Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 5803
Conférences

le (53m15s)

Actualités en psychopathologie du sport (Session 2)

Sport Intensif et Maltraitance3e journées de Psychopathologie du sport4 & 5 juin 2009 - CAPS / CHU de Bordeaux / Université Victor Segalen Bordeaux 2 * Actualités en psychopathologie du sport (Session 2)- Intervenants : * Jean-Christophe Seznec (Psychiatre et Médecin du Sport, Paris)« La pratique chez les enfants d’un sport de haut niveau est-elle devenue une forme de maltraitance » * Pierre-Marie Lincheneau (Psychologue, C.H. Charles Perrens, Bordeaux)« Le sportif : un intellectuel ?» - Président / Modérateur : Stéphane Prétagut (Service d’addictologie du CHU de Nantes) Notre société hédoniste voit dans le sport un garant de santé ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h34m35s)

Table ronde de clôture : Les enjeux stratégiques et institutionnels auxquels sont confrontés les organismes de formation (partiellement ou totalement) à distance

L’importance de cette table ronde tient à ce qu’elle apportera une conclusion provisoire au colloque et en élargira les travaux à des perspectives nouvelles. Elle réunira les représentants de quatre institutions ayant, chacune, une implication forte et diversifiée dans la formation à distance : le CESI, parce que, riche de ses 25 campus sur l’Hexagone, cette école d’ingénieurs expérimente de longue date les possibilités et ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h13m1s)

Le lexique de la violence dans l'oeuvre de Spinoza

Les discours du politique : Ecole thématique Violence, consensus, sécuritéPierre-François Moreau fonde sa réflexion sur les deux traités de Spinoza : le traité théologico-politique (1670), qui se présente comme un pamphlet visant à résoudre la question de savoir s'il faut accorder la liberté de philosopher ; le traité politique (1677), qui se présente comme un traité dogmatique sur l'Etat et son fonctionnement. La liberté de philosopher est-elle utile ou nuisible à la piété et à la sécurité de l'Etat ? Il analyse ensuite la question de la sécurité de l'Etat et la théorie du pacte à l'origine de l'Etat, chez ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h30m26s)

La révolution française : la thématique de la langue politique

Les discours du politique : Ecole thématique Violence, consensus, sécuritéJacques Guilhaumou s'intéresse ici à l'invention de la langue politique. Il se propose aisni de brosser à grands traits le parcours empirique de la langue politique de 1770 à 1795. Dans cette perspective, il s'appuie sur Le Grand Cahier métaphysique de Siéyès, texte fondamental de 1773 dans lequel il résume ses positions sur la métaphysique et les théories du langage, texte qu'il rapproche des théories de Leibniz et de Condillac. La réflexion sur l'abstraction de la langue et sur la genèse sensualiste de la connaissance, la construction de la langue abstraite ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h30m33s)

Que pouvons-nous entendre par cruauté ?

Les discours du politique : Ecole thématique Violence, consensus, sécuritéEtienne Balibar aborde ici d'un point de vue philosophique les thèmes de la cruauté, de la violence extrême et de ses limites dans leur rapport à la politique et aux institutions. Il s'appuie notamment sur la conception hégélienne du cycle naturel de la violence et de l'organisation politique de son refoulement. Il évoque entre autres choses la dialectique hégélienne telle qu'elle s'énonce dans la Raison dans l'Histoire, le rôle de la violence dans l'histoire et de son dépassement, ainsi que l'idée de l'institution d'une contre-violence préventive. Il reprend la réflexion, développée ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h25m11s)

Carl Schmitt, le meilleur ennemi du libéralisme

Les discours du politique : Ecole thématique Violence, consensus, sécuritéJean Leca s'intéresse ici à la pensée de Carl Schmitt et au rapport de celui-ci à la philosophie politique. Il note que Carl Schmitt est une référence importante pour les philosophes continentaux, notamment Hayek, et pour les philosophes politiques alors même que selon Carl Schmitt il ne peut y avoir de philosophie politique. De même, il n'y a pas de normativité morale : au fondement de la normativité, il y a la juridicité et non la moralité. Si l'on se met à agir pour des raisons morales, en politique, c'est ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h3m25s)

La politique de la ville, un discours neuf ?

Les origines historiques de la politique de la ville XIXe-XXe siècle Les discours du politique : Ecole thématique Violence, consensus, sécuritéAnnie Fourcaut retrace ici l'histoire de la politique de la ville et insiste sur son caractère novateur. Celle-ci se caractérise en effet par des méthodes inédites : interministérialité, contractualisation, discrimination positive. Elle se refère notamment au discours de Bron de François Mittérand, du 4 décembre 1990, l'un des discours fondateurs de cette politique puis remonte aux origines historiques de cette politique et montre qu'elle apparaît comme une conséquence de l'arrivée de la gauche au pouvoir et comme un avatar de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h8m47s)

Urbaniser pour dépolitiser : la rhétorique du spatialisme et du localisme

Les discours du politique : Ecole thématique Violence, consensus, sécuritéJean-Pierre Garnier s'intéresse ici aux violences urbaines, s'interroge sur leur définition et sur leurs origines. Il précise ainsi qu'il s'agit des violences "qui troublent l'espace public urbain". Il montre ensuite que le fait de qualifier un problème d'urbain est une façon de neutraliser le conflit et de nier la division, en un mot de dépolitiser le problème. Il s'intéresse ensuite au traitement de ces violences par le recours à deux idéologies : l'idéologie du spatialisme et celle du localisme. Le spatialisme consiste à transfigurer les problèmes sociaux en problèmes dus à ...
Voir la vidéo
Conférences

le (57m40s)

Agir et juger

Les discours du politique : Ecole thématique Violence, consensus, sécuritéMu par une insatisfaction née du constat d'une confusion croissante entre la politique et le droit, Antoine Garapon s'intéresse ici à la définition et au rapport des deux notions que sont l'agir et le juger, l'action politique et l'acte de juger : est-ce que l'acte de juger peut être assimilé à une action et notamment à une action politique ? Se trouvent opposés l'agir positif, politique et l'agir impartial, passif du juge. Le pouvoir du juge serait passif en ce que le juge n'est pas à l'initiative de sa propre action ...
Voir la vidéo
Vidéocours

le (40m5s)

Une méthode traditionnelle : le cours MAUGER (1)

Ce cours propose létude dune méthode traditionnelle denseignement de la langue française à létranger (cours Mauger, 1953). Philippe Blanchet en dégage les choix didactiques, méthodologiques, pédagogiques, afin de comprendre les soubassements théoriques la justifiant. Générique Réalisation : Philippe Blanchet Philippe Marzin Images : Gwenn Liguet Philippe Marzin Dominique Arnoult Georges Cerdan Gaëtan Besnard Jean-Yves Edelman Infographie : Francis Blanchemanche Louis Roginsky Emmanuel Charon Photos : Michel Ogier Son : Pierre Gac Philippe ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte