Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 428
Label UNT Reportages

le (5m27s)

Traitement endourologique des stenoses de l'anastomose ureteroileale

Le taux des sténoses des anastomoses uréteroiléales est de 4-8% dans la littérature. Nous préférons faire une anastomose urétero-iléal directe (Wallance), et confier ˆ l'intussusception de l'anse iléale comme mécanisme antireflux. Notre taux de sténose avec cette méthode est 3,8%. Le traitement classique des sténoses urétéroiléales est la laparotomie exploratrice, en faisant une nouvelle implantation des uretêres. Celle-ci est une chirurgie à haut risque chirurgical, avec beaucoup de complications, mais avec un succès de 90%. Nous tentons de faire une technique moins agressive et avec une maladie tumorale. Dans cette vidéo nous faisons une technique de dilatation à haute pression ...
Voir la vidéo
Label UNT Travaux pratiques

le (5m34s)

Interféromètre de Michelson appliqué à l'OCT

Le montage de l'intérferomètre de Michelson est expliqué avec ses notions de figure d'interférence, de longueur de cohérence et de teinte plate. Puis un exemple d'utilisation est présenté au travers de la tomographie optique qui permet d'analyser ici la coupe de l'oeil d'un tétard.Vidéo issue du projet VideoManip dont l'objectif est la réalisation de courtes séquences filmées, montrant des expériences réelles, qui seraient à la fois trop complexes pour être montées et montrées en amphi, et pas assez riches d'enseignement pour justifier un TP de plusieurs heures. Les sciences de l'ingénieur consistent à utiliser un phénomène physique pour construire un ...
Voir la vidéo
Clip pédagogique

le (5m36s)

Nanostructuration de verres par laser femtoseconde

Au Centre d’Etudes des Lasers Intenses et Applications (CELIA), Yannick Petit passe de longues heures à écrire… sur du verre…  avec la pointe acérée de rayons laser ultra-rapides. Des cercles concentriques, de belles lignes parallèles, qui au-delà de leur géométrie parfaite, vont modifier les propriétés optiques du verre, permettant ainsi de maitriser la propagation de la lumière. Mais ce n’est pas tout. Yannick Petit trouve que son (c)rayon laser écrit trop gros ! On ne peut pas en effet écrire à des dimensions plus petites que la longueur d’onde du laser. Alors, Yannick Petit ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte