Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 51
Documentaires

le (10m29s)

Applications des franges non localisées - Vérification de la loi de Gladstone

Série "Interférences en lumière naturelle". Vérification de la loi de Gladstone réalisée avec un montage des fentes de Young : description du montage, défilé des franges sur la fente d’entrée d’un photomultiplicateur, enregistrement simultané du défilé des franges et de la variation de pression dans la cuve au cours de la rentrée d’air, vérification de la loi de Gladstone.
Voir la vidéo
Documentaires

le (14m3s)

Diffraction de Fresnel / 2. Diffraction par une fente et par un fil

3 films. Diffraction par une fente. Etude qualitative des franges de diffraction. Etude quantitative : comparaison de la largeur de la frange centrale et de celle des franges latérales, étude de la largeur de la frange centrale en fonction de la longueur d'onde et de la largeur de la fente diffractante ; fente de largeur continûment variable. Application : franges de diffraction par une fente triangulaire. - Diffraction par un fil. Etude qualitative et quantitative, en fonction du diamètre du fil. - Diffraction par une fente en lumière polychromatique.
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h3m33s)

La lumière

La lumière a constitué depuis l'Antiquité un objet central de recherche. Cependant ce n'est qu'au XVIIe siècle que les théories physiques de la lumière, c'est-à-dire l'étude de la lumière et des couleurs au sens où nous l'entendons encore aujourd'hui, connurent leur véritable essor. Nous présenterons donc tout d'abord le cadre historique, conceptuel et expérimental à l'intérieur duquel se sont constituées les théories de la lumière et des couleurs au XVIIe siècle. Nous nous attacherons ensuite à suivre à travers l'analyse des principaux phénomènes (interférence, diffraction, polarisation) les enjeux du débat entre théories ondulatoires et corpusculaires. Nous consacrerons la dernière partie ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h8m36s)

Familles et immigrations

Dans le même temps où le projet colonial français reposait sur le peuplement de l'empire par des Européens, la France hexagonale est devenue au cours du XXème siècle un pays d'immigration de peuplement. Le renversement et la persistance des flux migratoires n'a cessé d'affecter durablement et profondément le paysage français dans sa définition identitaire, culturelle et nationale. L'illustration de cette inflexion simultanée du récit migratoire et du récit nationale est à chercher dans le rapport croissant, dans les parcours comme dans leur analyse, entre famille et immigration. Le siècle passé fut le théâtre du glissement de la présence massive d'une ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte