Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 147
Séminaires

le (17m2s)

03- (Table ronde 1) : "Le pouvoir d'agir en débat au sein du réseau fédéra des centres sociaux. Un bilan des journées régionales en Région Centre-Val de Loire", Fédération des Centres sociaux de la Région Centre-Val de Loire

Cette session interroge la diversité des usages de la notion de pouvoir d’agir dans le réseau fédéré des centres sociaux, tant à l’échelle nationale que régionale, et la manière dont cette notion a été abordée, également de manière diverse, au sein de l’équipe de recherche. Cette table ronde est animée par Nora Semmoud, professeure en géographie à l’Université de Tours (Citeres). " Le pouvoir d’agir en débat au sein du réseau fédéré des centres sociaux. Un bilan des journées régionales en Région Centre-Val de Loire " présenté par la Fédération des centres sociaux de la Région Centre-Val de ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (38m9s)

09- (Table ronde 2) : Fabriquer une recherche collaborative : pour quoi faire ? (animée par P. Melé, CITERES). " S'engager dans une recherche collaborative : une gageure partagée ?"

Cette session porte sur les manières de coproduire des connaissances entre chercheur.e.s et autres acteur.ice.s, et sur les effets de ces démarches collaboratives tant du point de vue de la production des connaissances que des transformations des représentations et pratiques.Cette table-ronde est animée par Patrice Melé, professeur en géographie à l’Université de Tours (Citeres). " S’engager dans une recherche collaborative : une gageure partagée ? ", Retours sur la recherche Engagir par la Fédération des centres sociaux de la Région Centre-Val de Loire et l’équipe de recherche présentés par : - Caroline Bruzulier, membre du comité d’animation ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h28m54s)

Le cinéma au XXe siècle Entre loi du marché et règles de l'art

Cinéma commercial contre films d’auteur ? Cinéma populaire contre cinéma élitiste ? Loi du marché contre règles de l’art ? La dualité entre superproductions hollywoodiennes et films d’art européens semble traverser toute l’histoire du cinéma depuis les années 1920. Mais les frontières entre ces deux espaces n’ont jamais été figées, comme l’explique Julien Duval dans cette sociologie novatrice du champ cinématographique au XXe siècle. Ainsi, le cinéma populaire a su se parer de certains traits des arts savants. Quant au cinéma d’auteur, il n’est ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h4m20s)

Histoire du Front populaire, l'échappée belle ?

Il y a tout juste 80 ans arrivait au pouvoir un gouvernement dirigé pour la première fois en France par un socialiste, Léon Blum. Ce gouvernement de Front populaire fait partie des moments fondateurs de l’histoire contemporaine de notre pays. Événement mythique, inscrit au Panthéon des gauches, le Front populaire est une étape historique qui participe aux changements de la société française. Ayant suscité des espoirs ou des désenchantements, mais aussi des peurs et une aversion, ses traces restent profondes au sein de la culture nationale, du village à l’usine et de la métropole aux sociétés coloniales. Le Front populaire ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h19m57s)

Pif le chien - Poétique et origines

Au début de la Guerre froide (en 1948) Jose Cabrero Arnal (qui signe Claude Arnal), républicain espagnol exilé qui revient du camp de concentration de Mathausen (libéré le 5 mai 1945) crée pour l’Humanité un feuilleton sous forme de « comic », Pif le Chien. Les pages paraissent aussi bien dans l'Humanité, l'Humanité-Dimanche ou l’Almanach de l’Humanité. Il avait d’abord proposé « Clopinet le Canard » et c’est le 28 mars 1948 que paraît le premier dessin (les premières cases ou « strip ») de Pif qui devient en 1965 le journal de Pif, puis en 1969 Pif ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h51m23s)

Pif le chien - Politique et société dans « Pif le chien »

Au début de la Guerre froide (en 1948) Jose Cabrero Arnal (qui signe Claude Arnal), républicain espagnol exilé qui revient du camp de concentration de Mathausen (libéré le 5 mai 1945) crée pour l’Humanité un feuilleton sous forme de « comic », Pif le Chien. Les pages paraissent aussi bien dans l'Humanité, l'Humanité-Dimanche ou l’Almanach de l’Humanité. Il avait d’abord proposé « Clopinet le Canard » et c’est le 28 mars 1948 que paraît le premier dessin (les premières cases ou « strip ») de Pif qui devient en 1965 le journal de Pif, puis en 1969 Pif ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h55m7s)

Rencontre "Fictions du pouvoir chinois. Littérature, modernisme et démocratie au début du XXe siècle"

Rencontre autour de la publication du livre de Sebastian VEG, "Fictions du pouvoir chinois: Littérature, modernisme et démocratie au début du XXe siècle". En présence de: Sebastian VEG, directeur d'études à l'EHESS (CECMC) Jean-Marie SCHAEFFER, directeur d'études à l'EHESS (CRAL) Yves CHEVRIER, directeur d'études à l'EHESS (CESPRA) Philippe ROUSSIN, directeur de recherche au CNRS (CRAL) Michel BONNIN, directeur d'études à l'EHESS (CECMC) Résumé du livre Si la révolution de 1911 a mis fin à l'empire en Chine, c'est seulement le ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (41m8s)

Classes sociales et politique au Portugal. Pratiques du métier de sociologue.

Pratiques du métier de sociologue José Madureira Pinto (UP, IS-UP) (Université de Porto, Institut de sociologie de l’Université de Porto) et João Queirós (Institut Polytechnique de Porto, Institut de sociologie de l’Université de Porto), « Eléments d’une sociologie d’une collectivité locale du nord-ouest du Portugal (1977-2008) » Bruno Monteiro (Institut de sociologie de l’Université de Porto) et Virgílio Borges Pereira (Université de Porto, Institut de sociologie de l’Université de Porto), « Les intellectuels et le pouvoir dans une conjoncture de crise : Porto, 1958-1965 »
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h36m41s)

Trajectoires sociales, migrations et représentations des classes populaires. 2ème partie et discussion

Président de séance : Adèle Baraud (CRESPPA-CSU)   Discutante : Françoise de Barros (Université Paris 8, CRESPPA-CSU) Dominique Vidal (Université Paris Diderot, URMIS) : « Les concierges d'origine portugaise dans les immeubles parisiens du parc privé : trajectoires, relations sociales et appartenances ». Margot Delon (Université Paris 8) : « Des "blancs honoraires" ? Les trajectoires sociales des Portugais et de leurs descendants en France ». Yasmine Siblot (Université Paris 8, INED, CRESPPA-CSU) : « Une approche ethnographique de la comparaison au sein des classes populaires européennes. Une enquête auprès de migrant.e.s portugais.e.s en France. »
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte