Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 746
Conférences

le (0s)

"Trop savant en ses architectures". Problématiques littéraires au discours architectural : l’exemple de la réception et de la réécriture du Poliphile à l’âge baroque.

L’évolution des moyens d’expression linguistiques pour la description d’objets et de phénomènes scientifiques et artistiques est assujettie à des lois propres. Par rapport aux découvertes scientifiques et aux changements morphologiques et stylistiques dans le champ des arts, le langage se développe plus lentement, et ce sont précisemment ces mutations qui stimulent son épanouissement. Plus une période (Antiquité, Renaissance, Siècle des lumières, Avant-garde) innove, plus s’accentue l’écart entre les mots et les choses, en faisant croître le temps nécessaire pour traduire, par des formules justes et prégnantes, les bouleversements politiques et sociaux, les nouvelles réflexions sur les réglementations institutionnelles, sur les ...
Voir la vidéo
Conférences

le (0s)

L'hymne national argentin, de la Place de Mai à You Tube

Si nous avons tenu à devancer les célébrations du cycle "révolutionnaire" des années 1810 en Amérique latine - célébrations programmées en France et ailleurs pour les années 2010 et suivantes - c'est, en quelque sorte, pour étudier les conditions intellectuelles et sociales qui ont favorisé l'émergence de ces mouvements, et permis une transformation fondamentale des relations entre l'ancienne métropole et ses possessions. C'est ainsi que nous avons pensé à mêler le point de vue "historique", à proprement parler, à ce qui devient "mémoire" au cours du temps. Pour le premier aspect, ce sont surtout les ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (0s)

Aspect socio-culturel des récits des résidents français en Russie aux XVIIIe-XIXe siècles

Nathalie VOCHTCHINSKAYA est chercheuse à l'Université des Sciences Sociales de Moscou (Russie). Elle consacre son travail, à travers une approche socio-culturelle, à l'étude des récits sur la Russie des voyageurs français du XVIIIe - XIXe siècles. L'ensemble de ces récits a reçu, dans l’histoire russe, le nom de "Rossica". Depuis le XVIe siècle, les voyageurs européens posaient des questions cruciales sur l’origine, l’essence, le régime politique de la Russie ainsi que sur la religion et l’Eglise orthodoxes et les relations entre la société et l’Etat, l’Etat et l’Eglise en Russie. Ces voyageurs s’intéressaient également au caractère national ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (0s)

Le cancer à travers les consultations épistolaires envoyées au docteur Samuel Tissot / Nahema Hanafi

Le cancer à travers les consultations épistolaires envoyées au docteur Samuel Auguste Tissot / Nahema Hanafi. Dans "Histoire du cancer (1750-1950)", colloque international organisé par le laboratoire FRAMESPA (université Toulouse II-Le Mirail), l'Institut Claudius Regaud et le Centre d'Études d'Histoire de la Médecine. Toulouse : Université Toulouse II-Le Mirail, Institut Claudius Regaud, 20-22 janvier 2011. Thématique 1 : Interrogations et incertitudes (1750-1890), 21 janvier 2011.Les consultations épistolaires envoyées au docteur lausannois Samuel Auguste Tissot sont d'une grande richesse pour l'étude du cancer au XVIIIe siècle. Elles permettent d'appréhender cette maladie à partir des perceptions des malades et de leurs soigneurs, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1m11s)

Islam d’Extrême Orient - Andrée Feillard

Les communautés musulmanes d’Extrême-Orient, qui totalisent plus de 232 millions d’individus au sein de onze pays, ont parfois reçu une moindre attention, leur pratique de l’islam étant considérée comme syncrétique, voire « abâtardie ». Ce préjugé est sans doute dû à leur éloignement géographique des lieux saints de l’islam, mais aussi à l’hétérogénéité de leurs coutumes : l’Indonésie à elle seule compte entre 650 et 700 langues locales, un pays où pourtant 189 millions de personnes professent l’islam, soit 81% des musulmans d’Extrême-Orient, le premier pays musulman du monde par sa population. Ce désintérêt est ...
Voir la vidéo
Didacticiel

le (1m19s)

Mort Inattendue du Nourrisson : 1 minute de prévention

Parents, professionnels de santé et de la petite enfance, prenez le temps de répondre à l'enquête après avoir visionné cette vidéo.La Mort Inattendue du Nourrisson (MIN), décés soudain d'un enfant âgé de moins de 2 ans et anciennement dénommée "mort subite du nourrisson", concerne "officiellement" 250 nourrissons chaque année en France mais probablement plus en réalité, autour de 500. Cette issue fatale demeure un drame pour les familles touchées et pour les soignants qui y sont confrontés.Pour lutter contre ce fléau et cette terrible problématique de santé publique sous estimée, les Centres de Référence (CRRMIN) ont récemment rassemblé leurs forces dans ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte