Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 230
Conférences

le (27m53s)

Nouveau référentiel des métiers & compétences, le plan biotechnologies 2020.

Après un rappel du plan « compétences Biotech» établi pour les référentiels de formation, un zoom sera fait sur les Solutions multi technologiques de santé qui sont à présent nécessaires. Seront ainsi présentés des exemples de l’impact du numérique sur les compétences et les métiers des futurs professionnels du secteur de Santé (Big data, recherche…).  
Voir la vidéo
Conférences

le (9m24s)

Plateforme régionale de télé-imagerie : enseignements des 1er mois de fonctionnement

Suite au choix de l’opérateur (consortium IDO-in / CGTR) en 2015, une plateforme de télé-imagerie a été mise en place. Le premier marché subséquent choisi est dédié à la prise en charge de l’AVC (Accident Vasculaire Cérébral). La zone géographique concernée compte 7 UNV. Au vu de cette disponibilité, exceptionnelle par rapport aux autres régions de France, la coordination régionale dans la prise en charge de l’AVC, a prôné une direction directe par le SMUR vers une UNV dans le cas où cette dernière se trouve à moins d’une heure de route. Les seuls ...
Voir la vidéo
Conférences

le (17m53s)

Evaluation d'usage et évaluation clinique de dispositifs médicaux connectées

Demain les diagnostics et décisions médicales n’intègreront pas seulement les biomarqueurs classiques biochimiques, moléculaires ou physiologiques, mais également des marqueurs digitaux issus des dispositifs médicaux connectés et de questionnaires.   L’approche et l’expertise de Kyomed, centrées autour d’un médecine personnalisée et d’une innovation collaborative par méthodologie ‘Living Lab’, permet de proposer la réalisation d’études combinant évaluation d’usage et évaluation clinique de dispositifs médicaux connectés.
Voir la vidéo
Conférences

le (16m23s)

Protection des données personnelles des patients dans le cadre des avancées des technologies du numérique dans le domaine de la santé.

Seront présentées les évolutions apportées par la loi n° 2016-41 du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé et le règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016 relatif à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données, sur les obligations des acteurs et sur les droits des personnes concernées par le traitement des données de santé.   Une question importante sera posée : ces textes apportent-ils plus d'autonomie du ...
Voir la vidéo
Conférences

le (25m15s)

Impacts de la révolution numérique sur l’approche clinique et le suivi des patients.

La médecine doit être à la fois spécialisée, innovante, efficace, sans perdre de son humanité. Les moyens biotechnologiques ou numériques n'éloignent pas en eux-mêmes ; c'est la façon de s’en servir qui éloigne ou qui rapproche. Ainsi, un geste d’imagerie interventionnelle ou de chirurgie robotisée et la téléassistance à un malade ne dispensent pas de la qualité de la présence, du choix des paroles et du doigté de l’annonce et de son accompagnement. C'est pourquoi la formation conjointe des médecins et des professionnels de santé appelés à intervenir en équipe auprès des patients ...
Voir la vidéo
Conférences

le (18m56s)

Quelles adaptations globales seront nécessitées par la e-santé

L’objectif de cette intervention est de présenter les adaptations globales qui seront nécessitées par la e-santé : Ce panorama général des grandes adaptations est basé sur les éléments dont dispose le LEEM (Les Entreprises du Médicament) et sur les actions qu’il a été mené en matière de  e-santé jusqu’à présent. Sans vouloir lister l’intégralité des grandes adaptations que nécessitera la e-santé, la présentation montrera l’étendue des champs d’application qui sont révélés au fur et à mesure de la révolution numérique. 
Voir la vidéo
Conférences

le (25m27s)

La bioéthique à l’épreuve des nouvelles technologies en santé.

A la fin des années 1970, au début des années 1980, dans la poussée des extraordinaires progrès biotechnologiques, les techniques d’assistance médicale à la procréation ont été appliquées à l’homme. Le décryptage du génome humain a ouvert la possibilité d’en modifier les caractères. La révolution informatique a modifié notre regard sur la manière d’envisager la vie et le soin au patient. De manière paradoxale, le développement des soins palliatifs à cette époque n’est peut-être pas anodin.   Il n’est pas inutile de rappeler que les lois bioéthiques, à l’origine programmées ...
Voir la vidéo
Conférences

le (26m59s)

Objets connectés, Sécurité & Ethique

L’accès direct au dossier médical informatisé s’impose de façon nette et progressive. Ce n’est pas pour désinvestir les professionnels de leur mission mais certainement pour favoriser une responsabilisation des personnes. D’autant plus qu’à son domicile, la personne peut également recourir aux informations accessibles via les portails santé internet et vivre ainsi douloureusement et dans la solitude des choix importants. La notion d’éthique peut être perçue comme un révélateur des sensibilités de l’hôpital mais aussi des tensions qui s’y manifestent. Les Systèmes Informatisés (SI) de santé peuvent rapidement exacerber ces tensions.   ...
Voir la vidéo
Conférences

le (19m33s)

Prescription médicamenteuse et informatisation, gestion des risques en Santé

Dans le cadre des évolutions des technologies liées aux systèmes d’information de santé il est communément admis que l’informatisation d’un process contribue à une plus grande sécurisation des différentes actions de prises en charge d’un patient   Dans cette révolution en cours, les directions des systèmes d’information des établissements de santé se distinguent par leur rôle central : après avoir longtemps été cantonnées à outiller des processus administratifs ou de gestion, les voici maintenant au cœur de la prise en charge médicale. Ce positionnement est désormais névralgique pour une structure de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (11m26s)

Dispositif BONETAG - Traçabilité et suivi technique à distance de prothèses implantables par radio-identification par RFID

Le dispositif Bonetag a été mis au point par l’équipe de Brice Sorli et Arnaud Vena, au sein de l’Institut d’Electronique et des Systèmes de l’Université de Montpellier, en utilisant la technologie RFID passive.   Il est inséré dans les prothèses de genou pour en permettre la traçabilité, l’identification et l’évaluation de leur comportement in vivo au cours du temps. Il répond à un besoin et une lacune de la traçabilité dans ce domaine, mais permet en outre aux praticiens médicaux l’accès aux caractéristiques des implants chirurgicaux des patients, ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte