Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 63
Entretiens

le (1h35m31s)

JEAN-PAUL TOCQUEVILLE, ANCIEN RESPONSABLE SÉCURITÉ (ENTRETIEN 2).

Jean-Paul Tocqueville aborde dans cet entretien différentes thématiques, comme celle de l'enseignement et la transmission du savoir ou encore les sociabilités à Vierzon et au sein des usines. Il décrit aussi sa trajectoire résidentielle et le début de sa retraite.Cet entretien a été réalisé dans le cadre de la recherche MEMOVIV menée par une équipe de chercheurs en sociologie de l'Université de Tours (CITERES/CETU ETIcS), avec le soutien des archives départementales du Cher et de CICLIC, L'agence du Centre-Val de Loire pour le livre, l'image et la culture numérique. Enquête : Nadine MichauRéalisation : Nadine Michau ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h31m20s)

CHRISTIAN LALLOIS, ANCIEN DESSINATEUR MÉCANIQUE, EMPLOYÉ SERVICE APRÈS-VENTE ET PRODUCTABILITY MANAGER CHEZ CASE.

Christian Lallois, se replonge dans presque 40 années passées au sein de cette entreprise. Il nous raconte avec enthousiasme son parcours depuis son premier poste en 1964 au sein du bureau d’étude de la société, puis sa mutation au siège social de Ballainvilliers (91) en 1972, jusqu’à son retour à Vierzon en qualité de Productability Manager en 1984. A la suite de la fermeture de l’usine au cours de l’année 1995, celui-ci participe à la création de la société Telescopelle, dont il devient le directeur général et directeur technique. Cette société de matériel de travaux publics emploiera jusqu’à 50 ouvriers, ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h11m17s)

JACQUELINE BEDU, ANCIENNE COUTURIÈRE EN CHARGE DU CONTRÔLE DU TRAVAIL DE COUTURIÈRES À DOMICILE POUR DES MAISONS PARISIENNES ET MICHELINE DARTIER, MÉCANICIENNE EN CONFECTION AUX ETS ROBINET PUIS CHEZ MEYER.

... Robinet entre 1961 et 1965 avant d’être recrutée chez « Meyer », une petite confection familiale.Cet entretien a été réalisé dans le cadre de la recherche MEMOVIV menée par une équipe de chercheurs en sociologie de l'Université de Tours (CITERES/CETU...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h5m58s)

GÉRARD SABARD, ANCIEN OUVRIER, CHEF D'ÉQUIPE ATELIER FORMATION PUIS RESPONSABLE MÉTHODE CHEZ FULMEN DE 1962 À 1998.

Lors de cette rencontre, Gérard Sabard revient sur son arrivée de manière fortuite au sein de l'usine Fulmen en 1962, dans laquelle il a travaillé pendant plus de 30 ans. Il nous dépeint à travers les souvenirs de carrière, les changements réguliers de postes, les rencontres, et les combats syndicaux les plus marquants jusqu'à leur point d'orgue au moment de l'annonce de la fermeture en 1998. Cet entretien filmé est aussi un témoignage de l'attachement fort d'un ouvrier à son usine.Cet entretien a été réalisé dans le cadre de la recherche MEMOVIV menée par une équipe de chercheurs en ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h8m26s)

CHRISTIAN SIRREY, ANCIEN PEINTRE PUIS CHEF D'ÉQUIPE CHEZ CASE.

C’est avec une grande émotion que Christian Sirrey se remémore ses 24 années passées au sein de l’entreprise CASE. Originaire de Reuilly (Indre), celui-ci arrive en 1958 à Vierzon à l’âge de quatorze ans. Un CAP peintre en poche, il acquiert de l’expérience professionnelle au sein de différentes entreprises. En 1972, il rejoint l’entreprise CASE, d’abord comme peintre au pistolet, puis comme chef d’équipe 8 ans plus tard. Ce changement de statut ainsi que son investissement en tant que syndiqué lui confère un statut singulier qui le place « une fois du côté des ouvriers, une fois du côté des ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (40m36s)

RETOUR DANS LE "B3" DE LA SOCIÉTÉ CASE AVEC JEAN-PIERRE DUBOUR, ANCIEN DÉCOLLETEUR PUIS CARISTE (VISITE 2 / PARTIE 2).

Jean-Pierre Dubour exerce comme décolleteur-tourneur dans plusieurs entreprises vierzonnaises, avant d’être embauché en mai 1965 à l’âge de 20 ans chez CASE, d’abord comme décolleteur puis comme cariste. Il y travaillera pendant 30 ans jusqu'à la fermeture. Délégué du personnel, délégué CGT, conseiller prud'homme et secrétaire du comité d’entreprise et du CHSCT, il possède une bonne connaissance de l'entreprise. A notre demande, il se rend une seconde fois dans le bâtiment 3 dit "B3" de l'ancienne Usine vierzonnaise CASE. A partir d'un plan et de différents éléments sur place, il précise certains points évoqués lors de sa première visite du ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte