Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 446
Documentaires

le (37s)

Chronique aka 1987 : Akungu (Lobaye, RCA) : Comment réactiver une pile de montre usagée

Jean-Marie Elima et son cousin Bassin Joseph, assis à son côté, a été un des premiers Aka à être scolarisé à l'école d'intégration des Pygmées crée à Ngopama sous le règen de Jean Bedel Bokassa.On le voit ici démontant une montre pour en extraire la pile afin de la chauffer au soleil et ainsi de la réactiver. Ceci suffit à susciter l'étonnement de nombreux Centrafricains, pour qui un "Pygmée", objet d'un racisme profond, au mieux de paternalisme,  ne peut être capable de tels apprentissages.1981-2014, Thomas J.M.C., Bahuchet S, Epelboin A. (depuis 1993) & Fürniss S. (depuis 2003) (éds.) (Arom, Bahuchet, ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (1m35s)

Chronique aka 1987 : Akungu Wawa, enceinte, plante du manioc

Caméra François GaulierDans l'intimité de sa plantation, sise à la périphérie du campement Akungu, Wawa, en tenue traditionnelle, enceinte, plante des boutures de manioc.1981-2014, Thomas J.M.C., Bahuchet S, Epelboin A. (depuis 1993) & Fürniss S. (depuis 2003) (éds.) (Arom, Bahuchet, Cloarec-Heiss, Epelboin, Fürniss, Guillaume, Motte, Sénéchal & Thomas), 1981-2014, Encyclopédie des Pygmées Aka : techniques, langage et société des chasseurs-cueilleurs de la forêt centrafricaine (Sud-Centrafrique et Nord-Congo), Paris, Editions Peeters-SELAF, 11 volumes (3130 p).Entrées : "planter", "champs", "manioc" "sal" "mboka" "buma" "gbelema"Entrées : "nudité" "vêtement" "pOtOkO" "kabo" "mbelo" "ngbando" "ngOndO" "topo" "kalisO" 
Voir la vidéo
Documentaires

le (39m14s)

A.G. Haudricourt et ses élèves : leçon d’ethnobotanique dans les bois de Meudon 29 mai 1986

Dans le cadre du DEA d’ethnosciences du Laboratoire de langues et civilisations à tradition orale (LACITO), une sortie ethnobotanique est organisée pour les étudiants le 29 mai 1986.  C’est l’occasion de voir vivre le personnage et le savant, et de l’écouter donner des leçons, à sa manière.http://fr.wikipedia.org/wiki/André-Georges_Haudricourt "André-Georges Haudricourt (1911-1996) était un linguiste, botaniste, géographe et ethnologue français qui fut directeur de recherche au CNRS....."
Voir la vidéo
Documentaires

le (9m37s)

Toilettes manjak, Sénégal : Toilette et massage de Laurence

Le matin, Dette, la mère de Laurence, procède à la toilette de son enfant avec du savon et de l’eau puis à un massage au beurre de karité. Ensuite elle l’habille.Laurence porte des amulettes protectrices. Certaines sont thérapeutiques, contre la diarrhée et pour éviter les fièvres au moment de la pousse des dents. D'autres sont portées pour modeler le corps de l'enfant par exemple pour allonger son cou. Enfin certaines sont prophylactiques contre les attaques sorcières.http://mariateixeira.hautetfort.com
Voir la vidéo
Documentaires

le (5m31s)

Binta, napene à Bukul, Guinée Bissau : extraction d’objets maléfiques

Binta est devineresse-guérisseuse. Elle extrait des objets maléfique du corps de deux enfants. La première souffrait de maux de ventre. Binta à l’aide d’une corne et d’un gros coquillage retire les objets de son ventre puis lui  masse le ventre avec une poudre humidifiée avec de l’eau de son autel pour empêcher que le sorcier ne lui envoit à nouveau un objet maléfique dans le corps. Elle fait boire une décoction. La seconde souffrait de céphalées. Utilisant la même technique elle lui enlève des objets maléfiques de son front. Ensuite elle lui masse la partie douloureuse avec de l’eau de ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (10m38s)

Rituel funéraire d’une femme Brâhmane sur les rives de la Narmada, Omkareshwar, Madhya Pradesh, Inde, Janvier 2005

Le rituel funéraire hindou présenté dans cette séquence est réalisé sur les berges de la Narmada (ghâts) dans le site sacré d’Omkareshwar, 200 mètres en aval d’un grand barrage en cours de construction. La femme défunte est issue de la caste des brâhmanes de la localité. Son fils aîné organise le rituel funéraire et la crémation avec l’assistance d’autres brâhmanes, entouré des proches venus du village de la défunte et de passants se promenant sur les rives du fleuve. Les femmes de l’entourage de la défunte ne sont pas présentes. Le fils ainé a d’abord commencé par raser ses cheveux ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (2m18s)

Chronique des Pygmées baka : la rumeur du sida

Campement de Meybot, est du Cameroun, à 50 km au sud de LomiéMedou Gaston, alias "En Poudre", est un grand tibola (chanteur). Le tibola est aussi un "blues baka", chants de peine, de nostalgie, de tristesse. Medou Gaston : - Avec ce morceau sur le sida tu sais, il y a quelqu'un, il avait la maladie du sida. Donc voilà pourquoi la moquerie vient sur lui.  Paroles du chant :"Toi n'apporte pas le corps de ton sida ! ta maladie là ! Va là bas !" Donc lui il rentre avec la honte, et il dit "Quoi ? mais mes frères, je suis avec ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (3m17s)

Chronique des Pygmées baka : récolte et fabrication de la pâte d'amandes de mangues sauvages

Est du Cameroun à 10 km du village de Kongo. N3 12.736 E13 49.721.Dans la forêt équatoriale africaine, les Pygmées Baka du Cameroun vivent en symbiose avec leur environnement. La chasse, la pêche et la cueillette sont des activités que les Pygmées pratiquent au gré des saisons et de leurs besoins. Au début de la petire saison sèche commence la récolte des mangues sauvages (Irvinga gabonesis). Les Pygmées établissent un campement temporaire en forêt, ici au nord-est de la ville de Lomié au Cameroun, à l’occasion de la récolte des mangues sauvages qui peut durer plusieurs semaines. Les Pygmées sont ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte