Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 40
Entretiens

le (1h15m37s)

Sociolinguistique diachronique romane

Michel BANNIARD est professeur à l’Université de Toulouse-Le Mirail et directeur d’études à l’EPHE, section des sciences historiques et philologiques. Son travail de recherche est consacré à la genèse et l’histoire des langues romanes, des origines latines au Moyen Age.A travers la sociolinguistique rétrospective - discipline relativement récente - Michel Banniard s’est attelé à développer, avec d’autres, de nouvelles approches méthodologiques privilégiant l’idée que le changement langagier du latin tardif au protoroman requit une durée nettement plus longue et suivit des voies bien plus complexes que ce qui est le plus souvent enseigné.
Voir la vidéo
Entretiens

le (18m27s)

Entretien avec un hagiographe : José Aragüés Aldaz

José Aragüés Aldaz, professeur de littérature espagnole à l'Université de Saragosse (Espagne), nous explique dans cet entretien comment il en est venu à pratiquer l'hagiographie et quel intérêt il y a, aujourd'hui, à étudier la vie des saints. Il évoque les différentes filiations des recueils de vies de saints et le travail qu'il reste à accomplir dans cette spécialité.Générique Montage : Samir Bouharaoua Interview, transcription et traduction : Carine Herzig et Isabelle Touton.
Voir la vidéo
Conférences

le (23m45s)

3. Abstractions as Female in the English Morality Play / Charles Whitworth

"La Théâtralité de Everyman". Journée d'étude organisée par Wendy Harding et Lesley Lawton du Laboratoire Cultures Anglo-Saxonnes (CAS) de l'Université de Toulouse II-Le Mirail en collaboration avec le Musée des Augustins. Toulouse, 9 janvier 2009.Charles Whitworth analyse des allégories féminines dans la pièce de théâtre Everyman (conférence en langue anglaise).
Voir la vidéo
Conférences

le (1h13m31s)

IFEA Histoire 2020-2021 - The Politics of Language Between Ottomans and Safavids: Masih-i Tabrizi's cross-linguistic poetry in Tabriz in the 1720s

The paper sheds light on the politics of language (Turkish, Arabic, and Persian) and literary patronage in Safavid Iran in the first few decades of the eighteenth century, offering parallels to the attitude to the hierarchy of literary languages in the Ottoman and Safavid cultural spheres, with a subject matter related to the confrontation between Iran and the Ottomans in the 1720s. It focuses on a short collection of poetry written by a hitherto largely unknown physician and litterateur by the name of Masih of Tabriz (fl. late 1720s), who was active during the last years of centralized Safavid rule ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte