Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 540
Conférences

le (2m13s)

Scénographies du visible, de l'invu et de l'invisible : introduction / Christian Joachim

Scénographies du visible, de l'invu et de l'invisible : introduction à la première thématique du colloque / Christian Joachim. In "Images & mirages @ nanosciences", colloque international organisé par le Laboratoire Interdisciplinaire Solidarités, Sociétés, Territoires (LISST) de l'Université Toulouse II-Le Mirail, le Centre d'Élaboration de Matériaux et d'Études Structurales (CEMES) rattaché à l'Institut de Physique du CNRS et le Laboratoire de Physique et Chimie de Nano-Objets (LPCNO) de l'INSA Toulouse. Université Toulouse II-Le Mirail / La Fabrique Culturelle, 9-10 décembre 2010.
Voir la vidéo
Conférences

le (37m26s)

28 - Faire lever les devenirs : la question du devenir-révolutionnaire chez Gilles Deleuze

Session Effets philosophiques de mai 68. Crises, fractures, déplacements ColloqueMai 68 en quarantaine Dans son seul texte consacré à la question, Deleuze affirme avec Guattari que si mai 68 est un événement qui est, en tant que tel, ouverture de possible, la société française a été incapable de s’élever à la hauteur de cet événement par son impuissance à créer des agencements collectifs capables d’effectuer la mutation : « chaque fois le possible a été refermé ». La nécessité d’effectuer la mutation, de l’actualiser, Deleuze la réaffirmera plus tard au sujet des sociétés de contrôle. Tandis que Negri lui ...
Voir la vidéo
Conférences

le (35m44s)

L'apophtegme chez La Fontaine : un modèle possible pour les fables / Christine Noille-Clauzade

L'apophtegme chez La Fontaine : un modèle possible pour les fables / Christine Noille-Clauzade. In journées d'études "Usages et enjeux de l'apophtegme dans les littératures européennes des XVIe et XVIIe siècles", organisées par l'équipe « Littérature et Herméneutique » du laboratoire Patrimoine, Littérature, Histoire (ELH-PLH) à Université de Toulouse-Le Mirail, les 2 et 3 février 2012.En paratexte de son premier recueil de Fables choisies mises en vers (1668), La Fontaine fabrique  trois modèles possibles pour l'invention et la lecture des fables, dont il nous suggère qu'Esope est le père: le modèle argumentatif de l'histoire animalière exemplaire, le modèle ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte