Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 13555
Clip pédagogique

le (3m58s)

Mais tout a une fin

Même si l'on peut conserver, au plan académique, la date de 1492, la rupture décisive qui marque la fin du Moyen Âge se produit entre 1680 et 1780, période qui correspond à un vaste changement d'échelle provoqué par deux révolutions, l'une scientifique, l'autre industrielle, dont les effets se font véritablement sentir à partir du début du 19e siècle.Cette vidéo est issue du MOOC "Découper le temps : les périodes de l'histoire".
Voir la vidéo
Clip pédagogique

le (7m53s)

La "Renaissance" carolingienne

Fondé sur une alliance entre le pape et la dynastie des Pépinides, et sur la série de conquêtes menées par Charlemagne à la fin du 8e siècle, l'empire carolingien promeut une renaissance culturelle et administrative, mais disparaît dès le 9e siècle, sous l'effet de violents conflits entre les différents héritiers de l'empereur. De courte durée, l'empire carolingien instaure cependant une forme nouvelle de structuration politique, la vassalité.Cette vidéo est issue du MOOC "Découper le temps : les périodes de l'histoire".
Voir la vidéo
Clip pédagogique

le (8m45s)

La révolution féodale

À partir du 11e siècle l'ensemble de l'Occident chrétien est structuré par l'institution féodale. À la tête de la société, une aristocratie militaire, unie par la vassalité, exerce à partir de châteaux son “dominium” sur les paysans, désormais regroupés dans des villages polarisés autour du château et de l'église. On observe alors une formidable croissance, non seulement à la campagne, mais également dans les villes, qui connaissent elles aussi un renouveau à la fois économique et politique.Cette vidéo est issue du MOOC "Découper le temps : les périodes de l'histoire".
Voir la vidéo
Clip pédagogique

le (9m5s)

Le Moyen Âge n'est jamais fini (partie 2)

À partir du 13e siècle, on observe d'une part une diffusion de la culture parmi les laïcs, avec d'une part l'émergence d'une littérature vernaculaire et d'autre part une révolution de l'image liée à la nécessité de représenter le mystère de la présence du Christ, qui entraîne un développement continu du naturalisme. Là aussi, il est difficile d'identifier une rupture avant le 19e siècle.Cette vidéo est issue du MOOC "Découper le temps : les périodes de l'histoire".
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte