Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 431
Entretiens

le (3m10s)

20 entretiens en Anthropologie Bio Culturelle : Introduction à l'Anthroplogie Bio Culturelle

Qu'est-ce que l'anthropologie biologique ? L'amplitude du champ de recherche concerné par l'anthropologie biologique est souvent mal définie car ses limites sont souvent en superposition avec d'autres disciplines (celles du savoir médical, celles de l'ethnologie, celles de la sociologie ou de la nutrition...) Les modèles bioculturels mis en avant concernent : l'évolution des hominidés, les ...
Voir la vidéo
Reportages

le (3m13s)

Chronique des Pygmées baka : musiciennes jouant de l'arc à deux cordes

Campement de Madje. au cours d'une semaine de cueilette, mars 2017Arc à deux cordes :" Joué autrefois par les femmes restées au campement pendant que les hommes étaient en expédition de chasse. Cet arc féminin, qu’une étude très poussée d’Henri Guillaume et Vincent Dehoux place parmi les arcs multi‑cordes d’Afrique centrale (Dehoux & Guillaume 1995), peut à juste titre être considéré comme un des emblèmes du complexe culturel « pygmée ». Ces auteurs démontrent sa présence chez les Mbuti de l’Ituri (RDC), ainsi que chez les Baka. Dans toutes ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (3m17s)

Chronique des Pygmées baka : récolte et fabrication de la pâte d'amandes de mangues sauvages

Est du Cameroun à 10 km du village de Kongo. N3 12.736 E13 49.721.Dans la forêt équatoriale africaine, les Pygmées Baka du Cameroun vivent en symbiose avec leur environnement. La chasse, la pêche et la cueillette sont des activités que les Pygmées pratiquent au gré des saisons et de leurs besoins. Au début de la petire saison sèche commence la récolte des mangues sauvages (Irvinga gabonesis). Les Pygmées établissent un campement temporaire en forêt, ici au nord-est de la ville de Lomié au Cameroun, à l’occasion de la récolte des mangues sauvages qui peut durer plusieurs semaines. Les Pygmées sont ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (3m19s)

Chronique des Pygmées baka : récolte et préparation des feuilles de koko

Le koko (Gnetum africanum) est une liane sauvage de la forêt humide d'Afrique équatoriale. Les feuilles sont récoltées sur la liane. La composition des feuilles est son principal intérêt pour l'homme. La teneur en protéines est particulièrement élevée, ce qui en fait un légume de choix. Elles sont consommées cuites, fréquemment associées à de la pâte d'arachide.Elles existent à l'état sauvage dans toute la sous-région d'Afrique centrale. Leur aire de répartition géographique s'étend depuis le Nigéria, le Cameroun, La République centrafricaine, le Gabon, la République du Congo (Congo Brazzaville), la République Démocratique du Congo, jusqu'en Angola.Avec les femmes et enfants ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (3m19s)

Chronique des Pygmées Bakoya 2006. Mime d'accouchement, Imbong, Gabon

Dorénavant les accouchements se déroulent dans la chambre de la maison, au village, et à de rares occasions à l'hôpital de Mékambo quand il y a des complications. La parturiente est assistée par des femmes auxquelles elle est apparentée ou des voisines. Le cordon ombilical et le placenta sont en général enterrés à la maison et non plus en brousse comme autrefois. (Pour des raisons de tournage ce mime a été réalisé dans une cuisine).  
Voir la vidéo
Entretiens

le (3m25s)

8 échantillons de recherches en SHS : Fouilles du Château d'Albon (Drôme)

Jean-Michel Poisson - Histoire-Archéologie / LABORATOIRE CIHAM Résultat des fouilles du site d’Albon (Drôme), motte médiévale dont on ne connaissait jadis que la tour.TEXTE INTÉGRAL (audiotypie) : Jean-Michel Poisson : Je me suis intéressé au site d'Albon dans le cadre d'une enquête beaucoup plus vaste sur les fortifications médiévales, sur les châteaux, et en particulier une catégorie tout à fait étonnante de châteaux médiévaux que sont les fortifications de terre, à l'intérieur desquelles se trouvent les mottes qui sont les fortifications les plus connues dans cette catégorie de fortifications de ...
Voir la vidéo
Témoignages

le (3m26s)

Cordophone et chant au village de Mbakaou, nord Cameroun

Cordophone…Harpe, luth, cithare ou lyre … le jeune garçon a terminé la fabrication de son instrument la veille. Il est venu nous chercher pour l’enregistrer.Nous sommes au bord du lac de Mbakaou, au nord du Cameroun.image, son, montage : Laurent Maget / Production IRD _ CNRSLaboratoire Dynamique de l'évolution humainehttps://journals.openedition.org/aaa/625L’odyssée africaine d’un cordophone rudimentaire, le « luth à pique intérieure »
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte