Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 84
Conférences

le (6h21m32s)

L'influence de l'environnement sur la violence - Le passage à l'acte

Sujets de réflexions et débats du vendredi 16 novembre 2012 :Ouverture :-Michel Hamon, scientifiqueConnaissance neurobiologique de l’agressivité à partir des modèles animaux Thème 1 :L’influence de l’environnement sur la violence -Laurent Bègue, psychologue Alcool et violence -Isabelle Sommier, politologue Les processus de radicalisation ; le passage de la question du pourquoi et celle du comment  -Marc Bourgeois, psychiatreLa violence en milieu carcéral Thème 2 : Le passage à l’acte -Jacques Semelin, politologue Le passage à l’acte de massacrer -Michel Goya, militaire La violence légitime vue par un de ses porteurs-Bertrand Deputte, éthologisteL’agression chez les vertébrés supérieurs : expression et fonction Une initiative des Associations Université de ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (3h2m0s)

La société sans qualités ?

Ce programme est le quatrième chapitre d’un cours de sociologie sur « La société à l’aube du XXIème siècle ».Sous le mode de la conversation, Jean-Yves Trépos, Christelle Stupka et Sabrina Sinigaglia-Amadio nous proposent d’aborder notre société et le passage du XXème au XXIème siècle par le biais de la question de « la société sans qualités ? » Ils abordent les écrits et les réflexions de Robert Musil, Richard Sennett, Pierre Bourdieu, Karl Mannheim, entre autres auteurs, afin de nous proposer quelques réflexions sur l’homme sans qualité (sans emploi, sans domicile, sans papier, etc.)Notre société contemporaine serait-elle sans classes ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (2h24m20s)

L'Etat social actif

Une coproduction Université Paul Verlaine-Metz / Université Ouverte des HumanitésQuatrième partie de la Grande Leçon « La sociologie peut-elle aider à comprendre l’économie ? » Les auteurs vous proposent de rencontrer Didier Vrancken et Claude Macquet pour mieux comprendre l’émergence et le fonctionnement de l’Etat social actif qui opère aujourd’hui dans la société de l’individu.Parmi les évolutions survenues au cours de ces dernières années au sein de nos sociétés occidentales il en est une qui mérite toute notre attention : nous sommes entrés dans des sociétés du travail sur Soi. Pour les individus, il s’agit désormais d’être sujets de leur ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h35m57s)

La vie : origine et distribution possible dans l'univers

Il y a environ 4 milliards d'années, se développèrent dans l'eau terrestre des structures capables de se reproduire et d'évoluer. L'omniprésence de la cellule dans tous les systèmes vivants suggère un ancêtre commun de type cellulaire. Dans la mesure où la formation des ARN/ADN porteurs de la mémoire cellulaire apparaît comme peu probable dans l'eau de la Terre primitive, on peut penser que la vie primitive émergea de structures plus simples que la cellule et l'ARN. La simplicité de ces structures suggère qu'elles ont de réelles chances d'apparaître et de se développer chaque fois que sont réunies les conditions qui ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h33m34s)

Einstein aujourd'hui

Parce qu'il est universellement célèbre, tout le monde croit connaître Einstein. Les physiciens, à cet égard, ne font pas exception à la règle. On va répétant à l'envie les mêmes lieux communs sur l'effet qu'ont eu les découvertes d'Einstein sur le cours de la physique, sur la manière dont il est parvenu à établir sa théorie, ou plutôt ses théories. Pire : on continue à enseigner la physique d'avant Einstein, la physique “classique” comme s'il n'avait pas modifié le point de vue que les physiciens portent dans leur pratique quotidienne sur leur propre discipline. Dans cette conférence, je tenterai de ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h32m29s)

La vérité des corps dans les demandes d'asile en France

L'action politique, entendue comme l'ensemble des pratiques qui inscrivent dans dans l'espace public des attentes ou des critiques autour de biens commums, est sous-tendue par des valeurs et des normes, des jugements et des justifications - ce que l'on peut appeler une économie morale. Si l'anthropologie s'est depuis longtemps intéressée au politique, à ses institutions et ses agents, en revanche, elle s'est tenue à l'écart de la dimension morale du monde social, soit en la rejetant dans le domaine de la culture et en l'entourant d'un halo relativiste, soit en s'en gardant à cause d'un risque supposé de contamination normative, ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte