Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 5221
Documentaires

le (22m33s)

Les derniers nomades du Groenland oriental (1998)

En quelques décennies, les Ammassalimiut, population eskimo, qui vivent sur la côte orientale du Groenland, ont subi une évolution considérable dans leur mode de vie, devenant des citadins sédentaires. Pourtant, quelques-uns tentent de perpétuer encore les traditions de leurs aînés, et partent loin des centres chasser les mammifères marins durant onze mois d'isolement total. Des interviews d'anciens permettent d'évoquer la quête du gibier, les changements de lieux d'hivernage et les moyens de transports traditionnels. Elles viennent illustrer les résultats d'une recherche sur la mobilité géographique de cette population. A partir de données d'archives danoises couvrant deux périodes (1895-1906 et 1915-1930), ...
Voir la vidéo
Label UNT Entretiens

le (2h13m0s)

L'économie des singularités

Une coproduction Université Paul Verlaine-Metz / Université Ouverte des HumanitésDeuxième partie de la Grande Leçon « La sociologie peut-elle aider à comprendre l’économie ? » Les auteurs vous proposent de rencontrer Lucien Karpik pour aborder avec lui la question de l’ économie des singularités.Le sociologue français Lucien Karpik est l’auteur d’un travail pionnier en matière de compréhension sociologique du marché. Ses recherches l’ont conduit dans un premier temps, à analyser de l’articulation État, profession et public qui caractérise le marché des avocats et de l’inadéquation, pour rendre compte du métier d’avocat, de la théorie traditionnelle du marché comme lieu de ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h51m14s)

Le nouveau management public

Une coproduction Université Paul Verlaine-Metz / Université Ouverte des HumanitésTroisième partie de la Grande Leçon « La sociologie peut-elle aider à comprendre l’économie ? ». Les auteurs vous proposent de rencontrer le sociologue Frédéric Schœnaers à propos du Nouveau management public.Depuis les années 80, le Management a fait son entrée dans le secteur public. Soucieux de rationaliser le fonctionnement des administrations publiques, la plupart des gouvernements européens ont peu à peu commencé à introduire dans la sphère publique des modes de gestion issus du secteur privé. Le Nouveau Management Public (NMP) voyait ainsi le jour et il n’a, depuis lors, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (0s)

Ni Dieu ni Maître : les Réseaux

La conférence « Ni Dieu ni Maître : les Réseaux » est la première manifestation publique de la Chaire "Analyse interdisciplinaire de la société en réseaux" de Manuel CASTELLS au sein du nouveau Collège d'Etudes Mondiales que développe la Fondation Maison des Sciences de l'Homme. Comme le précise Michel WIEVIORKA, lors de l’ouverture de la conférence, le Collège d’Etudes Mondiales / Institute for Global Studies correspond à une exigence intellectuelle majeure : nous devons penser "global", tout en veillant à articuler les niveaux d'analyse, et nous devons nous intéresser à la façon dont les acteurs, individuels et collectifs, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h53m39s)

Espaces exiliques

L’initiative Non-lieux de l’exil  (Fondation maison des sciences de l’homme) organise en collaboration avec l’Université d’Aix-Marseille (CIELAM, axe Transpositions) le colloque international : ETUDIER L'EXIL. Alors que le nombre des migrants dans le monde est estimé à près d’un milliard (migrants externes et internes) et que le nombre des déplacés à l’intérieur de leurs propres pays vient de dépasser celui de la Seconde guerre mondiale, ce qui entraîne de graves crises en Europe comme ailleurs, les sciences sociales et humaines se doivent de mieux comprendre ce qu’impliquent ces phénomènes sur le plan social comme sur le plan politique. Les réalités migratoires ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h28m31s)

Table ronde "Face aux acteurs": Permanence de l’exil - question ancienne, question nouvelle

L’initiative Non-lieux de l’exil  (Fondation maison des sciences de l’homme) organise en collaboration avec l’Université d’Aix-Marseille (CIELAM, axe Transpositions) le colloque international : ETUDIER L'EXIL. Alors que le nombre des migrants dans le monde est estimé à près d’un milliard (migrants externes et internes) et que le nombre des déplacés à l’intérieur de leurs propres pays vient de dépasser celui de la Seconde guerre mondiale, ce qui entraîne de graves crises en Europe comme ailleurs, les sciences sociales et humaines se doivent de mieux comprendre ce qu’impliquent ces phénomènes sur le plan social comme sur le plan politique. Les réalités migratoires ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h8m53s)

Table ronde "Face aux acteurs": Le sujet perdu - le sujet retrouvé

L’initiative Non-lieux de l’exil  (Fondation maison des sciences de l’homme) organise en collaboration avec l’Université d’Aix-Marseille (CIELAM, axe Transpositions) le colloque international : ETUDIER L'EXIL. Alors que le nombre des migrants dans le monde est estimé à près d’un milliard (migrants externes et internes) et que le nombre des déplacés à l’intérieur de leurs propres pays vient de dépasser celui de la Seconde guerre mondiale, ce qui entraîne de graves crises en Europe comme ailleurs, les sciences sociales et humaines se doivent de mieux comprendre ce qu’impliquent ces phénomènes sur le plan social comme sur le plan politique. Les réalités migratoires ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte