Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 755
Conférences

le (1h10m43s)

L’ornement végétal dans un manuscrit de l’an Mil conservé à Semur-en-Auxois (B.M., MS 1) : nœud visuel, site monastique, production d’image

Daniel RUSSO, professeur en histoire de l’art médiéval, Université de Bourgogne-Franche-ComtéLe manuscrit 1 conservé à la Bibliothèque municipale de Semur est l’un des plus anciens manuscrits conservés en Bourgogne, sinon le plus ancien, pour les uns à dater autour de l’an mil, pour les autres à rattacher, vers la même époque, au grand mouvement des « abbés réformateurs » et aux livrets hagio-liturgiques de prestige. C’est un recueil composite, de 260 mm par 207, comprenant 78 feuillets réunis en cahiers, et provenant de l’abbaye de Saint-Jean de Réôme (Moutiers-Saint-Jean), en Côte-d’Or. Les différentes pièces qui le composent furent probablement réalisées ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h5m17s)

La philosophie des mathématiques de Felix Kaufmann : Entre phénoménologie et empirisme logique / Felix Kaufmann’s Philosophy of Mathematics: Between Phenomenology and Logical Empiricism

Vincent Gérard, Professeur de philosophie à l’université Clermont-Auvergne (UCA), laboratoire Philosophies et Rationalités (PHIER, EA 3297). Vincent Gérard étudie les critiques que Kaufmann et d’autres phénoménologues élaborent du formalisme et les compare aux conceptions de Carnap. Vincent Gérard studies the criticisms that Kaufmann and other phenomenologists make of formalism and compares them to Carnap's conceptions.
Voir la vidéo
Documentaires

le (32m6s)

Episode 2 – Archéologie expérimentale : taille d’un coffre funéraire gallo-romain

A l’occasion des Journées départementales de l’archéologie 2017, au sommet du puy de Dôme, au pied du temple de Mercure, Yves Connier, sculpteur-tailleur de pierre, tente de reproduire à l’identique un coffre funéraire gallo-romain en trachyte. Au rythme de la massette et du ciseau, Pierre Boivin, chercheur CNRS au Laboratoire Magma et Volcans, Alain Wittmann, Ingénieur céramologue à l’INRAP Auverge-Rhône-Alpes, Bertrand Dousteyssier, ingénieur de recherche à la MSH de Clermont-Ferrand, et Didier Miallier, Professeur à l’Université Clermont Auvergne, membre du Laboratoire de Physique de Clermont, tous les quatre acteurs du Programme Collectif de Recherche « Le Trachyte en Auvergne », racontent comment ...
Voir la vidéo
Conférences

le (22m35s)

"Paradise Now" ou « l'Utopie réelle ». Serge Pey, « enfant du Living Théâtre » / Émeline Jouve

"Paradise Now" ou « l'Utopie réelle ». Serge Pey, « enfant du Living Théâtre » / Émeline Jouve,  in "Serge Pey. Un poète-chercheur en action", colloque international organisé par le Laboratoire "France, Amériques, Espagne–Sociétés, pouvoirs, acteurs" (FRAMESPA), le laboratoire Cultures Anglo-Saxonnes (CAS) et les membres du séminaire POP (Poésie Ou Poésie…) de l'Université Toulouse Jean Jaurès-campus Mirail, le Centre Transdisciplinaire d’Épistémologie de la Littérature et des arts vivants (CTEL) de Université de Nice Sophia Antipolis, l’Institut d’Histoire des Représentations et des Idées dans les Modernités (IHRIM) de l'École Normale Supérieure de Lyon, l'équipe Esthétique de la Performance et des Arts de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h17m48s)

A la recherche des Amazones : l'Amérique des explorateurs

La conférence sur le site de corpus du CRLV.Les Amazones dont la plus ancienne des sources historiques d’origine orientale remonte aux Cimmériens et aux Scythes et que la tradition situait au pied du Caucase sont désormais visées par les nouvelles explorations en Amérique du Sud. Cet archétype féminin resurgit comme une façon d’illuminer l’exploration de l’inconnu. Lors de son transfert au Nouveau Monde, le mythe des femmes guerrières devient une forme d’appropriation du territoire sud-américain. Ce mythe se révèle et se relève d’abord dans les attentes ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h37m3s)

Le terrible spectacle des captifs chrétiens. Récit d' ambassadeur à Constantinople (XVIe siècle)

La conférence sur le site de corpus du CRLV.Je voudrais souligner combien les récits de l’arrivée et de la captivité des chrétiens en terre d’Islam entretiennent de rapports avec les récits des affres subis par les âmes dans le purgatoire. D’abord parce que les promoteurs du rachat des Chrétiens jouent sur le parallèle entre rachat des âmes du purgatoire et rachat des captifs pour exciter les donateurs à la pitié : ambassadeurs et ordres spécialisés produisent donc des descriptions du spectacle des captifs qui utilisent les lieux ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h35m39s)

François Bernier, un philosophe chez les Moghols

La conférence sur le site de corpus du CRLV.François Bernier (1620-1688), médecin et philosophe, disciple de Pierre Gassendi, occupe une place particulière parmi les Européens qui font le voyage vers la Perse et l’Inde au milieu du XVIIe siècle. Ni marchand ni missionnaire, ni militaire ni diplomate, François Bernier voyage par « désir de voir le monde ». Et c’est presque par hasard qu’il débarque à Sourate, alors premier port de la côte occidentale de l’Inde, fin 1658 ou début 1659. Bernier va séjourner presque dix ans en ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h38m45s)

Consuls et agents de renseignements dans l'Empire ottoman : le cas d'Alep

La conférence sur le site de corpus du CRLV.En poste au Levant, les consuls sont amenés à écrire, non seulement des lettres à l’ambassadeur à Constantinople ou à leur ministre en France, mais aussi des journaux de négociation qui s’apparentent à de la littérature de voyage. S’ils ne sont pas destinés à la publication, il arrive néanmoins qu’ils servent à la rédaction de relations de voyage : à l’origine des Mémoires de Laurent d’Arvieux se trouvent ainsi les journaux qu’il a tenus lors de ses différentes missions. Les ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h28m40s)

La Pérouse, voyageur des Lumières

La conférence sur le site du CRLV.Les grands voyages maritimes européens de la seconde moitié du XVIIIe siècle participent de l’aventure des Lumières. Malgré leurs visées commerciales et coloniales, ce sont aussi des expéditions scientifiques préparées avec soin par les grandes institutions savantes de l’époque, la Royal Society pour l’Angleterre et l’Académie des sciences pour la France.Je m’attacherai surtout à la dernière grande expédition française du XVIIIe siècle, celle qui fut placée sous le commandement du comte Jean-François Galaup de Lapérouse et qui se déroula d’août ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte