Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 546
Conférences

le (56m22s)

Inférence à la meilleure explication en mathématiques : Concilier apriorité et révisabilité / Mathematical inference to the best explanation : Reconciling a priority and revisability.

Marina Imocrante, Chercheuse postdoctorale à l’Institut d’histoire et de philosophie des sciences et des techniques (IHPST, UMR 8590), CNRS – université Paris-I-Panthéon-Sorbonne. Marina Imocrante discute de la nature des inférences à la meilleure explication en mathématiques. Peut-on, en mathématiques, avoir des formes à priori d’inférence à la meilleure explication ? Peuvent-elles être à la fois à priori et révisables ? Marina Imocrante discusses the nature of mathematical inferences to the best explanation. Can one, in mathematics, have a priori forms of inference to the best explanation? Can they be both a priori and revisable?
Voir la vidéo
Conférences

le (57m39s)

Quels phénomènes universels sont émergents ? / Which universal phenomena are emergent?

Christopher Pincock, Professeur de philosophie à l’université d’État de l’Ohio (Ohio State University, États-Unis). Christopher Pincock discute la nature de l’explication de l’universalité de certains phénomènes naturels, comme les phénomènes critiques. Sous quelles conditions est-il possible de les appeler émergents Christopher Pincock discusses the nature of the explanation of the universality of certain natural phenomena, such as critical phenomena. Under what conditions can they be called emergent?
Voir la vidéo
Conférences

le (1h13m58s)

Anne-Valérie DULAC - L'accessoire en son pouvoir : objets-animaux sur la scène anglaise de la Renaissance

Maître de conférence à Sorbonne Université, Anne-Valérie Dulac est spécialiste en études élisabéthaines. Elle a donné cette conférence, « L'accessoire en son pouvoir : objets-animaux sur la scène anglaise de la Renaissance », le 22 octobre 2019 à la Maison des Sciences de l’Homme de Clermont-Ferrand, dans le cadre du séminaire annuel « L’homme & l’animal en société ».
Voir la vidéo
Conférences

le (1h40m0s)

Gérard Noiriel, un historien dans la Cité

Gérard Noiriel est directeur d’études à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, et l’auteur d’une trentaine d’ouvrages.Le 13 novembre 2019, le Centre d’Histoire Espaces et Cultures de l’Université Clermont-Auvergne a reçu Gérard Noiriel dans le cadre de son séminaire de centre, en présence de plus de 250 auditeurs.À l’occasion de la parution de deux livres qui ont fait l’actualité (Une histoire populaire de la France, Agone, 2018 et Le Venin dans la plume. Edouard Drumont, Eric Zemmour et la part sombre de la République, La Découverte, 2019), Gérard Noiriel évoque son parcours, ses engagements, sa perception du rôle de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h5m13s)

Le pragmatisme et l’analytique / Pragmatism and the Analytic

Lydia Patton, Professeure de philosophie à l’Institut polytechnique et université d’État de Virginie (Virginia Tech). Lydia Patton met en relation les thèses pragmatistes sur l’a priori avec l’élaboration de, et la réflexion sur, certaines pratiques expérimentales en psychologie empirique. Lydia Patton relates pragmatic theses on the a priori with the development of, and reflection on, certain experimental practices in empirical psychology.
Voir la vidéo
Conférences

le (1h0s)

La conception pragmatique de l’a priori de C. I. Lewis / C.I. Lewis’s Pragmatic Conception of the A Priori

Henri Wagner, Docteur en philosophie, chargé de cours à l’université Bordeaux-Montaigne. Henri Wagner examine de manière serrée les relations entre les thèses de Quine et C.I. Lewis sur l’a priori, et montre que la notion de convention n’est pas la même chez les deux auteurs. Henri Wagner closely examines the relationship between Quine's and C.I. Lewis' theses on the a priori, and shows that the notion of convention is not the same in the two authors.
Voir la vidéo
Conférences

le (1h10m26s)

Les machines de Wittgenstein / Wittgenstein’s machines

Sébastien Gandon, Professeur de philosophie à l’université Clermont-Auvergne (UCA), laboratoire Philosophies et Rationalités (PHIER, EA 3297). Sébastien Gandon maintient que les machines auxquelles Wittgenstein fait référence à plusieurs reprises dans les Recherches Philosophiques ne sont pas des ordinateurs, mais des mécanismes tels qu’on en trouve dans la tradition cinématique de Franz Reuleux. Sébastien Gandon maintains that the machines to which Wittgenstein refers several times in the Philosophical Investigations are not computers, but mechanisms such as those found in Franz Reuleux's kinematics tradition.
Voir la vidéo
Conférences

le (1h17m55s)

Bruno Corbara - L’Homme et l’abeille, une histoire des pratiques : des « chasseurs de miel » aux « robots pollinisateurs »

Ethologue, spécialiste du comportement animal, plus spécifiquement des insectes sociaux, et écologue, Bruno Corbara est enseignant-chercheur à l'Université Clermont Auvergne et membre du Laboratoire Microorganismes Génome Environnement (LMGE). Il a donné cette conférence, L’Homme et l’abeille, une histoire des pratiques : des « chasseurs de miel » aux « robots pollinisateurs », le 21 janvier 2020 à la Maison des Sciences de l’Homme de Clermont-Ferrand, dans le cadre du séminaire annuel « L’homme & l’animal en société ».
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte