Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 4319
Entretiens

le (1h37s)

Entretien avec Imma Tubella, sociologue, Présidente de l’Université Ouverte de Catalogne, CEM-FMSH

L’entretien porte sur la carrière d’Imma Tubella les motifs et les enjeux qu’elle voyait dans une perspective de sa réalisation comme femme universitaire. Des références intellectuelles sont évoquées telles l’œuvre de Michel Serres, Manuel Castells, Edgar Morin etc. Une position sur la méthode de l’enseignement et de la recherche est présentée ainsi que les perspectives d’implications de nouveaux publics. Imma Tubella se prononce pour un travail participatif et interdisciplinaire modulant ainsi le rôle de l’enseignement et de la recherche dans l’éducation et dans la transmission de connaissances et de valeurs.
Voir la vidéo
Entretiens

le (51m28s)

Entretien avec Stéphane Zuber, économiste, chargé de recherche au CNRS

L’entretien porte sur le parcours de carrière de Stéphane ZUBER, aujourd’hui chercheur avec expérience internationale : Université de Princeton aux États-Unis, Université de Californie à Berkeley aux États-Unis, Centre suédois d’études avancées, Université Catholique de Louvain etc. Au fil de l’entretien on découvre un parcours parallèle de philosophie et d’économie validé par la publication d’une vingtaine d’articles. Les grands thèmes et les axes actuels de la recherche de Stéphane ZUBER, qu’il explique au fur et mesure avec des exemples concrets. Ainsi on apprend ce que cela veut dire : prévention de risques climatiques, équité intergénérationnelle, risques catastrophiques.
Voir la vidéo
Entretiens

le (40m41s)

Entretien avec Marc Fleurbaey, économiste, Collège d'études mondiales/FMSH

Marc Fleurbaey, économiste, directeur de la Chaire économie du bien-être et de la justice sociale du Collège d'études mondiales (FMSH) développe ses grands axes de recherche actuelle autour de la théorie de justice sociale, à partir de l'oeuvre de John Rawls, et présente ses futurs projets intellectuels envisageant à englober la participation de la société civile.
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h59m10s)

Rencontre avec Mala Bakhtyar : Le gouvernement kurde et les changements sociaux

La Fondation Maison des sciences de l'Homme et le CADIS ont accueilli le vendredi 20 juin 2014 Monsieur Mala BAKHTYAR, pour une rencontre avec des intellectuels et des chercheurs français, suivie du dernier séminaire de l'année du CADIS. En dépit de l'actualité internationale sur l'Irak, et alors qu'il se trouvait hier encore sur la ligne de front, notamment à Kirkouk, Mala Bakhtyar a tenu à maintenir ce séminaire prévu de longue date et consacré au Kurdistan autonome et à venir échanger avec Alain Touraine et les autres membres du CADIS, en particulier son directeur, Philippe Bataille, ainsi que Michel ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h28m51s)

Journée d'étude. Représenter l'exil : la mémoire, la trace. Partie 1

Représenter l'exil : la mémoire, la trace. Rencontres du programme scientifique FMSH  Non-lieux de l’exil Si la nostalgie vient souvent aider à figurer l’exil, il n’est pas certain qu’elle en fournisse le seul mode de représentation. La subjectivité exilique peut aussi, par stratégie d’individuation ou de conformité, choisir d’obscurcir, voire d’effacer les traces. Le travail mémoriel sert par conséquent une fonction d’aménagement symbolique de l’expérience exilique opérant dans les espaces publics comme privés. Selon les résultats, une telle élaboration aboutit  soit à postuler un intraduisible de l’expérience de l’exil, soit à la constituer en héritage. La présente manifestation ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h26m13s)

Représenter l'exil : la mémoire, la trace. Partie 2

Représenter l'exil : la mémoire, la trace. Rencontres du programme scientifique FMSH  Non-lieux de l’exil Si la nostalgie vient souvent aider à figurer l’exil, il n’est pas certain qu’elle en fournisse le seul mode de représentation. La subjectivité exilique peut aussi, par stratégie d’individuation ou de conformité, choisir d’obscurcir, voire d’effacer les traces. Le travail mémoriel sert par conséquent une fonction d’aménagement symbolique de l’expérience exilique opérant dans les espaces publics comme privés. Selon les résultats, une telle élaboration aboutit  soit à postuler un intraduisible de l’expérience de l’exil, soit à la constituer en héritage. La présente manifestation ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h40m55s)

Représenter l'exil : la mémoire, la trace. Partie 3

Représenter l'exil : la mémoire, la trace. Rencontres du programme scientifique FMSH  Non-lieux de l’exil Si la nostalgie vient souvent aider à figurer l’exil, il n’est pas certain qu’elle en fournisse le seul mode de représentation. La subjectivité exilique peut aussi, par stratégie d’individuation ou de conformité, choisir d’obscurcir, voire d’effacer les traces. Le travail mémoriel sert par conséquent une fonction d’aménagement symbolique de l’expérience exilique opérant dans les espaces publics comme privés. Selon les résultats, une telle élaboration aboutit  soit à postuler un intraduisible de l’expérience de l’exil, soit à la constituer en héritage. La présente manifestation ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte