Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 115
Séminaires

le (2h9m11s)

6e séance du séminaire-cycle de rencontres "Fiction littéraire contre Storytelling: formes, valeurs, pouvoirs de la littérature aujourd'hui"

Universitaire (Paris-Sorbonne/CNRS) et critique littéraire, Alexandre Gefen travaille sur la biofiction (dernière publication : l’anthologie Vies imaginaires. De Plutarque à Michon, Gallimard, « Folio Classique », 2014) Il s’entretient avec Maylis de Kerangal (Tangente vers l’est, Verticales, 2012 ; Réparer les vivants, Verticales, 2013 ; À ce stade de la nuit, Guérin, 2014) et Arno Bertina (chez Verticales : Anima Motrix, 2006 ; Ma solitude s’appelle Brando. Hypothèse biographique, 2008 ; Je suis une aventure, 2012), membres d’« Inculte », ce collectif d’écrivains, de philosophes et d’éditeurs qui, d’« Inculte : revue littéraire et philosophique » (2004-2011) aux éditions du ...
Voir la vidéo
Conférences

le (25m36s)

Du texte du lecteur élève, de celui du maître... /Jean-Louis Dumortier, Micheline Dispy

Du texte du lecteur élève, de celui du lecteur maître et de quelques problèmes qu’ils posent au didacticien /Jean-Louis Dumortier, Micheline Dispy. Soit une œuvre littéraire, un maître et des élèves. Le « texte du lecteur maître », c’est le modèle mental que le professeur a élaboré, à partir du texte de cette œuvre, en vue d’enseigner quelque chose, ou, plus fréquemment, c’est le modèle mental qu’il a élaboré à partir du texte en question et de divers discours (du commentaire savant au questionnaire pédagogique) s’y rapportant. Le « texte du lecteur élève » est un modèle mental moins lourd ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h53m39s)

Espaces exiliques

L’initiative Non-lieux de l’exil  (Fondation maison des sciences de l’homme) organise en collaboration avec l’Université d’Aix-Marseille (CIELAM, axe Transpositions) le colloque international : ETUDIER L'EXIL. Alors que le nombre des migrants dans le monde est estimé à près d’un milliard (migrants externes et internes) et que le nombre des déplacés à l’intérieur de leurs propres pays vient de dépasser celui de la Seconde guerre mondiale, ce qui entraîne de graves crises en Europe comme ailleurs, les sciences sociales et humaines se doivent de mieux comprendre ce qu’impliquent ces phénomènes sur le plan social comme sur le plan politique. Les réalités migratoires ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte