Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 1257
Label UNT Conférences

le (1h23m6s)

Le béton

Le béton est aujourd'hui le matériau le plus utilisé dans le monde, plus que tous les autres matériaux réunis. Sans le béton, on ne pourrait pas réaliser ce qu'on construit aujourd'hui en matière de logement, d'écoles, d'hôpitaux, d'infrastructures de transport. A la fois robuste et universel - on peut le faire partout, dans tous les pays, dans son jardin - le béton est aussi au début d'une profonde mutation : l'ampleur et l'étendue de ses performances mécaniques et physiques augmentent sans cesse, et sa formulation, jusqu'ici très empirique, est en passe de devenir une démarche rationnelle, avec des outils d'ingénieurs ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h23m13s)

L'enseignement des sciences

Ces progrès technologiques de la fin du XXe siècles ont amené des améliorations considérables, et tout particulièrement dans les sociétés industrialisées, que ce soit pour la longévité, la santé, la qualité de vie, la communication, les transports, les loisirs, etc. Pourtant, c'est au moment où les thèses positivistes du XIXe siècle pourraient trouver une éclatante justification que la confiance dans la science est à son niveau le plus bas, que le progrès scientifique et technique suscite la crainte de nos concitoyens, que les jeunes se détournent des carrières scientifiques et techniques au point que la recherche et l'industrie en viennent ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h23m15s)

Thermodynamique, le concept d'énergie et ses vicissitudes

En un siècle et demi, le concept d'entropie a pris des formes diverses qui ont étendu son champ d'application depuis la physique vers la chimie, l'informatique, la biologie ou l'économie, et permis de dégager progressivement sa signification. L'entropie fut initialement introduite comme une grandeur thermodynamique dont l'augmentation au cours du temps sert à caractériser l'irréversibilité des processus d'évolution. L'élaboration à la fin du XIXe siècle de la théorie cinétique, qui explique les propriétés macroscopiques des gaz à partir de leur structure à l'échelle atomique, conduit à lui donner une interprétation probabiliste : elle s'identifie à une mesure du désordre existant ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h23m16s)

Vivre ou survivre après la société de consommation : 4 scénarios à  l'horizon 2050

Une conférence du cycle : "Développement durable, la croissance verte : comment ?"Vivre ou survivre après la société de consommation : 4 scénarios à l'horizon 2050Par Nathalie Rusé, Diane Julien de Zélicourt et Yann Devaux, (étudiants àHEC) A partir d'un rapport réalisé par Yann Auger, Mariam Bouzoubaa, Yann Devaux, Jean Fox, Diane Julien de Zélicourt, Thomas Lebreuil, Nathalie Rusé, de films créés par ces étudiants et Bruno Raymond-Damasio, réalisés par Bruno Raymond-Damasio et produits par la société La Mandarine.En partenariat avec l'ADEME
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h23m17s)

Physique et sciences du globe

La Terre est une planète vivante dont l'intérieur garde de nombreux secrets. Comment voir sous la surface ? Les ondes sismiques sont les seules ondes qui se propagent jusqu'au centre de la Terre. Elles permettent de réaliser des images des structures profondes. En utilisant des méthodes qui se rapprochent de celles de l'imagerie médicale, ces images permettent d'explorer des problèmes fondamentaux de la physique de la Terre comme la convection dans le manteau, qui conditionne les grands traits de la géologie de la surface, ou l'existence du champ magnétique. Dans la plupart des cas les analyses des sismologues s'appuient sur ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h23m18s)

L'usine chimique végétale

Au-delà de leur capacité unique à convertir, en présence d'énergie lumineuse, le gaz carbonique de l'atmosphère en glucides, les végétaux chlorophylliens présentent collectivement une remarquable aptitude à synthétiser des dizaines de milliers de molécules différentes. Ces produits de l'usine chimique végétale relèvent de la " chimie lourde " : amidon, cellulose, lignines…polymères d'accumulation qui représentent une part importante de la biomasse végétale et ont souvent des utilisations industrielles. Ils peuvent aussi relever de la " chimie fine " illustrée par l'extrême diversité des substances naturelles végétales. Cette deuxième catégorie de composés a un impact important au niveau des relations entre ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h23m24s)

Spintronique : le spin s' invite en électronique dans nos ordinateurs

Une conférence du cycle "le magnétisme aujourd’hui : du pigeon voyageur à la spintronique"Spintronique : le spin s’invite en électronique dans nos ordinateurspar Albert FertProfesseur, Prix Nobel de Physique 2007, Thales-CNRS PalaiseauLes électrons ont non seulement une charge électrique mais aussi un spin, que l’on peut se représenter comme un aimant minuscule porté par l’électron. La spintronique est un nouveau type d’électronique qui exploite non seulement la charge des électrons mais aussi l’influence du spin sur leur mobilité. Elle nous est déjà familière car nous l’utilisons chaque jour la magnétorésistance géante (GMR) de multicouches magnétiques pour lire le disque dur ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte