Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 136
Documentaires

le (3m0s)

Chronique des pygmées babongo 2007 : Soirée de danse électrique

Moughombofouala, soirée du 25 fév 2007, (Ogoué Lolo, préfecture de Koukamoutou, Gabon) Soirée en famille dans le salon de Loundou Daniel, chef de regroupement babongo, maître de culte nzobi, devin-guérisseur et patron de bar à vin de canne à sucre. Le village, situé au pied d'une ligne à haute tension, bénéficie de l'électricité qui permet l'usage sans économie de lecteurs de cassettes et CD, et transforme les nuits et le paysage musical. Observation des modes de portage des bébés et de l'apprentissage de la danse des fillettes.
Voir la vidéo
Documentaires

le (26m14s)

Chronique des Pygmées Babongo 2007 : deux bébés et la petite fille dont la mère est enceinte

"Corps de garde" babongo, 21 février 2007, Midouma (Ogoué Lolo, préfecture de Koulamoutou, Gabon) Sylvie Lebomin, ethnomusicologue et ethnolinguiste, mène une séance de travail avec un groupe d'informateurs babongo réunis dans le corps de garde, hangar à usages collectifs, profanes et sacrés, du quartier babongo du village de Midouma : d'abord, sur les danses et les musiques  spécifiques (avec fabrication et essais de flûte beka), puis ethnolinguistique, notamment sur les nominations en ibongo des fluides et des déchets corporels. C'est l'attraction du jour : aussi, de nombreux habitants du quartier, de tous âges, sont présents dans ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (6m7s)

Chronique des pygmées babongo 2007: Fabrication en sifflotant d'un panier à feu et miel

"Corps de garde" babongo, 21 février 2007, Midouma (Ogoué Lolo, préfecture de Koulamoutou, Gabon) Sylvie Lebomin, ethnomusicologue et ethnolinguiste, mène une séance de travail avec un groupe d'informateurs babongo réunis dans le corps de garde, hangar à usages collectifs, profanes et sacrés, du quartier babongo du village de Midouma : d'abord, sur les danses et les musiques spécifiques (avec fabrication et essais de flûte beka), puis ethnolinguistique, notamment sur les nominations en ibongo des fluides et des déchets corporels. C'est l'attraction du jour : aussi, de nombreux habitants du quartier, de tous âges, sont présents dans ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (2m22s)

Chronique de Midouma 2007. Pressage de canne à sucre pour préparer le musungu, Midouma (Ogoué Lolo, Gabon)

Pendant qu’une partie du village est en brousse, les enfants réunis à l’arrière des maisons sont occupés à presser la canne à sucre. Tout en machant la bagasse, les jeunes filles se coiffent, les petits jouent, les plus grands discutent. En participant au processus de fabrication de l’alcool consommé par les adultes, les enfants se retrouvent, discutent, transmettent aux plus jeunes.
Voir la vidéo
Documentaires

le (4m16s)

Chronique aka 2006 : Békélé, Leurres d'animaux pour la chasse

Au bord de la rivière proche du campement Békélé, juin 2006 (Bagandou, Lobaye République centrafricaine)Lors d'une séance de travail de l'Encyclopédie aka, démonstration par Ginza de la fabrication et de l'usage d'un fouet végétal : c'est un leurre imitant le bruit des ailes de l'aigle mangeur de singe qui effraye les singes et les fait crier. Le chasseur avisé parvient ainsi à les localiser ou à les faire se déplacer en une place adéquate pour le tir.Les collaborateurs de l'ethnologue répondent en mimant une troupe de singe, puis François Zemba mime le cri de divers animaux divers singes, potamochère, céphalophe, ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (4m20s)

Chronique aka 2006, Békélé : Chanson du sida filmée par Mombaka

Place centrale du campement de Békélé (Bagandou, Lobaye, République centrafricaine)C'est Mombaka, le fils aîné de Ginza qui tient la caméra.Ginza exécute sa chanson, "le sida c'est dur". en se faisant accompagner d'abord brièvement par les femmes, dont sa femme, puis par ses frères, fils et cousins aux tambours et par les chants et frappe de mains des enfants.A propos de la capote que la chanson recommande d'utiliser, il mime sa mise en place, puis l'acte sexuel, utilisant ses propres enfants comme partenaires.
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte