Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 93
Label UNT Conférences

le (31m4s)

Pierre Bourgeois 2007 Paris. Manifestations broncho-pulmonaires des maladies digestives.

Professeur B. WALLAERT (Lille) : L'auteur passe en revue toutes les manifestations respiratoires en liaison avec les maladies intestinales d'origine inflammatoire, notamment la maladie de CROHN et la rectocolite hémorragique. Cette atteinte peut toucher les conduits respiratoires trachéo-bronchiques sous forme d'infiltrats inflammatoires lympho-granulocytaires, de siège souvent pericapillaire, se traduisant par un aspect inflammatoire ou pseudo-tumoral à l'endoscopie. Elle peut également affecter le tissu interstitiel parenchymateux pulmonaire donnant des aspects divers : de type granulomatose, BOOP, PINS, poumon éosinophile, nodules necrobiotiques, atteinte séreuse. Ces atteintes respiratoires peuvent parfois être indépendantes de l'évolution de la maladie intestinale. La corticothérapie (prednisolone -1 mg/k/j) ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (27m50s)

Existe-t-il une intelligence documentaire ?

L’intelligence documentaire (ID) est constituée par l’ensemble des concepts, des outils, des méthodologies et des pratiques permettant de mettre en relation, de façon pertinente, différentes connaissances et informations dans la perspective de la maîtrise et du développement de la dynamique documentaire. Cette mise en relation implique en particulier :- Une mobilisation des hommes- Un traitement et une analyse de l’information et de la connaissance orientés vers une finalité opérationnelle- Une circulation efficace des informations et des connaissances au sein des organisations concernées.Les auteurs décrivent des procédures permettant d’expertiser, de personnaliser et de simplifier l’accès à la documentation dans le domaine ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (11m0s)

Le syndrôme d'apnées du sommeil et son traitement

Débordant très largement le cadre de l'historique syndrome de Pickwik, le syndrome d'apnées du sommeil (S.A.S.) constitue une entité pathologique touchant 2 % des femmes et 4 % des hommes que l'on ne doit plus méconnaître. Liées à un collapsus inspiratoire complet de l'entonnoir pharyngolaryngé, les apnées obstructives répétées vont être à l'origine de périodes de désaturation nocturne parfois sévères, désorganiser le sommeil. L' asthénie dans la journée, les endormissements intempestifs et la perte de vigilance en sont les signes diurnes les plus constants. La polygraphie nocturne permettra d'affirmer le SAS. On enregistre aussi l'électro-encéphalogramme. Un patient peut connaitre 10 ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (10m9s)

Lobectomie pulmonaire inférieure droite vidéo-assistée

Les auteurs présentent une technique de lobectomie pulmonaire inférieure vidéo assistée. L'intervention est conduite sous le contrôle vidéoscopique d'une caméra, dont l'optique est introduit dans le 6ème espace inter-costal. 2 trocarts opérateurs étant placés dans le 7ème espace. Une minithoracotomie est pratiquée dans le 4ème espace inter-costal. Elle permet d'extraire la pièce opératoire en fin d'intervention, mais elle est également utilisée pour effectuer certain temps opératoire. L'avantage de cette technique est d'être peu traumatisante pour la paroi, d'assurer des suites opératoires peu douloureuses, tout en conservant de bonnes conditions de sécurité en cours d'intervention. ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (44m52s)

L'asthme professionnel : épidémiologie et diagnostic positif

L'auteur distingue deux types : les asthmes allergiques qui présentent une période de latence et qui ne différent pas pour l'essentiel des asthmes dus aux allergènes communs de l'environnement et les asthmes non allergiques sans période de latence liés à des expositions aiguës à des substances irritantes généralement accidentelles et uniques (RADS de BROOKS). Les facteurs de risque en sont l'atopie, la rhinite, l'hyperréactivité bronchique non spécifique, le tabac. De nombreuses professions ont un excès de risques : boulangers; peintres au pistolet; coiffeurs; professions de santé; professions de nettoyage; professions agricoles. La fraction de risque est de 9 %, l'incidence ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (37m47s)

La pathologie respiratoire de l'amiante

L'amiante est une roche en forme de brosse à dents ; l'auteur décrit l'ensemble des pathologies pleuro-pulmonaires liées à l'inhalation de ces fibres : la fibrose pulmonaire interstitielle à prédominance basale ou asbestose vraie (T 30A); l'atteinte pleurale : les plaques asbestosiques, les épaississements et enroulements pleuraux (T 30B); la pathologie tumorale : cancers bronchiques primitifs (T 30C) et mésothéliomes (30D). Cet exposé repose sur une importante imagerie. Origine Journées Pierre Bourgeois ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (58m13s)

Manifestations respiratoires du lupus systémique.

C'est une maladie de la femme jeune. L'auteur décrit les manifestations respiratoires les plus fréquentes du lupus systémique : pleurésie lupique avec 15 à 20 % de prévalence, ambolie pulmonaire, pneumopathie lupique aiguë. Cette affection peut être associée à diverses pathologies : hémorragies alvéolaires, pneumopathie interstitielle diffuse, embolie pulmonaire, arthrite rhumatoïde, HTAP, hypoxémie/hypocapnie réversibles, syndrome des poumons rétractés, bronchiolite isolée, paralysie phrénique. Un tableau résume les principales molécules et médicaments inductrices de LES. Le lupus peut être associé à diverses maladies (syndrome de Gougerot-Sjögren, dysthyroïdie, myasthénie, polychondrite) ou syndromes (syndrome des antiphospholipides, APS). Il faut dédramatiser le lupus et bien ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte