Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 22247
Label UNT Vidéocours

le (7m31s)

3.1. L’accessibilité du Web via W3C

Dans la semaine précédente, je vous ai présenté un certain nombre de fonctionnalités d'aide numérique destinées à être intégrées dans un certain nombre de logiciels, comme les systèmes d'exploitation ou des logiciels de type plus générique. Et nous avons conclu sur le fait que si seulement des logiciels présentaient des fonctionnalités d'interface pour l'accessibilité numérique, c'était insuffisant. Il fallait aussi s'intéresser à l'accessibilité des contenus et c'est ce que nous allons faire danscette troisième semaine. Donc pour cela, nous allons commencer par nous concentrer sur les contenus du Web dans les quatre premières séquences, où nous évoquerons le consortium W3C qui gère le développement du Web etles recommandations qu'il a formulées pour ce ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (5m0s)

3.3. Les autres recommandations WAI

Dans la séquenceprécédente, je vous ai présenté un certain nombre derecommandations portant sur les contenus et leuraccessibilité. Dans cette séquence je vais vous parler d'autresrecommandations émanant encore de WAI, l'initiative accessibilité de W3C. En commençant par les recommandations qui portent sur les systèmes auteurs, c'est-à-dire les systèmes qui vont permet d'éditer etde gérer les contenus. Donc on parlera d'un point de vue technique d'éditeur HTML, de CMS, etc. Deux objectifs ont été fixés dans ces recommandations: d'une part les interfaces deces outils doivent être accessibles, pour être utilisables par des personnes en situation de handicap.Et puis par ailleurs, bien entendu, ils doivent produire des contenus accessibles. Donc, nous allons voir huitprincipes qui contiennent ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (5m39s)

4.1. Les démarches de conception centrée utilisateurs

Les semaines passées, Pascal vous a présenté l'existant en termes de principes et aides logicielles pour les personnes en situation de handicap. Cette semaine va être consacrée aux méthodes de conception et d'évaluation lorsqu'on veut justement créer de nouvelles solutions numériques pour les personnes en situation de handicap.  En particulier cette semaine, on va aborder les principes généraux des méthodes de conception centrées utilisateur, puis on fera un focus sur les méthodes ciblant les personnes en situation de handicap. Enfin, on terminera par les méthodes d'évaluation de l'accessibilité numérique. Dans cette séquence, nous allons voir les grands principes de conception centrée ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (7m3s)

4.2. Méthodes centrées - Utilisateurs

Lors de la séquence précédente, nous avons vu les principes généraux de conception centrée utilisateurs. Durant cette séquence, nous allons voir plus en détail ces méthodes centrées utilisateurs. Il est impossible de faire une liste exhaustive de toutes les méthodes centrées utilisateurs, néanmoins on peut les regrouper en cinq grandes catégories. Avec notamment les méthodes leader, les méthodes ethnographiques, empathiques, participatives et contextuelles. Nous allons les aborder une à une. Dans la première catégorie de méthode on trouve des méthodes leader, ces méthodes reposent en fait sur des interviews. Sur un tout petit nombre de participants généralement, c'est une ou deux personnes. ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (4m28s)

4.4. Approches centrées - PSH : méthodes récentes

Précédemment on a vu les méthodes classiques centrées "personne en situation de handicap", avec notamment les approches universelles et spécifiques, maintenant on va s'intéresser aux méthodes plus récentes qui en fait sont des méthodes intégrées, c'est-à-dire réunit les méthodes universelles et spécifiques. Ces méthodes, là aussi, regroupent plusieurs approches différentes, notamment des approches dites extra-ordinaires et les approches dites basées sur les capacités. Elles ont en commun finalement de prendre le parti qu’au lieu de focaliser sur les incapacités ou les déficiences de la personne en situation de handicap, il vaut mieux focaliser sur les capacités qui sont en présence chez ces ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (6m30s)

4.5. Méthode d’évaluation : ergonomie de l’interface

L'objectif de cette séquence et de celles qui suivront est de se focaliser sur les méthodes d'évaluation de l'accessibilité numérique des produits qui sont conçus, en particulier cette séquence qui va suivre va s'intéresser à l'ergonomie de l'interface. Pour évaluer l'accessibilité d'une solution numérique, on va se référer directement à la définition que nous avons vue la semaine 1 de ce MOOC sur l'accessibilité universelle. Pour rappel, cette définition inclut que pour pouvoir évaluer l'accessibilité numérique, il faut explorer deux critères, le premier l'auto détermination et le second l'ergonomie de l'interface. Historiquement, on a surtout des méthodes qui abordent l'ergonomie de ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (4m29s)

4.6. Exemples d'évaluation de l'ergonomie des interfaces

Dans cette séquence nous allons voir concrètement comment évaluer l'ergonomie d'une interface numérique. Vous avez ici un exemple concernant un système de notification, associé à une plateforme d'assistance domiciliaire dédiée à la personne âgée en perte d'autonomie. Donc pour vous dire brièvement en quoi consiste cette plateforme, c'est une plateforme qui délivre des assistances sur la base de la routine quotidienne de la personne âgée, et donc va lui rappeler à faire des activités. Ces activités peuvent être critiques pour la personne ou non-critiques. Sa situation critique ça va être de laisser sa porte ouverte en pleine nuit, et une situation ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (5m35s)

4.7. Méthode d’évaluation : auto-détermination

Cette séquence est consacrée à l'évaluation du premier critère de l'accessibilité, à savoir l'auto-détermination. Avant d'aborder directement les méthodes d'évaluation d'autodétermination, je vous propose de s'attarder un peu sur ce concept. Donc l'autodétermination correspond à la capacité qu'a un individu de prendre des décisions pour lui-même. Donc ça veut dire que c'est directement lié à ses processus de motivation, et en particulier internes à sa personne, de sorte à ce qu'il réalise des choses pour lui et pas selon le désir des autres, et donc ça veut dire que sa personne est prioritaire sur son environnement social. On peut relier ce ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (5m54s)

4.8. Exemples d'autodétermination

Dans cette dernière séquence de cette semaine, nous allons voir des exemples concrets d'évaluation d'autodétermination d'une interface. Ici, un exemple concernant le système de notifications que nous avions vu précédemment à travers le système DomAssist. On a également évalué l'aspect autodétermination parce que c'est essentiel lorsqu'on adresse les personnes âgées en perte d'autonomie, il est important de pouvoir préserver et alimenter au quotidien leur autodétermination. Il a été montré dans la littérature que plus une personne âgée conservait son sentiment d'autodétermination, plus sa qualité de vie était bonne et plus sa santé était bonne aussi. Vous avez illustré une comparaison entre groupes ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (6m29s)

5.1. Introduction

Dans cette cinquième et dernière semaine, nous avons abordé les assistances technologiques. Nous commencerons donc dans cette première séquence par une brève introduction, puis Hélène nous présentera dans les trois séquences suivantes la classification internationale du fonctionnement, ce qui nous servira à structurer, à classifier finalement ces assistances technologiques. Et puis nous conclurons par quelques exemples d'assistance numérique et enfin nous vous présenterons une conclusion générale de l'ensemble de ce MOOC. Donc dans cette première séquence je vais commencer par introduire cette notion d'assistance technologique, en commençant par la définition qu'en donne l'OMS qui nous dit qu’il s'agit d'une expression générique ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte