Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 5173
Séminaires

le (0s)

La formation historique de la langue maya contemporaine pendant l’époque coloniale au Yucatan (du XVIe au XIXe siècle)

La formation historique de la langue maya contemporaine pendant l’époque coloniale au Yucatan (du XVIe au XIXe siècle), ce qui implique l’analyse historique des documents et de divers ouvrages écrits en maya colonial, ainsi qu’en latin et en espagnol. Ces documents comprennent plus de neuf genres de textes écrits et oraux. C’est donc tout le problème du contexte qui se pose dans la lecture des documents coloniaux, tout comme dans la compréhension de l’énonciation. Téléchargez en pdf l’exemplier numéro 1, numéro 2, ainsi que les cartes se rapportant à la deuxième séance.
Voir la vidéo
Séminaires

le (0s)

Discours rituel maya

Le discours chamanique en maya aujourd’hui, qui est l’héritier moderne de l’histoire coloniale. On y retrouve maintes traces du système colonial, que l’on peut déceler par l’analyse du style, des genres et du savoir expert du chaman. Le rite se déroule dans un contexte d’interaction entre le chaman, ses esprits familiers, le(s) patient(s) et parfois, un public en co-présence. Il se déroule donc un champ indexical tout particulier où le rôle de l’énonciateur prend plusieurs valeurs. Téléchargez en pdf l’exemplier numéro 1, numéro 2, ainsi que les croquis se rapportant à la troisième séance.
Voir la vidéo
Entretiens

le (0s)

Les différents langages de l'archéologie

Guylaine DARTEVELLE est historienne de l’art et de l’archéologie, vice-président fondateur et chercheur attaché à l’Institut européen de la mémoire économique et financière : Economie Art Culture (IMEF). A travers son parcours original, qui l’a formée à l’étude des textes littéraires du Moyen Age et à l’apprentissage des langues anciennes, elle se rapproche de l’histoire de l’art et plus spécifiquement de l’archéologie, en étudiant, dans sa thèse de doctorat, l’architecture monumentale. Son souci de la confrontation l’amène à mettre son savoir à l’épreuve d’expériences pédagogiques, grâce auxquelles elle cherche à donner une place discursive aux images ...
Voir la vidéo
Conférences

le (0s)

Ni Dieu ni Maître : les Réseaux

La conférence « Ni Dieu ni Maître : les Réseaux » est la première manifestation publique de la Chaire "Analyse interdisciplinaire de la société en réseaux" de Manuel CASTELLS au sein du nouveau Collège d'Etudes Mondiales que développe la Fondation Maison des Sciences de l'Homme. Comme le précise Michel WIEVIORKA, lors de l’ouverture de la conférence, le Collège d’Etudes Mondiales / Institute for Global Studies correspond à une exigence intellectuelle majeure : nous devons penser "global", tout en veillant à articuler les niveaux d'analyse, et nous devons nous intéresser à la façon dont les acteurs, individuels et collectifs, ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte