Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 5456
Conférences

le (1h28m51s)

La francophonie: parler le français du monde entier, Bernard Cerquiglini

La langue française est parlée sur les cinq continents où elle a pris racine : l’arbre donne de beaux fruits, pleins de saveur. Les façons de parler de la France, du Canada, du Sénégal ou de Belgique ont même dignité Leurs inventions sont également précieuses, et plaisantes : on ne se mélancolisepas en placotant ! Ces exemples montrent que le génie de la langue a de l’audace et de la vigueur ; pourquoi ne pas les adopter ?  
Voir la vidéo
Conférences

le (1h14m5s)

Un monde sans hégémonie, par Bertrand Badie

On a longtemps considéré que tout système international supposait une puissance hégémonique qui l’organisait et le stabilisait, mais l’histoire a montré que ce système était fragile et souvent inconsistant. Depuis la chute du mur de Berlin, ce constat se trouve paradoxalement confirmé ; l’étrangeté de la politique américaine contemporaine nous interpelle plus que jamais, et nous conduit aussi trop vite à voir dans la Chine un substitut potentiel.  
Voir la vidéo
Conférences

le (1h26m37s)

Ricoeur et le sens de l'altérité, par Olivier Abel

Parlant de la rencontre des cultures, Ricœur écrivait en 1960 : « Pour avoir en face de soi un autre que soi, il faut avoir un soi ». Entre un relativisme où il n’y a plus que des autres, et la complaisance à soi d’identités engoncées dans leur suffisance, Ricœur n’a cessé de penser ensemble le soi et l’autre, et de dialectiser l’identité et l’altérité, car « le plus court chemin de soi à soi passe par autrui ».
Voir la vidéo
Conférences

le (1h38m16s)

Albert Camus et la révolte, par Agnès Spiquel

En prélude au XXe siècle, Nietzsche annonce le risque mortel du nihilisme comme terme final à l’effacement progressif des valeurs qui norment le monde occidental. Dans cette première vidéo consacrée aux « Philosophes de la reconstruction », Agnès Spiquel présente la révolte telle que portée par Albert Camus, comme premier moyen de lutte face à la montée de ce nihilisme. Coupure à 54:17, à cause de la visio.  
Voir la vidéo
Conférences

le (1h15m8s)

Mes rencontres avec Gandhi et Mao Zedong, par Maurice Schumann

Qu'est-ce qui caractérise un "grand homme"? Dans cette conférence exceptionnelle, Maurice Schumann revient sur ses années en tant que Ministre des Affaires Etrangères, pendant lesquelles il rencontre à plusieurs reprises deux des personnalités les plus importantes de l'après-guerre, décisives dans la constitution du monde contemporain; Mao Zedong et Mohandas Karamchand Gandhi. L'usure de la cassette se ressent particulièrement pendant les premières minutes de la conférence, en partie amputées de la vidéo. 
Voir la vidéo
Conférences

le (1h27m25s)

Quelques tâches pour la philosophie contemporaine, par Paul Ricoeur

Dans cette première conférence, Paul Ricoeur pose les bases d'un cycle consacré à la philosophie contemporaine. Après une rapide entrée en matière où il présente le tryptique philosophie essentiel étonnement-questionnement-critique, il s'attèle ensuite au traitement de problèmes davantage déterminés, avant de conclure sur la responsabilité de la philosophie de maintenir ouvert l'éventai des usages des langues. 
Voir la vidéo
Conférences

le (1h21m33s)

Au Finistère de l'Empire; les Andes pendant la période coloniale espagnole, par Jean Piel

Au début du XVième siècle, les Européens commencent à soumettre le monde militairement et commercialement. La situation de l'Espagne est à cet égard unique; vainqueure de la Reconquista qui lui donne le contrôle de la péninsule ibérique, elle s'étend en Amérique du Sud à un rythme inégalé. Au sein de cet empire naissant, les Andes occupent une place à part. Territoire isolé du fait d'une géographie difficile, dont le contrôle est compliqué par les rivalités entre colons, il n'en deeure pas moins la région la plus importante, essentielle dans la production de richesses qui donnent à l'Espagne sa position dominante ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h20m17s)

Mémoire de la guerre d'Algérie, par Benjamin Stora

La guerre d’Algérie demeure aujourd’hui encore une période mal connue, source de traumatismes aussi bien côté français qu’algérien. Traumatisme des jeunes soldats envoyés dans les Aurès mener une guerre sale, mais aussi du nombre de déplacés, presque sans précédent dans l’histoire de France. Benjamin Stora revient sur cette période de déchirements sociaux et politiques, décrit les sources de la crise, et en expose les conséquences.
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte