Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 3177
Label UNT Documentaires

le (23m52s)

Absence maternelle et traumatisme de l'enfance

Document d'archives. Le film montre les effets, sur de jeunes enfants, de l'absence prolongée de la mère. Si celle-ci reste absente moins de trois mois, l'enfant se remet rapidement. Par contre, si la séparation est plus longue, l'enfant devient passif, apathique ; sa personnalité subit une dégradation irréversible. Ce qui tend à prouver l'importance, pour un développement psychique normal, du climat affectif créé par la présence maternelle.Titre original : "Grief - a peril in infancy"Film Noir et Blanc - muet.
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (15m46s)

Images de la folie

Film réalisé par Eric Duvivier Code : 167 Tourné dans le cadre l'Exposition internationale d'art psychopathologique, à l'occasion du premier Congrès mondial de psychiatrie, ce film a été réalisé grâce à l'obligeance de Monsieur le professeur Jean Delay, des docteurs Henri Ey et Henri Bessière, et de Monsieur Graulle, directeur de l'hôpital Sainte-Anne, où se trouvaient exceptionnellement rassemblés les tableaux les plus significatifs en provenance du monde entier."Les récents travaux de la psychiatrie s'attachent à étudier le sens médical des peintures et des dessins réalisés par des malades mentaux qui se libèrent ainsi à travers un ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (27m7s)

Jung speaks of Freud

Jung parle de Freud.Une interview spontanée du Pr. Carl Jung dans sa résidence de Zurich le 7 août 1957. Le psychologue y expose tout d'abord l'éveil de sa vocation et l'influence exercée alors sur lui par les théories psycho-analytiques de Freud. Il explique ensuite comment ses propres théories en sont venues à différer de celles de son maître sur des points tels que le rôle de la sexualité dans les motivations humaines, les concepts de répression, d'inconscient et de conscient.
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (25m4s)

Conséquences somatiques de la privation affective chez le jeune enfant (Somatic consequences of emotional starvation in infants)

Observation et comparaison de nourrissons soignés par leur mère, mais les uns au sein d'une famille, les autres en maison d'accueil. Comparaison reprise lorsque les enfants ont environ treize mois, les uns ayant continué d'être élevés en milieu familial, les autres ayant été séparés de leur mère à l'âge de 5 mois. La privation affective subie par ces derniers se traduit de façon saisissante par un retard du développement physique, une régression des facultés mentales et une moindre résistance à la maladie.
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte