Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 289
Label UNT Conférences

le (1h18m49s)

Le temps et sa flèche

Conférence du 6 juillet 2000 par Etienne Klein. Chacun comprend de quoi nous voulons parler lorsque nous prononçons le mot temps, mais personne ne sait vraiment quelle réalité se cache derrière lui. Si le mot est clair, la chose ne l'est pas, qui se perd dans les brumes dès qu'on tente de la saisir. Pourtant les sciences, en particulier la physique, interrogent sans relâche la nature et les propriétés du temps. Quel statut faut-il lui donner ? S'écoule-t-il de façon régulière ? Est-il réversible ? Comment est-il relié à l'espace ? Peut-on concilier temps physique et temps psychologique ? Nous ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h14m18s)

Les planètes et leur exploration

L'exploration de la lune a été le point de départ de celle des autres corps du système solaire. En septembre 1968, la sonde soviétique Zond 5 contournait la Lune pour la première fois de l'histoire spatiale. Russes et Américains allaient se livrer à une course effrénée pour arriver les premiers sur notre satellite naturel. Le 20 juillet 1969, le module lunaire Eagle de la mission américaine Apollo 11 se posait dans la Mer de la Tranquillité. A l'origine, défi politique entre les deux superpuissances, la course à la Lune devint assez rapidement une compétition scientifique et technologique. Russes et Américains ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h17m56s)

Les galaxies, quasars et amas de galaxies

Les galaxies ne sont pas immuables, mais en perpétuelle évolution. Elles interagissent entre elles, et fusionnent. D'un très grand nombre au début de l'Univers, il ne reste plus aujourd'hui que dix fois moins de galaxies, plus massives, comme le résultat de ces fusions. Les scénarios d'évolution de l'Univers peuvent être reproduits par des simulations numériques, à une inconnue près : la matière noire, qui domine la masse de l'Univers. Selon sa nature, ordinaire ou exotique, froide ou chaude, l'évolution sera différente. Les quasars sont d'immenses trous noirs concentrés dans les noyaux de galaxies, qui émettent des quantités considérables d'énergie, en ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h10m31s)

Le cycle de l'eau et l'adéquation besoin-ressources au 21ème siècle

"Le cycle de l'eau, alimenté en énergie par la "" machine "" thermique solaire, fait s'évaporer l'eau depuis les continents et les océans, la fait transiter quelques jours dans l'atmosphère, puis retomber en pluie. On donnera les chiffres principaux des volumes d'eau annuels parcourant ce cycle, et les volumes d'écoulement associés. On évoquera aussi l'origine des eaux, dans l'histoire de la terre. On abordera les évolutions possibles de flux annuels sous l'effet des changements climatiques, et leur répartition sur le globe. On parlera ensuite de l'utilisation des eaux par les écosystèmes et par les sociétés humaines, et les évolutions probables ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h8m27s)

Le climat : mécanismes et variabilité

"Le climat peut se définir comme la distribution statistique des conditions météorologiques prévalant dans les basses couches de l'atmosphère où vivent les hommes. Celles-ci sont le résultat de mécanismes variés mettant en jeu l'énergie reçue du soleil, le rayonnement tellurique, la composition chimique de l'atmosphère, la rotation de la Terre, la topographie des continents, la dynamique des deux fluides que sont l'atmosphère et océan, le cycle de l'eau, la végétation et l'hydrologie des sols. La circulation de l'atmosphère et de l'océan détermine les climats régionaux et assure le transport de l'énergie des tropiques vers les pôles, et plus généralement, des ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h20m26s)

Suivre les réactions entre les atomes en les photographiant avec des lasers

"Les progrès de l'optique ont conduit à des avancées significatives dans la connaissance du monde du vivant. Le développement des lasers impulsionnels n'a pas échappé à cette règle. Il a permis de passer de l'ère du biologiste-observateur à l'ère du biologiste-acteur en lui permettant à la fois de synchroniser des réactions biochimiques et de les observer en temps réel, y compris in situ. Ce progrès indéniable a néanmoins eu un coût. En effet, à cette occasion le biologiste est (presque) devenu aveugle, son spectre d'intervention et d'analyse étant brutalement réduit à celui autorisé par la technologie des lasers, c'est à ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte