variables sont précisées ; par ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (3m54s)

8 échantillons de recherches en SHS : Édition des œuvres complètes d'Auguste et Léon Walras

Jean-Pierre Potier / Pierre Dockès / Pierre-Henri Goutte - Economistes  - Laboratoire TRIANGLE Publication des œuvres complètes du père et du fils, économistes majeurs du XIXe siècle.Audiotypie : Jean-Pierre Potier : Chers amis, chers collègues, nous sommes très heureux de vous accueillir à Lyon aujourd'hui pour cette journée d'étude qui est destinée à marquer l'achèvement de la publication des oeuvres économiques complètes d'Auguste et de Léon Walras... Pierre Dockès : Léon Walras est probablement l’économiste le plus important de tous les temps. C’est l’homme qui a pensé les services publics. C’est l’homme ...
Voir la vidéo
Témoignages

le (7m31s)

Parc national du Mbam et Djerem - Mbakaou - Cameroun

Site du parc national du Mbam et Djérem :  Créé en janvier 2000 au centre du Cameroun, il s'étend dans l'Adamaoua, dans une zone comprenant à la fois la forêt pluviale équatoriale (au sud et à l'est) et des zones de savanes de type soudano-guinéen. Le parc couvre 4 200 km2, dont la moitié est constituée de forêt tropicale de plaine, l'autre moitié de savane arborée et de savane boisée. Entre les deux, on observe une large ceinture d'écotone, c'est-à-dire de chevauchement des deux zones contigües. Ce chevauchement ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (22m20s)

‘Aīd al-Siyaha — Siwa Oasis, Egypt (Vincent Battesti, October 2015)

Chaque année à la première pleine lune d’octobre se tient ce que l’on appelle ‘aīd al-siyaḥa dans l’oasis de Siwa, dans le désert Libyque égyptien. L’origine de ces trois ou quatre jours de festivités propres à cette oasis berbérophone est obscure. Et le nom actuel (‘aīd al-siyaḥa) n’y aide pas (en arabe et peut littéralement être compris comme « fête du tourisme »). Le récit local le plus courant dit que cela commémore une réconciliation entre les deux factions (« Orientaux » et « Occidentaux ») de l’oasis.  Ce que l’on peut en dire aujourd’hui, c’est qu’elle est au moins l’occasion de réunir les habitants ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (25m12s)

L'éducation c'est comme ça à Dakar-Pikine : une matinée à Malicka

Le déroulement d'une matinée dans la maison d'un fabricant de chapelets et de sa femme, fabricante de balayettes, à Malicka, faubourg de Dakar-Pikine au Sénégal. Tandis que l'artisan, assis dans la cour, fabrique un chapelet, les autres membres de sa famille s'activent à diverses tâches : balayage de la cour, puisage de l'eau, lessive, préparation du repas et service du thé... Les enfants, Wawa et sa copine Yacine sourde-muette notamment,  se livrent à différents jeux (corde à sauter, football...), à la fabrication de semelles de chaussures, chantent et participent à des conversations animées.6 s           ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (6m30s)

Sommeil d'enfant et chant des femmes chez les Aka

Village de Lilongo, département de la Likouala, Congo, 13 mars 2018Au Congo, dans un village  aka, un nouveau-né dort à poings fermés lors d’un chant polyphonique entonné par les femmes. D’autres enfants s’approchent, observent, écoutent, reproduisent.Chez les Aka, la transmission des règles musicales, notamment des formes rythmiques complexes, commence dès le plus jeune âge : par le mimétisme et une participation progressive, ou comme ici pour le nouveau-né par une immersion et un apprentissage passif (enculturation).  Ce chant est caractéristique de la musique aka, alliant polyrythmie et polyphonie. Ici, la polyrythmie est clairement identifiable en début de film avec la superposition des ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte